Accueil > Orientation > écoles

Mixité sociale : comment les Ecoles de Commerce recherchent l'ouverture

Vous avez dit ouverture ? Origine sociale, parité… Les grandes écoles disent chercher la mixité. Comment s’y prennent-elles ?

Nul ne peut taxer les Business Schools d’accorder plus de places aux garçons qu’aux filles. L’égalité y est quasi parfaite.
Dans les détails pourtant, le genre demeure déterminant, comme nous l’explique Isabelle Barth, directrice générale de l’Inseec School of Business and Economics, également auteure de Manager la diversité -de la lutte contre les discriminations au leadership inclusif, aux éditions Dunod : « En toute rigueur, les garçons et les filles sont égalitaires dans leur accès à l’enseignement supérieur, dans la réalité, on observe une genrisation des choix de cursus. »
Les filles sont ainsi systématiquement minoritaires dans la filière Finance, comme le sont les garçons dans la filière RH.

Comment progresser ?


L’inégalité la plus flagrante relève de l’origine sociale des étudiants. Les Business Schools sont chères et toujours dans les centres-villes, deux facteurs freinant de facto leur ouverture aux publics défavorisés. Pour y remédier, le levier le plus efficace semble bien l’apprentissage : « 27 % de nos étudiants sont aujourd’hui en alternance », dit Isabelle Barth. Éviter les frais de scolarité en touchant un salaire est de toute évidence une solution d’inclusion.
Bourses, accompagnement au financement bancaire, horaires aménagés pour permettre à l’étudiant d’avoir un job… Les écoles tentent de s’adapter aux contraintes de chacun.
L’EM Normandie a décidé d’aller plus loin, prenant en considération la diversité dès la sélection des étudiants. « Nous créons cette année des voies d’accès spécifiques aux jeunes socialement défavorisés et aux handicapés », explique Julien Soreau, responsable Diversité et Égalité des chances de l’établissement. Le dispositif devrait permettre à une dizaine de jeunes par an d’intégrer l’école, en s’appuyant sur un réseau de partenaires, notamment des BTS. « S’engager pour un cursus de cinq ans peut faire peur. Nous travaillons de concert avec des formations BTS, qui les accueilleront deux ans, pendant lesquels les jeunes pourront découvrir EM Normandie, puis nous rejoindre en 3e année avec un cursus en alternance, donc gratuit », détaille Julien Soreau.

CHIFFRE :
23 257 C’est le nombre d’handicapés dans l’enseignement supérieur, soit 1,22 % des étudiants (Source : Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation, 2016)

« Un étudiant avec 12-13 de moyenne peut parfaitement réussir en prépa »


Témoignage de Mehdi Cornilliet - CEO de Up2School, la prépa en ligne gratuite aux concours des Grandes écoles

Considérez-vous que les grandes écoles doivent être ouvertes à tous ?
Elles ont été créées dans l’optique de former les élites de la nation avec, pour unique principe, de sélectionner les meilleurs. Tout le monde devrait avoir la même chance d’y accéder, quel que soit son milieu social. Or, on compte aujourd’hui un pourcentage infinitésimal de boursiers dans
les meilleures écoles. Le taux grimpe néanmoins dans celles qui sont plus accessibles
et qui jouent leur rôle.

Est-ce un problème d’autocensure ?
Évidemment ! Les classes préparatoires ont une image négative auprès des lycéens, alors qu’elles donnent une réelle opportunité de se dépasser. Cela dit, elles ne sont plus l’unique voie d’accès aux grandes écoles qui ont élargi leurs recrutements à travers les admissions sur titre. Avec un autre problème à l’horizon : il n’existe pas vraiment de préparation gratuite pour ces concours. De méritocratique, le concours devient oligarchique, ce qui entretient l’autocensure.

Pour réussir en prépa, est-ce indispensable d’être le meilleur élève ?
Absolument pas ! Un étudiant avec 12-13 de moyenne peut parfaitement réussir en prépa. Il faut avoir la capacité de monter en puissance. La réussite en prépa ne dépend pas seulement des compétences, mais surtout de la méthodologie.


