OrientationMieux-travaillerSanté

Mutuelle Etudiante : les publicités de la Smerep interdites de diffusion

Jugées sexistes et dénigrantes...la nouvelle campagne pub de la Smerep se fait recadrer par le Jury de déontologie publicitaire

mieux-travailler sante Mutuelle Etudiante : les publicités de la Smerep interdites de diffusion  Jugées sexistes et dénigrantes...la nouvelle campagne pub de la Smerep se fait recadrer par le Jury de déontologie publicitaire mutuelle etudiante, pub smerep interdite, pub sexiste smerep

Claire La Blonde : le spot le plus controversé de la campagne.

Consultez aussi :

"Et toi, pourquoi t’as choisi la SMEREP ?" La nouvelle campagne de pub de la SMEREP, diffusée au cinéma et sur internet, très bien exécutée par l'agence de Lowe Strateus, n'a pas fait rire l'association Chienne de Garde ni le ministère des droits des femmes, qui ont déposé une plainte en juillet devant le jury de déontologie publicitaire (JDP), une instance associée à l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité.
Début Juillet, l'ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) demandait le retrait du spot le plus caricatural "la Blonde.".. et le jugement du JDP a été rendu le 18 septembre dernier : interdisant toute la campagne dans son ensemble.

La Smerep a court d'argument


Au lieu de venter ses avantages concurrentiels ou de faire semblant de pousser des valeurs humaines comme le partage ou la solidarité... la Smerep assume son rôle transparent de Mutuelle étudiante (régime de sécu obligatoire pour les étudiants) et décline des spots de pubs sans arguments seulement basé sur l'humour... un humour gras et potache apprécié par certains adeptes du second degré.

Les spots qui font rire... ou pas !


En gros tu choisis pas la mutuelle pour son intérêt mais par non choix :
"Et toi, pourquoi t'as choisi la Smerep ?" "J'ai pas vraiment choisi", avoue Thomas, le flemmard qui a confié a son pote l'inscription; "Moi, c'est pour la meuf, mec", répond Greg, l'étudiant "tombeur". "Pour faire chier ma sœur", s’excite June "la vénère" ; "parce que je suis parisienne", rétorque Jeanne la bobo ; et Claire, "la blonde" pensait recevoir des t-shirt et non carte de sécu...






Les spots sont maintenant interdits de diffusion (au cinéma ou dans les médias) - Le jury de déontologie publicitaire a jugé la campagne comme dégradante pour les femmes, représentées « comme étant futiles, irréfléchies, sottes voire agressives », mais aussi encourageant "le stéréotype dévalorisant de ce que les hommes noirs seraient nonchalants et « dragueurs ». mais plus globalement ne respectant pas l'« Image de la personne humaine ».

Du côté de l'agence de pub ou la Smerep, cet humour est assumé et revendiqué : de l'humour adapté à sa cible... elle a donné comme argument au JDP "l’héroïne est une adolescente naïve, ce qui n’est, à cet âge, pas à confondre avec la stupidité." Aussi ces pubs ont fait l’objet de pré-tests avant leur diffusion et n’ont donné lieu à aucun retour négatif...

Malheureusement on reste dans le cliché, et l'humour facile sans apporter aucun argument : une com d'image / notoriété qui ne redore pas l'image de mutuelle... La Smerep n'essaye pas de changer les habitudes des étudiants qui choisissent le plus souvent une mutuelle sans réelle réflexion / conviction... mais essaye le buzz ou la notoriété à tout prix.

Et vous ? Vous en pensez quoi ? Discutez en sur le forum

GABRIEL

Gabriel
25.09.2013

Retour au dossier Santé
Santé : Mutuelle Etudiante : les publicités de la Smerep interdites de diffusion
Imprimer

Commentaires / Réactions

Santé : consultez aussi...

Santé. Le régime étudiant de la sécurité sociale disparait

Santé. Le régime étudiant de la sécurité sociale disparait

A partir du 1er septembre le régime spécial de la sécurité sociale étudiante disparait pour au final plus de simplicité pour les étudiants. Les mutuelles complémentaires (non obligatoires) dédiées aux jeunes continuent.

Rythmes scolaires : les lycéens pourront-ils dormir plus ?

Rythmes scolaires : les lycéens pourront-ils dormir plus ?

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, veut faire commencer les cours des lycéens à 9 heures au lieu de 8 heures pour mieux coller à leur rythme pendant la puberté.

Sécurité sociale : les étudiants deviennent des assurés comme les autres

Sécurité sociale : les étudiants deviennent des assurés comme les autres

La fin annoncée du régime spécifique pour les étudiants, et leur rattachement au régime général, n’entraîne aucune démarche particulière.

Coût de la rentrée 2018 : le baromètre de la FAGE en baisse !

Coût de la rentrée 2018 : le baromètre de la FAGE en baisse !

Cette année la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) note cette année un repli du coût de la vie, selon leur baromètre annuel que nous dévoilons en exclusivité.

A la fac de Nanterre, des soirées qui ne tournent pas en beuveries, ça s’apprend !

A la fac de Nanterre, des soirées qui ne tournent pas en beuveries, ça s’apprend !

Avenir Santé intervient auprès des responsables d’associations étudiantes pour limiter les risques dans l’organisation de leurs soirées.

Bac : vaincre le stress des exams

Bac : vaincre le stress des exams

Comment rester zen ? C’est LA question des quelques 700 000 candidats. Ils peuvent tester le qi gong, hérité de la médecine chinoise. Pour quoi le stress nous fait perdre nos moyens et 3 conseils pour rester zen pendant les révisions.

Ecoles à la Une

CY Tech
CY SUP assure l’articulation des premiers cycles du territoire avec les...
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
L'Ecole Multimedia
Les métiers du multimédia / digital sont au cœur des formations de L'École...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.