En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > Masters

Masters / MBA / MSc... bienvenue dans l'ère des experts

Les tendances des programmes, pourquoi ces formations sont très demandées par les recruteurs...

formation master Masters / MBA / MSc... bienvenue dans l'ère des experts Les tendances des programmes, pourquoi ces formations sont très demandées par les recruteurs... management, formations msc maters, specialites masters

Du management des jeux vidéo au marketing du vin, en passant par la révolution digitale, on ne compte plus les formations hyperspécialisées proposées par les grandes écoles. Un positionnement qui ne manque pas d’atouts, à commencer par une forte adéquation entre le contenu des programmes et les besoins des entreprises.

« Il y a une application pour à peu près tout » : vous vous souvenez sans doute de cette publicité de la célèbre marque à la pomme ? Aujourd’hui, les grandes écoles pourraient se réapproprier ce slogan pour affirmer qu’« il y a une formation pour à peu près tout ». L’ensemble de leurs programmes (masters, mastères spécialisés-MS, masters of science-MSc ou encore MBA) connaît une vague sans précédent de spécialisation, voire d’hyperspécialisation.
Ainsi, si certains établissements privilégient les fondamentaux, toujours recherchés par les recruteurs, comme Montpellier Business School et ses MSc en marketing ou en finance, ou les mastères de Pôle Paris Alternance centrés sur les grandes fonctions de l’entreprise – marketing, communication, ressources humaines...–, d’autres ont choisi un positionnement différent, qui peut suivre deux directions : celle des évolutions qui traversent l’ensemble des secteurs d’activité, comme le développement durable ou la montée en puissance du digital ; ou celle de secteurs d’activité en plein essor, nécessitant une compréhension pointue des enjeux associés, comme le luxe, le vin ou les jeux vidéo.

Nouveaux besoins, nouveaux métiers


L’INSEEC propose par exemple un MBA en anglais spécialisé dans le luxe ainsi qu’un MSc Marché de l’art et négociation à l’international, tandis que l’ISC Paris offre une gamme de 12 MBA couvrant par exemple la performance durable, le e-business ou les industries de santé. On peut également citer l’IMM (Institut de l’Internet et du Multimédia), qui propose un MBA Video game management pour former les managers du secteur aux nouveaux usages et aux technologies innovantes.
Comment expliquer une telle profusion de formations très spécialisées ? « Notre mission est de faire en sorte que chaque diplômé trouve du travail à l’issue de son parcours, estime Guy Vallet, directeur à l’Institut Léonard de Vinci du MBA M3S (management des structures de santé et de solidarité). Dans un contexte économique difficile, ceux qui sont les plus directement opérationnels bénéficient d’une meilleure insertion professionnelle. » Un autre facteur explique cette tendance : la montée en puissance de certains secteurs d’activité, qui nécessite de plus en plus de professionnels bien formés. « De nombreux pays investissent énormément dans le développement des chemins de fer, explique Pablo Martin de Holan, responsable des MBA d’EMLyon Business School. L’Espagne, longtemps à la traîne, compte aujourd’hui le plus de lignes à haute vitesse en Europe. » Pour répondre aux besoins du marché, l’école propose désormais un Railway global executive MBA conçu avec l’Union internationale des chemins de fer.

Accompagner la mutation numérique des entreprises


Des formations orientées métier et très professionnalisantes : c’est également l’objectif de Financia Business School, qui propose quatre MBA spécialisés couvrant tout le spectre de la finance : gestion de patrimoine, finance de marché, finance d’entreprise, finance-banque-assurance. « Les profils pointus correspondent aux besoins du marché », précise le président de l’école, Alfonso Lopez de Castro, qui illustre la proximité de l’école avec les entreprises par la place accordée aux interventions de professionnels en activité dans les programmes de l’école.
L’une des tendances fortes concerne la révolution digitale, qui touche tous les secteurs d’activité. Pour répondre à ce besoin croissant, plusieurs écoles proposent de nouveaux programmes, à l’image du MS Mix digital et business développement de l’ESSCA, ouvrant à différents métiers : responsable digital, chef de projet webmarketing, media manager, responsable marketing Online, ingénieur d’affaires digitales, etc. De leur côté, l’ESSEC et l’École Centrale Paris viennent d’annoncer le lancement d’un MSc in data sciences and business analytics, centré sur les outils informatiques, l’analyse quantitative et la compréhension de l’environnement économique. « Les entreprises sont confrontées à une nouvelle problématique : la gestion, la sécurisation et l’exploitation de toutes leurs données numériques », confirme Nicolas Sicard, responsable du MSc en data management conçu par l’ESG et l’école d’ingénieurs EFREI. Ce programme, prévu pour la rentrée 2015, vise à former un nouveau type de professionnel : « Nous voulons proposer un profil mixte aux entreprises, orienté sur le management d’équipes techniques et scientifiques tout en disposant d’un bagage technologique. Bref, capable de parler le même langage que ses collaborateurs. »

