En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formations

Métier d'avenir : L'automobile a encore de très beaux jours devant elle

« Beaucoup de concepts sont encore à inventer »

CA PEUT PARAÎTRE paradoxal, mais, assure Hervé Lascoux, « le métier de motoriste est un métier d'avenir ».

Les motoristes sont des techniciens et des ingénieurs qui mettent au point les moteurs atmosphériques des voitures de demain. « Globalement, le secteur auto a encore de beaux jours devant lui, et les moteurs atmosphériques aussi, même associés à un moteur électrique, comme sur les véhicules hybrides. On est encore loin du tout électrique pour tout le monde », insiste cet ancien technicien devenu ingénieur.

On l'ignore souvent d'ailleurs, mais les postes de motoristes, qu'ils soient techniciens ou ingénieurs, sont nombreux. « Près de 7 000 dans le seul centre de recherche et développement de PSA », où travaille Hervé Lascoux. « Mais des secteurs comme le rail, le transport de marchandises, les chantiers, la marine sont aussi concernés par ce métier car ils utilisent le même type de moteurs qui évoluent tout le temps. » Et puis, souligne encore ce jeune ingénieur, « quelle entreprise pourrait, dans un contexte de forte concurrence, se passer de son service de recherche et développement sans courir à sa perte ? ». Surtout, assure Hervé Lascoux, passionné par la recherche, « il y a encore beaucoup de concepts à inventer, pour réduire la consommation des moteurs, améliorer leur efficacité, les rendre compatibles avec de nouveaux carburants... »

Entré tôt dans la vie active avec un simple DUT de mesure physique, le jeune homme a repris ses études tout en conservant son emploi. Ses huit années de cours du soir lui ont donné un solide bagage qui, dit-il, le met à l'abri du chômage : « On fait appel à la thermodynamique, la physique, la mécanique des fluides, la chimie, l'informatique. » Quant à son salaire ? « près de 3 000 euros net par mois » ? il en est satisfait. « J'ai surtout apprécié mon augmentation quand, l'an dernier, je suis devenu ingénieur. »
D.R.
Article issu du journal "Le Parisien Economie" daté du 14/09/2009


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
11.06.2010

Retour au dossier Formations
Formations : Métier d'avenir : L'automobile a encore de très beaux jours devant elle : Imprimer
Derniers articles "Formations"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Formations : consultez aussi...

orientation
Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Agés de 20 à 40 ans, une vingtaine de Syriens, Afghans, Bangladais, Kenyans et Irakiens ont rejoint le programme « Welcome Refugees » proposé par la prestigieuse école.

Inscriptions. Les salons pour aider les étudiants retardataires

Inscriptions. Les salons pour aider les étudiants retardataires

Étudiants, préparez votre rentrée, pas moins de trois salons sont dédiés à ceux qui n’ont pas encore trouvé ou définitivement choisi leur formation, cherchent un stage, un premier job ou un master

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

Pour les candidats indécis ou déçus, il existe une procédure complémentaire au système des Admissions Post Bac. Elle permet de mettre en relation les étudiants sans formation et les établissements offrant des places.

Bilan APB 2016 : 56% des étudiants ont eu leur voeu #1 et moins de filières en tension

Bilan APB 2016 : 56% des étudiants ont eu leur voeu #1 et moins de filières en tension

À l’issue de la procédure normale de l’Admission Post-Bac, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche fait le bilan de la procédure normale d'APB2016

Études à l'étranger : faites le bon choix !

Études à l'étranger : faites le bon choix !

Partir dans un autre pays pour décrocher un diplôme : cette perspective séduit plusieurs milliers de jeunes chaque année. Encore faut-il préparer minutieusement l'aventure pour éviter les mauvaises surprises.

Brexit & Erasmus : pas de conséquence à court terme pour les échanges étudiants (universités françaises)

Brexit & Erasmus : pas de conséquence à court terme pour les échanges étudiants (universités françaises)

A la suite du vote historique des anglais en faveur de la sortie de l'UE de leur pays : la question se pose sur l'avenir des échanges universitaires avec l'Angleterre.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.