En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Bac 2017

"Je rêve de 100 % de jeunes quittant le lycée avec le bac"

Objectif réussite pour les lycées en IDF : INTERVIEW de Henriette ZOUGHEBI, vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France, en charge des lycées

Le Programme Objectif réussite affiche sa volonté de transformer le lycée et d'en faire un modèle de réussite. Interview de Henriette ZOUGHEBI, vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France, en charge des lycées qui nous présente les moyents et objectifs mis en oeuvre.

Cette année, 84,5% de jeunes Franciliens ont obtenu leur baccalauréat. Face à ce succès, quels moyens donnez vous aux lycées ?


84,5 %, c’est bien, mais je rêve de 100 % de jeunes quittant le lycée avec le bac en poche ! Ce diplôme est essentiel pour une insertion professionnelle réussie. Les inégalités entre les territoires et les établissements sont fortes dans notre région. Les ségrégations sociales et scolaires pénalisent la réussite des jeunes. L’action régionale vise l’égalité, j’ai donc placé cette question au coeur de la politique régionale et du programme d’investissement Objectif réussite : le lycée de demain s’invente
aujourd’hui pour les dix prochaines années. La région propose, par exemple, de construire 27 nouveaux internats de proximité pour soutenir les lycéens ne disposant pas de bonnes conditions d’études.

Quelles sont les particularités des lycées de nouvelle génération ?


Chaque nouveau lycée est une oeuvre originale, intégrée au mieux dans la ville et mise au service de la population. Ce sont des éco-constructions conjuguant efficacité énergétique, gestion optimisée de l’eau, des déchets et de l’entretien, avec un confort visuel et acoustique amélioré. Une quarantaine d’opérations s’inscrivent dans l’objectif basse consommation, cinq visent le niveau zéro énergie.

Quelle est la place réservée aux supports numériques dans les lycées ?


Elle est centrale et va encore se développer ! La région investit tous les ans près de 30 millions d’euros dans les équipements informatiques. Chaque lycée dispose d’un ordinateur pour trois élèves en moyenne, et d’au moins trois tableaux numériques interactifs. Notre volonté est de favoriser le travail collaboratif en ligne pour lutter contre la fracture numérique. Depuis la rentrée, les 469 lycées publics franciliens sont équipés du système Lilie. Cette plateforme numérique permet aux élèves d’échanger avec leurs professeurs, et aux parents d’être informés.

Quels sont les grands axes du programme Objectif réussite : le lycée de demain s’invente aujourd’hui ?


Il vise à l’égalité des droits et de la réussite de tous les lycéens. Ce sont 2,4 milliards d’euros qui seront consacrés, pour la création de 12 400 places en dix ans, 59 opérations de rénovations et d’extensions, 40 opérations autour d’ateliers, de demi-pensions ou de laboratoires… Notre volonté d’égalité se traduit aussi par un plan de mise en accessibilité pour les élèves handicapés : 350 millions d’euros seront investis dans 120 lycées. À l’issue de ce plan, la moitié des lycées franciliens seront accessibles

COMPLEMENT

Gilles EMARD-LACROIX,
proviseur du lycée Fustel-de-Coulanges, à Massy


"Les salles de classe sont toutes dotées d’un ordinateur"


« Depuis sa fondation à la fin des années 1960, le lycée n’avait quasiment jamais été rénové. Il a bénéficié d’un programme de rénovation et de travaux d’extension. Le chantier a démarré au printemps 2009 et vient de s’achever. Nous avons découvert les locaux neufs en septembre. Autrefois, les différentes fonctions du lycée étaient dans des bâtiments distincts, sans liaison. Désormais, ils sont tous reliés, ce qui favorise déplacements et communication. Les laboratoires
de sciences sont magnifiques et les nouvelles salles de classe aux couleurs vives sont toutes dotées d’un ordinateur et d’un vidéo-projecteur.
On trouve même un tableau interactif dans certaines ! Personne n’a été oublié : les enseignants profitent d’une belle salle des profs, ils peuvent aussi travailler seuls ou en petits groupes dans des salles de travail. Les lycéens passent davantage de temps sur place. Ainsi, cette année, ils ont été peu nombreux à solliciter un départ vers un autre établissement ! »


Budget participatif, mode d’emploi



Pour qui ?
Dans un premier temps, pour 30 établissements volontaires qui accueillent les élèves bénéficiant de la dotation de solidarité.

Pourquoi ?
Pour renforcer la démocratie lycéenne. Ce budget permet aux jeunes d’orienter l’action publique en
matière d’équipements de vie scolaire, mais aussi pour l’aménagement de lieux de vie pour les activités extrascolaires.

Comment ?
Les projets sont définis par l’ensemble des lycéens de l’établissement. Pour cela, le conseil de la vie lycéenne bénéficiera de l’aide de professionnels de la démocratie participative. Chaque lycée dispose d’une enveloppe de 70 000 euros pour financer les projets qui sont plébiscités

Article issu du supplément spécial Lycée du 24 novmebre 2012


Réagir sur le Forum Bac

LE PARISIEN
13.12.2012

Retour au dossier Bac 2017
Bac 2017 : "Je rêve de 100 % de jeunes quittant le lycée avec le bac"
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Bac 2017 : consultez aussi...

orientation
Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Vos voeux APB n’ont pas été satisfaits ou vous êtes encore hésitant sur vos choix d’orientation pour la rentrée prochaine ? Pas de panique, il n’est pas trop tard : de nombreux établissements accueillent encore les candidats en juillet et au-delà.

Perles du Bac 2017 : le best-of de l'épreuve de philo

Perles du Bac 2017 : le best-of de l'épreuve de philo

« La culture permet à l'homme de sortir de l'animalerie. » Les perles du Bac Philo 2017 : les meilleures formules trouvées au sein des copies corrigées cette année... il vaut mieux en rire !

Résultats du Bac 2017 : un taux de réussite en baisse après le rattrapage

Résultats du Bac 2017 : un taux de réussite en baisse après le rattrapage

Après le rattrapage, les premières stats officielles des résultats du Bac 2017 sont tombés : le taux de réussite global est en légère baisse de 0,6 points, après 2 années de hausse et un record l'an dernier.

Résultats du Bac 2017

Résultats du Bac 2017

Résultats du Bac officiels et gratuits - Admis, recalé, avec mention... consultez les résultats du BAC ou créez une alerte pour les résultats du Bac. préparer le rattrapage ? Mais aussi quelques stats sur les résultats de l'an dernier.

Résultats du Bac Français et de sciences : les dates et heures de publication des académies

Résultats du Bac Français et de sciences : les dates et heures de publication des académies

Les élèves de premières qui ont passé leurs épreuves anticipées du Bac Français et Sciences, attendent eux aussi leurs résultats du Bac. Ces résultats seront disponibles début juillet, jour et heure selon les académies.

Résultats du Bac : une mention peut vous rapporter gros !

Résultats du Bac : une mention peut vous rapporter gros !

En plus de remplir votre CV, votre Bac remplit votre porte-monnaie. Les banques vous courtisent en vous faisant ouvrir un compte mais aussi les collectivités (mairie et conseils régionaux) qui veulent pousser à l'exemplarité ! Profitez en !

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.