Des formations conçues avec les acteurs du secteur


Pour s’assurer de la parfaite adéquation entre le contenu des formations et les besoins des entreprises, celles-ci sont étroitement associées à ces programmes spécialisés. « Ce sont des partenaires incontournables pour définir les contenus, explique Nicolas Sicard. Des professionnels interviendront également dans certains cours, et les entreprises soumettront des problèmes auxquels les étudiants devront apporter des préconisations. » Cette logique est plébiscitée par les écoles, qu’il s’agisse de définir les programmes ou de les faire évoluer. Pour Dominique Billon, directeur des MS et MSc de Kedge Business School, « les interactions entre les laboratoires de recherche et les entreprises offrent de nombreuses opportunités pour concevoir des formations. De plus, chaque programme dispose d’un comité de perfectionnement, composé à part égale de dirigeants d’entreprise et d’enseignants-chercheurs, qui s’assure que le contenu est toujours à la pointe. » Dominique Billon cite en exemple le programme International business from Europe to Asia, lancé à la rentrée prochaine, et qui débouchera sur un double diplôme : un MSc de Kedge Business School et un MBA de l’université de Corée. « Nous partons à la fois d’un besoin, celui de cadres capables de faire du business en Asie ou avec l’Asie, et de nos points forts en termes de recherche et d’enseignement », indique-t-il.

Forte opérationnalité, dimension professionnelle très marquée, positionnement différenciant, évolution constante des programmes… On comprend que l’hyperspécialisation soit à la mode ! Et la demande croissante répond à cette offre abondante. Lancée en 2013, la School of Wine & Spirits Business de l’ESC Dijon, qui regroupe notamment deux MSc centrés sur le management et le business des vins, a connu à la dernière rentrée une hausse de 30 % de ses effectifs – des étudiants venus des États-Unis, de Chine, de Taiwan, d’Afrique du Sud ou du Brésil. De quoi inciter les écoles à poursuivre dans cette direction…

Gilles Marchand

« L’université s’est ouverte au monde de l’entreprise »

Farouk Hemici Directeur du centre de formation continue Panthéon Sorbonne (FCPS) de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

La formation continue est méconnue à l’université. Pourtant, votre offre de formation est très diversifiée.
En plus de la formation initiale, l’université a pour mission de permettre à chacun de progresser tout au long de sa carrière. Notre faculté se doit de proposer le contenu le mieux adapté au monde de l’entreprise. Le centre FCPS est proche du monde des entreprises, dans de nombreux domaines comme le management ou le droit. Chaque salarié profite d’une méthode pédagogique adaptée à son profil, avec à la clé la possibilité d’obtenir un diplôme universitaire.

Ces formations attirent des professionnels français, mais aussi étrangers. Sous quelle forme sont-elles proposées ?
L’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne est depuis longtemps ouverte sur le monde et ses formations sont appréciées dans beaucoup de pays. En plus de notre centre situé à Paris, notre plate-forme e-learning permet à chaque salarié de suivre son cursus à distance dans différentes langues. Le monde des entreprises a besoin de modalités modernes et nous veillons à toujours adapter nos méthodes pédagogiques pour y répondre au mieux.

MBA, masters professionnalisants : pourquoi se positionner sur ces créneaux, en concurrence avec les écoles de commerce ?
Qu’il s’agisse du secteur privé ou public, c’est le monde du travail qui nous demande ces formations. Les écoles communiquent beaucoup, mais la Sorbonne possède une forte reconnaissance académique. En plus de nos ressources pédagogiques, notre dimension internationale est très prisée. Depuis une dizaine d’années, nos formations continues s’ouvrent davantage au monde extérieur, et c’est une dynamique que nous continuons de développer.

> Propos recueillis par Nathan Gallo


Retrouvez notre dossier complet spécial MBA/Masters...


Réagir sur le Forum Orientation

Le Parisien
08.12.2014

Retour au dossier Masters
Masters : Masters / MBA / MSc... bienvenue dans l'ère des experts
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Masters : consultez aussi...

orientation
Bachelor : plus d'un diplômé sur deux continue en Master

Bachelor : plus d'un diplômé sur deux continue en Master

Le Bachelor est aujourd’hui de plus en plus considérée comme un tremplin vers des diplômes de plus haut niveau. Après trois ans d’études, le master n’est plus très loin...

Sélection en Master à la fac : lancement d'un site internet pour trouver son master

Sélection en Master à la fac : lancement d'un site internet pour trouver son master

Suite à la réforme de la sélection en Master à la fac, enfin légale à partir de la rentrée 2017, le gouvernement lance un site internet pour aider à trouver son master.

MBA, Mastères spécialisés, Masters of science : la formation française au top !

MBA, Mastères spécialisés, Masters of science : la formation française au top !

Mardi 6 décembre : retrouvez en kiosque et sur notre site le cahier spécial Le Parisien Etudiant "Masters / MBA" - Tout savoir sur ces programmes

Masters / MBA : La "triple couronne" pour 13 écoles françaises

Masters / MBA : La "triple couronne" pour 13 écoles françaises

En novembre 2016, Skema Business School a obtenu l’accréditation AMBA (Association of MBAs), qui distingue les meilleurs MBA.

Masters / MBA : Un diplôme bac+6, pour quoi faire ?

Masters / MBA : Un diplôme bac+6, pour quoi faire ?

Un mastère spécialisé ou un MBA peut répondre à plusieurs objectifs : se doter d’une expertise dans un secteur d’activité ou donner un nouvel élan à sa carrière.

Masters / MBA : International et finance, les deux tendances 2016

Masters / MBA : International et finance, les deux tendances 2016

Les nouveaux programmes / formations MS ou MSc accrédités en 2016 par la CGE (Conférence des Grandes Ecoles).

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.