En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Se Loger > Nouvelle résidence étudiante à Gennevilliers

Se Loger

Nouvelle résidence étudiante à Gennevilliers

1ère résidence Home'R à Gennevilliers gérée par l'association ALJT : destiné aux étudiants, doctorants et post-doctorants

1ère résidence Home'R à Gennevilliers gérée par l'association ALJT : 144 logements de 15 à 22 m2 ne suffiront pas à satisfaire les 600 demandes, mais ceux qui ont emménagé sont très satisfaits du confort des lieux.

Les premiers résidants sont arrivés il y a huit jours. A l’heure où bon nombre d’étudiants franciliens enchaînent les visites dans l’espoir de dénicher un studio ou une chambre de plus de 10 m2 à moindre coût, les nouveaux habitants du 13-15 de la rue Basly, à Gennevilliers, affichent un sourire serein. Entre le ballet des valises, les ultimes questions sur les connexions Internet et les premiers contacts entre voisins, chacun prend ses marques. Pour l’instant, ils sont une soixantaine mais, à terme, la résidence étudiante, gérée par l’ALTJ, Association pour l’habitat des jeunes en Ile-de-France, accueillera 144 personnes.

Nouveau concept de logements étudiants : baptisé Home’R, destiné aux étudiants, doctorants et post-doctorants


Créée en 1956, la principale mission de l’association s’articulait initialement autour des résidences pour jeunes travailleurs. Elle gère actuellement 47 résidences, soit 5500 logements. A Gennevilliers, elle lance un nouveau concept baptisé Home’R et destiné cette fois aux étudiants, doctorants et post-doctorants. Des studios de 15 à 22 m2 pour des prix entre 357 et 450 €. La commercialisation a débuté en juin et l’ALTJ a déjà reçu 600 demandes. Elle traite en priorité celles du secteur puisque l’association a noué des partenariats locaux, notamment avec le lycée Galilée qui propose plusieurs BTS et le collège d’ostéopathie de Gennevilliers. « Je suis désormais à dix minutes à pied », explique Thibault, 20 ans, qui habitait dans l’Essonne et qui passait quatre heures par jour dans les transports pour venir suivre ses cours de BTS plasturgie à Gennevilliers.



166 appartements en cours de rénovation pour du locatif social


Ici, tout a été pensé en amont avec le propriétaire des bâtiments, le bailleur social I3F qui a réalisé les travaux. Des couloirs colorés, des badges pour ouvrir les portes, une salle commune pour des activités et une laverie avec machines et sèche-linge. « Nous avons un cahier des charges établi avec des architectes pour ce type de résidences et le propriétaire a tenu compte de nos recommandations », explique Sébastien Peranzi, le responsable des lieux.

La résidence étudiante est le premier immeuble livré de la rue. Car ce projet s’inscrit dans le cadre d’une importante opération de réhabilitation. En plus des logements étudiants, 166 appartements sont en cours de rénovation pour du locatif social. Un programme dans lequel la ville s’est largement investie. A l’origine, les immeubles appartenaient à une caisse de retraite, qui souhaitait les revendre à la découpe. La municipalité, alertée par les habitants, s’est opposée à cette opération et a acquis les immeubles en juin 2009 avant de les revendre à I3F.

« Tout est très bien aménagé »
Christelle habitait jusqu’à présent Le Plessis-Robinson. Etudiante dans le XVIIIe arrondissement de Paris, à l’Ecole normale sociale, qui forme les futures assistantes sociales, elle passait en moyenne trois heures par jour dans les transports en commun. C’est par une amie qu’elle a entendu parler de la nouvelle résidence de Gennevilliers. « J’ai déposé un dossier début août et j’ai emménagé le 15 septembre, juste avant la reprise des cours, la semaine dernière », explique Christelle, qui entame sa deuxième année et qui, grâce à cette location, divise par deux son temps de trajet.
Pour sa chambre de 17 m2, la jeune femme paye 414 €. Un prix qui ne tient pas encore compte des aides pour le logement (APL). « J’ai beaucoup d’amis étudiants qui vivent dans des petits studios et qui payent beaucoup plus cher, souligne-t-elle. Ici, tout est neuf et très bien aménagé. » Les studios sont loués avec le mobilier — bureau, lit, armoire —, un coin cuisine avec deux plaques de cuisson et une cabine de douche.


Anne-Sophie Damecour
Article issu du Parisien du 24 septembre 2012


Réagir sur le Forum Se loger / logement

Contact
24.09.2012

Retour au dossier Se loger
Se loger : Nouvelle résidence étudiante à Gennevilliers : Imprimer
Derniers articles "Se loger"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Se loger : consultez aussi...

orientation
Trouver son logement comme un « chasseur de têtes  »

Trouver son logement comme un « chasseur de têtes  »

Locat’me , créé par quatre jeunes ingénieurs, est un site où les locataires entrent leur profil, ce qu’ils cherchent, leur fourchette de loyer, et peuvent ensuite être contactés par des propriétaires.

Comment bien réussir sa colocation

Comment bien réussir sa colocation

La colocation est souvent synonyme d'une cohabitation homogène au niveau de l'âge des locataires, mais quand est-il de la situation où l'un des colocataires a le double de l'âge de l'autre ?

Des profs se cotisent pour payer les loyers d'un élève brillant

Des profs se cotisent pour payer les loyers d'un élève brillant

18 en maths, 17 en chimie, 16 en physique... à Béthune, Lamine Cissé, étudiant brillant en chimie à l'IUT (Université d’Artois) a pu compter sur la solidarité de ses enseignants et a ainsi éviter de devoir écourter ses études.

Job étudiant, logement, santé... Guide pratique spécial budget

Job étudiant, logement, santé... Guide pratique spécial budget

Ma vie d'étudiant en dehors des cours. Jobs compatibles avec la scolarité, choix d’une mutuelle santé, astuces pour trouver son logement… Prenez les bonnes décisions pour gérer au mieux votre argent.

Logement : les jeunes restent plus longtemps chez papa-maman

Logement : les jeunes restent plus longtemps chez papa-maman

Un jeune sur deux en Ile-de-France est toujours hébergé chez ses parents à 23 ans. C’est deux ans de plus qu’en province. Un effet crise et coût de l’immobilier selon les auteurs d’une étude. Décryptage.

300 nuits d'hôtels pour des étudiants en galère de logement

300 nuits d'hôtels pour des étudiants en galère de logement

Une opé sympa de la FFBDE pour du dépannage en attendant de trouver un vrai logement. La rentrée étudiante approche à grand pas et avec elle, le casse-tête de la recherche de logements.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
Atelier Prép'art
<b>Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...


COLOCATION : PETITES ANNONCES

Je cherche une colocation
J'ai un appartement
appartager

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.