En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Se Loger > Logement intergenerationnel : se loger chez un...

Se Loger

Logement intergenerationnel : se loger chez un senior contre services

Retraité isolé cherche étudiant pour partager appartement... une méthode alternative pour se loger.

Le principe d'un logement intergénérationnel est simple : loger des étudiants chez des personnes agées en échange d'une présence active, de services rendus... Un échange de bons procédés pour trouver un logement.

Vous vous engagez à rendre des petits services à domicile pour une personne âgée (tri des papiers, aide administrative, livraison des courses, cours d'informatique, cuisine, etc.), en échange de quoi celle-ci le rémunère, ou bien l'héberge pendant l'année scolaire.
Cette méthode alternative pour trouver un logement n'est pas à prendre à la légère puisqu'elle implique des règles précises, mais aussi l'offre est inférieure à la demande... en suivant la tendance globale du marché : de nombreux étudiants recherchent un logement, et l'offre fait défaut...

Le témoignage de Victoire, 21 ans, et Jeanne, 88 ans.

Lorsqu'elle rentre le soir vers 20 heures, Victoire, 21 ans, trouve la table dressée sur une nappe blanche en coton brodé. Délicate attention de Jeanne, 88 ans, qui, depuis novembre, partage son grand appartement du quartier Latin à Paris avec cette jeune fille qu'elle ne connaissait pas il y a six mois. C'est l'association le Pari solidaire qui a mis en relation la grand-mère et l'étudiante qui expérimentent, chacune à sa façon, la "cohabitation intergénérationnelle". Solidaire et convivial, ce mode de vie se développe dans les grandes villes.


"Aujourd'hui, j'apprécie de ne plus être seule, notamment la nuit. En plus, Victoire est charmante." Signée par les deux femmes, la convention d'hébergement du Pari solidaire fixe les règles de vie commune. Sans payer ni loyer ni charges, Victoire dispose d'une chambre meublée avec balcon et vue sur Notre-Dame et le Panthéon, et elle partage la cuisine et la salle de bains avec celle qu'elle considère comme sa "troisième grand-mère". En échange, elle s'est engagée à rentrer tous les jours aux environs de 20 heures, "sauf deux fois par mois, avec deux week-ends libres par mois". Le soir, après le dîner qu'elles prennent ensemble (l'une ou l'autre s'occupant, selon l'humeur, de mettre en route le lave-vaisselle), Victoire travaille ou écoute de la musique sur son ordinateur dans sa chambre avant d'aller, sur les coups de 23 heures, dire "bonne nuit" à la vieille dame. "Nous profitons souvent de ce moment pour discuter. Jeanne a tant d'anecdotes à raconter", confie l'étudiante, qui achète elle-même sa nourriture.



Les avantages de la cohabitation solidaire intergénérationnelle

Ce système de logement, une sorte de colocation intergénérationnelle, permet de renforcer le lien intergénérationnel et de promouvoir la solidarité étudiants/seniors. Au final ce système permet de lutter contre l'isolement et la solitude des personnes seniors, et permet de lutter contre la précarisation des conditions de vie des étudiants, en proposant un logement à bas prix pour des étudiants.


Les avantages pour vous les étudiants :
> Pas de loyer à payer
> Des conditions de vies confortables par rapport aux conditions de vies parfois déprimantes dans des résidences universitaires ou dans des chambres de bonnes riquiqui
> Avoir de la compagnie mais à la fois du calme pour bosser

Les inconvénients de ce mode de logement :
> Vous n'êtes pas vraiment chez vous :)
> Vous devez disposer d'un peu de temps à consacrer à la personne qui vous acceuille...
> Vous devez avoir un moral d'acier pour vivre au quotidien avec une personne qui n'a pas le même rythme que vous et qui ne voit plus la vie aussis rose que vous...
> Vous vous engagez sur une période et vous devez respecter cet engagement


La clé du succès de la cohabitation entre les cheveux gris et la génération iPhone ? « Le respect mutuel, sachant que le jeune ne vient pas jouer les gardes-malades, et que chacun apporte dans la corbeille sa culture et son savoir-vivre », répond Aude Messéan, fondatrice de l’association Le Pari solidaire.


Où s'adresser ?

Plusieurs acteurs / associations proposent de mettre en relation étudiants et séniors... pour chaque associations les conditions sont différentes, parfois vous pouvez payer un loyer modéré ou normal en échange de moins de services rendus à la personnes vous accueillant...
Voici un liste d'acteurs proposant des logements intergénérationnels


Logement intergénération (région parisienne)
Ensemble 2 générations (Paris, Bretagne, Lille, Compiègnes, Reims...)
Le paris solidaire (région parisienne)
Concordalogis (montpellier, nîmes)
Le temps pour toit (pays de la loire)
Esdes-intergénérations (lyon)
Ar'toit 2 générations (arras)
Vivre Avec (bordeaux)
1 toit 2 générations (chambéry, annecy, aix les bains)
Un toit en partage (tours)
Di-Gi (grenoble)
Nantes'Renoue (nantes)
LIEN (normandie)

Dans un premier temps essayez de rencontrer un responsable d'une de ces associations pour voir si votre caractère ou style de vie peut correspondre à ce type de logement... Chaque association demande le paiement de frais d'inscription ou d'une cotisation annuelle à l'association.
A vous de voir si vous avez un peu de temps et si pouvez être solidaire cette année ?


Réagir sur le Forum Se loger / logement

GABRIEL
01.08.2011

Retour au dossier Se loger
Se loger : Logement intergenerationnel : se loger chez un senior contre services
Imprimer

Se loger : consultez aussi...

orientation
Cook ta Coloc : des coquillettes au vin blanc pour un diner entre potes !

Cook ta Coloc : des coquillettes au vin blanc pour un diner entre potes !

"Diner entre potes" - Le chef cuisinier Gregory Cuilleron va nous montrer sa façon de préparer des petits coquillettos, une recette simple et rapide pour des diners entre potes réussis. Pour l'occasion, nous sommes à Lyon chez Camille, Julie et Paul.

Cook ta Coloc : Apéro dinatoire

Cook ta Coloc : Apéro dinatoire

"Apéro dinatoire" Aujourd'hui à Marseille chez Marie et Marine, nous allons voir comment préparer des croquettes de riz avec la chef de cuisine Georgiana Viou

Cook ta Coloc' : les idées recettes spéciales pour étudiants

Cook ta Coloc' : les idées recettes spéciales pour étudiants

"Faim de mois" Aujourd'hui nous sommes chez Emma, Guillaume et Laura avec le chef Alexis Braconnier qui va nous montrer sa recette des gnocchis de semoule

Logement. Voici la résidence étudiante du futur

Logement. Voici la résidence étudiante du futur

166 studios doivent voir le jour à la rentrée 2018 à Toulouse dans un bâtiment connecté et écoresponsable. Les locataires pourront suivre en temps réel sur un tableau les horaires des bus.

Logement : 3 solutions pour déménager serein et pas cher

Logement : 3 solutions pour déménager serein et pas cher

Pour déménager, vous devez trouver la meilleure des solutions pour vous et votre budget. Pour cela, plusieurs alternatives sont possibles, comparez la meilleure solution pour vous !

Logement étudiant : l'encadrement des loyers ne crève pas le plafond

Logement étudiant : l'encadrement des loyers ne crève pas le plafond

Lille met en place aujourd’hui l’encadrement des loyers, un an et demi après Paris avec un bilan en demi-teinte.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...


COLOCATION : PETITES ANNONCES

Je cherche une colocation
J'ai un appartement
appartager

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.