Palmarès des Ecoles de Commerce 2019
Le Parisien Etudiant


Tendances 2019

Classement 2019 des Ecoles de Commerce de Grade Master : Notre classement annuel pour s'y retrouver.
→ Classements thématiques : Top 10 des écoles pour l'international, Top 10 des écoles sans prépa, Top 10 Excellence académique, Top 10 : relations entreprises.
La course aux labels des Ecoles de Commerce : Amba, Equis ou AACSB, cela vous parle ?

Tendances 2019
→ Ça se passe dans les Business Schools : les nouveautés 2019
Des défis majeurs pour les écoles : concurrence, transformation digitale, fin des aides publiques...
International : les formules proposées aux étudiants en Ecoles de Commerce
→ Gouvernance des écoles de commerce : les femmes aux manettes
Intelligence Artificielle : les écoles du nouveau monde

La grande ouverture
Alternance. Le nombre d'apprentis explose dans les grandes écoles de Commerce
Responsables et solidaires, les étudiants d'écoles de commerce s’engagent
Origine sociale, parité… Les Grandes écoles disent chercher la mixité. Comment s’y prennent-elles ?

Insertion pro :
→ Ecoles de commerce : terres de start-up, les naissances se multiplient.
→ Emploi : une insertion professionnelle toujours au top
→ Employeurs : Ces entreprises dont rêvent les jeunes diplômés

Pratique :
Comment financer efficacement ses études : les pistes, pour alléger le budget de ses parents
Oraux d'écoles - Comment évoquer ses qualités et ses défauts en entretien de motivation ?
Oraux d'écoles - les conseils pour bien préparer son oral d'admission
Quiz de révisions - logique, français, anglais... testez vos connaissances pour les concours des écoles de commerce


Réagir sur le Forum Ecoles
Le Parisien

Le Parisien
14.05.2019

Retour au dossier écoles
écoles : Mixité sociale : comment les Ecoles de Commerce recherchent l'ouverture
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

Rennes School of Business : international, alternance, pédagogie... ce qui va changer à la rentrée 2019

Rennes School of Business : international, alternance, pédagogie... ce qui va changer à la rentrée 2019

Trois questions à Béatrice Rabet, directrice des programmes de l'école Rennes School of Business

La Rochelle Business School : « Former des leaders dotés d’une vraie conscience RSE »

La Rochelle Business School : « Former des leaders dotés d’une vraie conscience RSE »

3 questions à Sébastien Chantelot, directeur général de La Rochelle Business School (groupe Excelia)

Ecoles de commerce : le nombre d'apprentis explose dans les grandes écoles

Ecoles de commerce : le nombre d'apprentis explose dans les grandes écoles

Désormais, toutes les écoles les plus prestigieuses en proposent (à l’exception notable d’HEC). La formule a tout de la bonne idée, permettant à l’étudiant de ne payer aucun frais de scolarité...

Ecoles de commerce : terres de start-up, les naissances se multiplient.

Ecoles de commerce : terres de start-up, les naissances se multiplient.

Entreprenariat. Ils n’ont pas attendu pour lancer leur projet. Dans les Business Schools, les naissances se multiplient.

L’Edhec Business School : « Les expériences à l’étranger doivent être réellement immersives »

L’Edhec Business School : « Les expériences à l’étranger doivent être réellement immersives »

Interview Richard Perrin, directeur international de l’Edhec Business School.

EMLV : « Préparer nos étudiants aux grandes transformations qu’entraînera l’IA »

EMLV : « Préparer nos étudiants aux grandes transformations qu’entraînera l’IA »

3 questions à Sébastien Tran, directeur général d’EMLV, Pôle Léonard de Vinci, Paris

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPI - Paris - Ecole d'informatique
Bienvenue à l’IPI Paris, Ecole du groupe IGS spécialisée dans les...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
IMIS
Depuis 1987 l’IMIS propose une spécialisation « Management et Marketing »...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements