En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers

Fiche Métier : Oenologue

Un métier guidé par la passion

Il n'a ni baguette ni queue-de-pie mais dans la vigne c'est lui le chef d'orchestre. L'oenologue supervise toutes les étapes de la vinification (la fabrication du vin), et par ses choix, en améliore la qualité. Il privilégie tel cépage, conseille le traitement de la vigne, choisit la date de vendange, le mode de conservation du jus de raisin, l'assemblage entre les différents cépages... jusqu'à la mise en bouteilles. C'est lui aussi qui garantit la sécurité alimentaire du fameux breuvage. Un rôle technique donc, mais pas seulement, puisqu'il encadre l'ensemble des ouvriers et des techniciens (maîtres de chai, cavistes...) mobilisés pendant et après les vendanges.

Et pour postuler à la préparation au diplôme d'oenologue, comme pour les autres métiers du vin, le niveau de formation requis a grimpé. De deux ans, elle est désormais accessible aux titulaires de licence de biologie, biochimie, chimie ou d'un diplôme équivalent. Les frais de scolarité restent quant à eux modestes, se limitant à l'inscription à l'université. "Quel que soit leur niveau de formation, les personnes qui choisissent les métiers du vin le font par passion, souligne Laurent Bernos, directeur du service vigne et vin à la chambre départementale d'agriculture de la Gironde". A l'issue du cursus tous les oenologues n'exercent par leur métier dans une propriété ou une coopérative. Certains sont "consultants" et travaillent pour plusieurs exploitations.

L'union des oenologues de France a fait ses comptes : selon ses statistiques, les plus gros bataillons de diplômés travaillent en laboratoire (23%) et dans la négoce du vin (21%). Arrivent ensuite les exploitations viticoles (17%) et les caves coopératives (14%). Les autres se répartissent dans l'industrie et dans le commerce, l'enseignement et la recherche et dans les organismes interprofessionnels.

Dans une exploitation, les conditions de travail, les salaires et parfois le niveau d'expérience diffèrent selon les régions et les propriétés. Ainsi, un oenologue débutant gagne environ 2 500 euros mensuels, un confirmé peut prétendre à 5 300 euros par mois. Et la rémunération de départ et évolue rapidement si l'oenologue obtient de bons résultats commerciaux, si son vin décroche des médailles. Enfin, les femmes ont leur carte à jouer car elles sont réputées avoir un meilleur palais que les hommes, qualité très recherchée dans le métier.

Nathalie Samieu
Paru dans le Parisien Supplément Eco, en date du 6 septembre 2010

Métiers liés : Serveur, Maître d'hôtel, oenologue, Sommelier,


Réagir sur le Forum Orientation

Pierre Antoine
14.12.2010

Retour au dossier Métiers
Métiers : Fiche Métier : Oenologue : Imprimer
Derniers articles "Métiers"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Métiers : consultez aussi...

orientation
Que faire sans le bac ? Essayer une autre voie, apprendre un métier...

Que faire sans le bac ? Essayer une autre voie, apprendre un métier...

Chaque année, environ un candidat sur huit échoue à l’examen du bac. Si le redoublement reste la solution évidente, des alternatives existent pour obtenir un diplôme et apprendre un métier. Tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux non-bacheliers.

Formations aux métiers du Luxe : gare aux illusions !

Formations aux métiers du Luxe : gare aux illusions !

La tribune, coup de gueule, d'Alain Dominique PERRIN Président de l'école EDC Paris Business School et Président de la Fondation Cartier, qui s'insurge contre l'intensification des formations aux métiers du luxe

Dans cette école, la boucherie, c'est tout un art !

Dans cette école, la boucherie, c'est tout un art !

Dans un secteur qui ne connaît pas la crise, l'école professionnelle de la boucherie forme la crème de la profession. Rien d’étonnant donc à ce que certains élèves aient été choisis pour participer au Salon de l’agriculture.

Se former en alternance grâce à La Poste : 18 métiers sont concernés

Se former en alternance grâce à La Poste : 18 métiers sont concernés

Depuis 2008, les jeunes d’Île-de-France peuvent bénéficier d’une formation au sein de Formaposte, le CFA (Centre de formation d’apprentis) du Groupe La Poste. Et pas uniquement pour devenir postier, même si la moitié des effectifs est concernée.

Energies renouvelables : des formations prisées à tous les niveaux

Energies renouvelables : des formations prisées à tous les niveaux

Malgré la part belle aux ingénieurs, des profils moins diplômés sont très sollicités dans le secteur des énergies renouvelables. Les formations et métiers concernés.

L'immobilier recrute : les bac+ 5 ont la faveur des promoteurs

L'immobilier recrute : les bac+ 5 ont la faveur des promoteurs

Le secteur de l'immobilier reste un formidable ascenseur social, à condition d'avoir envie d'apprendre et d'être doté de qualités d'écoute et d'empathie.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.