En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers

Métiers du BTP : priorité à l'insertion sur le chantier géant

Cinq mille salariés de la Société Générale y travailleront à terme.

Cinq mille salariés de la Société Générale y travailleront à terme. Mais déjà, sur le chantier du grand campus en construction à l’entrée de Fontenay-sous-Bois, plus de 300 personnes s’activent. Parmi eux figurent des ouvriers au statut un peu particulier. Tous ont été recrutés en partenariat entre la société de construction Eiffage et la ville de Fontenay dans le cadre d’une clause d’insertion.
Hier matin, les acteurs de l’insertion, de la Mission locale ou encore du service jeunesse ont visité le chantier et ont pu rencontrer les jeunes qui y suivent une formation ou y travaillent en intérim.

Un partenariat entre la ville et Eiffage


« C’est très gratifiant de retrouver nos jeunes, qu’on a suivis, qu’on a poussé dans cette voie, et qui vont ressortir avec un métier », souffle une travailleuse sociale. La ville et Eiffage ont signé une clause pour 74 705 heures de travail d’insertion. Un chiffre qui pourrait même être dépassé pour construire les 90 000 m 2 de cette entreprise gigantesque, « le pendant féminin à La Défense » selon l’architecte Anne Démians, livré en mars 2016.

« Nous avons plusieurs façons d’accueillir des travailleurs de Fontenay ou des villes alentours en insertion », explique Paulo Carvalho, responsable des ressources humaines chez Eiffage Construction. Douze ingénieurs auront travaillé pour nous pendant près de trois ans tout en faisant leurs études dans de grandes écoles du bâtiment. Six jeunes passent leur CAP de coffreur bancheur en alternance sur le chantier. Et nous faisons également travailler en permanence une dizaine de jeunes, via des entreprises d’intérim spécialisées en insertion. »

Très encadrés sur le chantier, ces jeunes découvrent les différentes facettes des métiers du bâtiment. « On travaille autant sur les sous-sols, la préparation des façades ou même la fabrication d’escaliers en béton, se réjouit Nicolas Sebert, 25 ans, qui s’était déjà essayé au commerce et à la plomberie avant une longue période de chômage. Nos amis nous demandent toujours si ce n’est pas trop dur physiquement, si on supporte d’être dehors, mais on le savait, ça fait partie du métier. Notre objectif à tous c’est d’être embauchés par Eiffage à la fin du CAP. » Un espoir partagé par l’entreprise elle-même, qui investit beaucoup sur chacun de ces recrutements.

TEMOIGNAGE

« C’était un pari, mais je ne regrette pas », Jimmy Descarpentries, en CAP coffreur bancheur sur le chantier

Il errait de missions d’intérim en missions d’intérim, notamment dans les espaces verts, jusqu’à ce que son profil de travailleur soit repéré et fasse de lui l’un des meilleurs éléments en insertion sur le chantier de la Société Générale. A 20 ans, et après avoir quitté sa Picardie natale faute d’emplois, Jimmy Descarpentries ne regrette pas d’avoir posé ses valises dans de la famille, à Fontenay.

« Grâce à la Mission locale et à la société d’intérim en insertion Janus, on m’a proposé d’être candidat pour un CAP de coffreur bancheur en alternance sur le chantier d’Eiffage », raconte-t-il. « Je n’y connaissais rien, c’était un pari, mais le travail, c’est la vie, alors j’ai foncé et je ne regrette pas. »

Financièrement non plus d’ailleurs. Eiffage a choisi de rémunérer au smic tous les apprentis en contrat de professionnalisation, quel que soit leur âge. « Je gagne entre 1 200 et 1 500 € par mois, en passant un peu moins de la moitié du temps au lycée aux Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). J’ai commencé en février dernier et j’espère décrocher mon CAP au printemps, et avoir une chance de rester dans l’entreprise. C’était important pour moi de trouver un emploi qualifiant, pour compter dessus dans l’avenir. »


Laure Parny

Métiers liés : Chef de chantier, Coffreur-bancheur, Conducteur d'engins de chantier,


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
28.11.2014

Retour au dossier Métiers
Métiers : Métiers du BTP : priorité à l'insertion sur le chantier géant
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Métiers : consultez aussi...

orientation
Le Top 10 des meilleurs métiers en 2017... et les pires à éviter !

Le Top 10 des meilleurs métiers en 2017... et les pires à éviter !

Niveau de salaire, stress, recrutement, carrière... quels sont les métiers les plus en vogue et ceux à éviter ? Le site américain CareerCast.com publie chaque année une étude sur 200 métiers aux états-unis en voici le Palmarès 2017.

Les spécialités préférées des étudiants en médecine en 2016

Les spécialités préférées des étudiants en médecine en 2016

L'ophtalmologie est la spécialité la plus prisée des étudiants, alors que la médecine du travail, elle, peine à recruter, selon une étude de la Drees publiée jeudi.

Premier emploi : plus des 2/3 des jeunes estiment que l'école prépare mal à l'insertion pro

Premier emploi : plus des 2/3 des jeunes estiment que l'école prépare mal à l'insertion pro

Selon une étude, les jeunes Français jugent l’accès à la vie professionnelle difficile et considèrent que l’école les prépare mal.

Ecoles du numérique : préparer les nouveaux métiers du Marketing et de la Communication

Ecoles du numérique : préparer les nouveaux métiers du Marketing et de la Communication

Former en trois ans des professionnels opérationnels, agiles sur les réseaux sociaux et capables de répondre aux enjeux sans cesse renouvelés du numérique, c’est ce que proposent les écoles spécialisées.

Secteur qui recrute : la distribution recherche toujours de nouveaux talents

Secteur qui recrute : la distribution recherche toujours de nouveaux talents

Avec plus de 3 millions de collaborateurs et près de 100 000 recrutements prévus cette année, le secteur de la distribution gagne à être connu. Avec ou sans diplôme.

Le métier de technicien ou agent technique, qu'est-ce que c'est ?

Le métier de technicien ou agent technique, qu'est-ce que c'est ?

Techniciens : des postes de plus en plus valorisés - Rencontre avec Oualid Hathroubi directeur régional chez Hays, cabinet de recrutement, qui nous précise la définition et la recherche autour de ces postes.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...
Kaplan International English
Kaplan International est un organisme de séjours linguistiques, spécialisé...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.