En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formations

Métier d'avenir : Les jeux vidéos n'ont pas fini d'exploser

« Il y a de gros besoins en spécialistes »

interview de Irénée CAROULLE, 26 ans, programmeur, graphique chez Ubisoft à Montpellier (Hérault).

«JE N'AI PAS EU besoin de postuler à une embauche : à la sortie de mon stage de fin d'étude, Ubisoft m'a demandé de rester. »
C'était en 2006 et Irénée Caroulle venait tout juste d'obtenir son diplôme d'ingénieur de l'Ecole nationale du jeu vidéo d'Angoulême (Charente), « la seule école publique, gratuite ».
Aujourd'hui programmeur graphique chez Ubisoft à Montpellier (Hérault), Irénée Caroulle assure que le secteur du jeu vidéo « va encore exploser. De nouvelles générations s'y mettent, la demande est très forte en nouveautés. Du coup, il y a de gros besoin en spécialistes ».
Des spécialistes de plus en plus... spécialisés : « Il y a les level-designers, les game-designers, les programmeurs moteur... Ça devient tellement pointu que les entreprises ont encore du mal à recruter... »
D'autant plus que la concurrence est rude : « De nouveaux studios de création ont ouvert à Lyon (Rhône), Montpellier, Lille (Nord), et surtout Paris. » « Pas besoin d'être une grosse tête » pour entrer dans ce milieu de passionnés, assure Irénée, titulaire d'un DUT d'informatique avant d'intégrer l'école d'Angoulême.

Mais s'il est « très satisfait » de ses conditions de travail, en revanche, s'agissant du salaire, « ça pourrait être mieux ». De niveau bac + 5 et embauché à 1 600 euros net en 2006, Irénée gagne actuellement 2 000 euros par mois, plus une prime d'intéressement. Pour faire carrière, un seul conseil : « Dans ce milieu, il ne faut pas hésiter à bouger ! »

DR

Article issu du journal "Le Parisien Economie" daté du 14/09/2009

Métiers liés : Concepteur de jeux vidéo,


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
11.06.2010

Retour au dossier Formations
Formations : Métier d'avenir : Les jeux vidéos n'ont pas fini d'exploser
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Formations : consultez aussi...

orientation
APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

Les meilleurs Masters en Finance selon le Financial Times : les écoles françaises au top !

Les meilleurs Masters en Finance selon le Financial Times : les écoles françaises au top !

Classement 2017 du Financial Times : love France. 10 écoles françaises se hissent dans le Top 50 du classement mondial des masters en finance réalisé par le Financial Times (Masters in Finance Pre-experience 2017).

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

857 jeunes remplissant toutes les conditions pour entrer en licence de santé ont pourtant été retoqués, après tirage au sort. Face au tollé, le ministère a promis hier de leur trouver une solution

APB : les 4 réponses possibles aux résultats d'admission

APB : les 4 réponses possibles aux résultats d'admission

8 juin 2017 : les candidats inscrits sur APB peuvent enfin obtenir la réponse à leur voeux d'admission. Voici les conseils pour bien répondre à cette première phase de réponse. Comment y répondre et rester zen.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.