En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers

Fiche Métier : Oenologue

Un métier guidé par la passion

Il n'a ni baguette ni queue-de-pie mais dans la vigne c'est lui le chef d'orchestre. L'oenologue supervise toutes les étapes de la vinification (la fabrication du vin), et par ses choix, en améliore la qualité. Il privilégie tel cépage, conseille le traitement de la vigne, choisit la date de vendange, le mode de conservation du jus de raisin, l'assemblage entre les différents cépages... jusqu'à la mise en bouteilles. C'est lui aussi qui garantit la sécurité alimentaire du fameux breuvage. Un rôle technique donc, mais pas seulement, puisqu'il encadre l'ensemble des ouvriers et des techniciens (maîtres de chai, cavistes...) mobilisés pendant et après les vendanges.

Et pour postuler à la préparation au diplôme d'oenologue, comme pour les autres métiers du vin, le niveau de formation requis a grimpé. De deux ans, elle est désormais accessible aux titulaires de licence de biologie, biochimie, chimie ou d'un diplôme équivalent. Les frais de scolarité restent quant à eux modestes, se limitant à l'inscription à l'université. "Quel que soit leur niveau de formation, les personnes qui choisissent les métiers du vin le font par passion, souligne Laurent Bernos, directeur du service vigne et vin à la chambre départementale d'agriculture de la Gironde". A l'issue du cursus tous les oenologues n'exercent par leur métier dans une propriété ou une coopérative. Certains sont "consultants" et travaillent pour plusieurs exploitations.

L'union des oenologues de France a fait ses comptes : selon ses statistiques, les plus gros bataillons de diplômés travaillent en laboratoire (23%) et dans la négoce du vin (21%). Arrivent ensuite les exploitations viticoles (17%) et les caves coopératives (14%). Les autres se répartissent dans l'industrie et dans le commerce, l'enseignement et la recherche et dans les organismes interprofessionnels.

Dans une exploitation, les conditions de travail, les salaires et parfois le niveau d'expérience diffèrent selon les régions et les propriétés. Ainsi, un oenologue débutant gagne environ 2 500 euros mensuels, un confirmé peut prétendre à 5 300 euros par mois. Et la rémunération de départ et évolue rapidement si l'oenologue obtient de bons résultats commerciaux, si son vin décroche des médailles. Enfin, les femmes ont leur carte à jouer car elles sont réputées avoir un meilleur palais que les hommes, qualité très recherchée dans le métier.

Nathalie Samieu
Paru dans le Parisien Supplément Eco, en date du 6 septembre 2010

Métiers liés : Serveur, Maître d'hôtel, Oenologue, Sommelier,


Réagir sur le Forum Orientation

Pierre Antoine
14.12.2010

Retour au dossier Métiers
Métiers : Fiche Métier : Oenologue
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Métiers : consultez aussi...

orientation
Premier emploi : plus des 2/3 des jeunes estiment que l'école prépare mal à l'insertion pro

Premier emploi : plus des 2/3 des jeunes estiment que l'école prépare mal à l'insertion pro

Selon une étude, les jeunes Français jugent l’accès à la vie professionnelle difficile et considèrent que l’école les prépare mal.

Ecoles du numérique : préparer les nouveaux métiers du Marketing et de la Communication

Ecoles du numérique : préparer les nouveaux métiers du Marketing et de la Communication

Former en trois ans des professionnels opérationnels, agiles sur les réseaux sociaux et capables de répondre aux enjeux sans cesse renouvelés du numérique, c’est ce que proposent les écoles spécialisées.

Secteur qui recrute : la distribution recherche toujours de nouveaux talents

Secteur qui recrute : la distribution recherche toujours de nouveaux talents

Avec plus de 3 millions de collaborateurs et près de 100 000 recrutements prévus cette année, le secteur de la distribution gagne à être connu. Avec ou sans diplôme.

Le métier de technicien ou agent technique, qu'est-ce que c'est ?

Le métier de technicien ou agent technique, qu'est-ce que c'est ?

Techniciens : des postes de plus en plus valorisés - Rencontre avec Oualid Hathroubi directeur régional chez Hays, cabinet de recrutement, qui nous précise la définition et la recherche autour de ces postes.

Techniciens : des postes de plus en plus valorisés

Techniciens : des postes de plus en plus valorisés

Les idées reçues ont la peau dure. « Quand on pense « technicien », on imagine souvent quelqu'un qui part avec sa boîte à outils sur un chantier. Or, c'est tellement plus et surtout autre chose... », constate Audrey Vellas.

Nouveau métier : devenez Responsable du Bonheur

Nouveau métier : devenez Responsable du Bonheur

Née dans la Silicon Valley, la fonction de « chief happiness officer » fait des émules en France. Objectif : contribuer à ce que les salariés arrivent au travail avec le sourire... et le conservent.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.