En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > Masters

Master/MBA : Comment choisir sa formation ?

Spécialisé ou généraliste ? En formation initiale ou après une expérience professionnelle ?

Pour un étudiant non initié, l’offre de formations au management ressemble à une jungle ! Comment s’y retrouver ? Critères de sélection de l’école, degré de spécialisation, moment le plus opportun : la priorité est de se poser les bonnes questions.

Pour l’année 2012-2013, la Conférence des Grandes Écoles a accrédité neuf formations, qui rejoignent l’offre pléthorique déjà disponible. Du côté des mastères spécialisés, les candidats pourront opter pour le management du développement durable et de la RSE (ESC Saint-Étienne) ou la consolidation et la communication financière (ESC Toulouse). Pour les masters of science, plusieurs thèmes sont à l’honneur : Sports and outdoor industry management (EM Lyon) ou Humanitarian programme management (Grenoble École de Management). Diversité de diplômes, de spécialisations… Pour s’assurer de faire le bon choix, voici les trois questions incontournables et les conseils de spécialistes.

Master/MBA : Comment choisir son école ?


La qualité d’une école ou d’une université repose sur une multitude de critères. Parmi eux, les accréditations sont particulièrement recherchées par les écoles de management. Il s’agit d’un label européen (EPAS, EQUIS, AMBA) ou américain (AACSB) attribué par des organismes indépendants. « Les accréditations sont très importantes en termes de reconnaissance, car elles répondent aux critères universitaires anglo-saxons en termes de recherche, d’international, de contenus pédagogiques et de relations avec les entreprises », estime Lofti Hamzi, directeur des mastères spécialisés de Reims Management School. Il faut également s’assurer que l’institution délivre des diplômes reconnus, par l’État (grade de master) ou par la Conférence des Grandes Écoles (mastère spécialisé ou master of science).
« Chaque école propose des parcours qui correspondent plus au moins bien au projet professionnel. Il est utile de s’intéresser aux points forts de l’école, par exemple la finance dans notre cas », conseille Anne Zuccarelli, directrice des programmes académiques et des relations entreprises de l’EDHEC. Les liens avec les entreprises sont également à prendre en compte, ainsi que l’internationalisation des programmes. « Le choix peut également s’appuyer sur le feeling, juge Florence Tourancheau, directrice du programme Grande École de l’ESC Chambéry. Il faut profiter des salons, forums et journées portes ouvertes pour rencontrer des étudiants et des représentants de l’école. »

Master/MBA : En formation initiale ou après une expérience professionnelle ?


Chaque diplôme est adapté à un degré d’expérience mais également à des objectifs professionnels différents (voir encadré). « Les MBA regroupent en fait deux types de formation, explique Alain Kruger, directeur de l’ESG Executive Education. Il s’agit soit de formations accessibles après un bac+4/5, adaptées aux étudiants qui recherchent une pédagogie active avec des enseignants issus du monde professionnel, soit de formations utiles après une expérience professionnelle, dont la vocation est de développer des compétences nouvelles et de renforcer les capacités managériales. »
Une dizaine d’années d’expérience est souhaitable, comme le confirme Anne Zuccarelli : « Le MBA est alors profitable à ceux et celles qui ambitionnent d’accéder à de nouvelles responsabilités managériales. Le mastère spécialisé correspond mieux aux professionnels qui, après trois ou quatre années, souhaitent approfondir leur expertise. » À noter tout de même : dans la pratique, le mastère est également adapté à des jeunes sans expérience, et qui cherchent à développer une spécialisation ou une double compétence.

Master/MBA : Généraliste ou spécialisée ?


La tendance actuelle est aux formations spécialisées sur une fonction ou sur un secteur d’activité. Pôle Paris Alternance propose ainsi 14 MBA spécialisés, qui couvrent des domaines classiques (marketing, communication, etc.) ou plus spécifiques (événementiel sportif, production audiovisuelle, etc.). Les masters Grande École proposent également un choix de spécialisation, à combiner en majeures et en mineures. « Chaque école propose un tronc commun qui apporte une culture managériale et une connaissance de toutes les fonctions de l’entreprise, précise Florence Tourancheau. Les spécialisations complètent cette base généraliste, et les deux dimensions sont recherchées par les recruteurs. »
Même les formations généralistes évoluent aujourd’hui, à l’image du repositionnement du MBA d’Audencia Nantes en MBA in Responsible Management, dès la rentrée 2013. Selon Rhona Johnsen, directrice du programme : « Les bases professionnelles sont renforcées tout en apportant une coloration de management responsable, qui s’inscrit aujourd’hui dans toutes les fonctions et tous les secteurs d’activité. »

Gilles Marchand.


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
11.12.2012

Retour au dossier Masters
Masters : Master/MBA : Comment choisir sa formation ?
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Masters : consultez aussi...

orientation
Entrée en Master : les règles du jeu ont changé

Entrée en Master : les règles du jeu ont changé

Tifany, élève en psychopathologie clinique ne trouve pas de place en master 2

Sélection à l'Université. Ça coince maintenant...

Sélection à l'Université. Ça coince maintenant...

Une réforme mise en place à la rentrée perturbe les inscriptions au niveau bac + 4. Des étudiants galèrent pour trouver une place… Les associations dénoncent un manque d’information.

Les meilleurs Masters en Finance selon le Financial Times : les écoles françaises au top !

Les meilleurs Masters en Finance selon le Financial Times : les écoles françaises au top !

Classement 2017 du Financial Times : love France. 10 écoles françaises se hissent dans le Top 50 du classement mondial des masters en finance réalisé par le Financial Times (Masters in Finance Pre-experience 2017).

Bachelor : plus d'un diplômé sur deux continue en Master

Bachelor : plus d'un diplômé sur deux continue en Master

Le Bachelor est aujourd’hui de plus en plus considérée comme un tremplin vers des diplômes de plus haut niveau. Après trois ans d’études, le master n’est plus très loin...

Sélection en Master à la fac : lancement d'un site internet pour trouver son master

Sélection en Master à la fac : lancement d'un site internet pour trouver son master

Suite à la réforme de la sélection en Master à la fac, enfin légale à partir de la rentrée 2017, le gouvernement lance un site internet pour aider à trouver son master.

MBA, Mastères spécialisés, Masters of science : la formation française au top !

MBA, Mastères spécialisés, Masters of science : la formation française au top !

Mardi 6 décembre : retrouvez en kiosque et sur notre site le cahier spécial Le Parisien Etudiant "Masters / MBA" - Tout savoir sur ces programmes

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.