Orientationécoles

Orientation. 7 conseils pour bien choisir son école de commerce post prépa

Avec la suppression des oraux, une fois les résultats des écrits reçus, vous devrez choisir votre future école rapidement.

orientation ecoles Orientation. 7 conseils pour bien choisir son école de commerce post prépa  Avec la suppression des oraux, une fois les résultats des écrits reçus, vous devrez choisir votre future école rapidement.

Après deux années de prépa, vous vous apprêtez à passer les épreuves écrites des concours d’admission aux écoles de commerce. Avec la suppression des oraux, une fois les résultats des écrits reçus, vous devrez choisir votre future école rapidement. Voici 7 conseils pour vous aider dans votre réflexion et faire le bon choix !

Par Robin Morth, directeur opérationnel chez PGE-PGO.

Conseil n°1 : Assurez-vous que l’école est compatible avec votre projet professionnel


N’oubliez pas que l’objectif d’une école de commerce est de vous préparer à un métier. Votre choix d’école doit donc d’abord se faire sous ce prisme-là, et ce même si votre projet professionnel peut être amené à évoluer.
Voici quelques critères à prendre en compte pour vous assurer de la compatibilité de l’école avec votre projet professionnel :
• Les spécialisations proposées. Regardez les spécialisations qui vous intéressent et creusez la maquette pédagogique : en quelle langue ? Combien de temps ? Quelle place pour les relations entreprises ? Y a-t-il des étudiants étrangers ? etc…
• Les échanges internationaux possibles. S’agit-il de campus de l’école à l’étranger ou d’échanges universitaires ? Parmi les régions du monde qui vous attirent, l’offre est-elle disponible ? Quels sont les quotas ? Quels sont les prérequis pour entrer dans les échanges souhaités ? Quels sont les doubles diplômes possibles à l’étranger ?
• Les partenariats avec des institutions françaises. Quelles sont les possibilités de doubles parcours qui vous intéressent ? Sont-ils possibles dans telle ou telle école ? Ex : EDHEC – Droit / Audencia – Sc Po ou IFP / etc…
• Les entreprises partenaires. Quelles sont-elles ? Sont-elles nombreuses ? Comment cela se traduit dans les faits : les entreprises partenaires sont-elles présentes aux forums entreprises ? Y a-t-il des partenariats avec un Master en particulier ? Des animations de conférences ?

Conseil n°2 : Assurez-vous de trouver votre bonheur dans les associations de l’école


S’il y a bien une chose qui rythme la vie d’un étudiant d’une école de commerce, c’est la vie associative ! En parallèle de vos cours, c’est votre rôle dans une ou plusieurs associations qui vous prendra du temps. S’investir dans une association est un bon moyen de se faire des amis mais aussi de se professionnaliser, c’est pour cela que les écoles accordent beaucoup d’importance à la vie associative.
Pour chaque école, il faudra vous renseigner sur les différentes associations qui rythment la vie de l’école et vous poser ces questions :
• Y en a-t-il pour tous les goûts ?
• Y a-t-il assez d’associations pour tout le monde ?
• Est-il possible de faire partie de plusieurs associations ?
Attention, le critère associatif n’est pas prioritaire, mais regardez quand même comment s’organise les associations qui vous intéressent et quelles sont leurs prérogatives ? Par exemple, un Bureau des Sports d’une école n’a ni le même budget, ni le même champ d’action, ni les mêmes événements à organiser que dans une autre école…

Conseil n°3 : Renseignez-vous sur le réseau Alumni


Un réseau Alumni se compose des anciens élèves d’une école. A partir du moment où vous êtes diplômés : vous faites partie de ce réseau. Ce réseau peut présenter plusieurs avantages : accroitre la renommée de l’école en France et à l’étranger, favoriser les retours d’expérience entre diplômés et étudiants, faciliter la recherche d’emplois des étudiants et des jeunes diplômés… et bien d’autres avantages encore !
Pour vous assurer que vous profiterez de ces avantages, posez-vous les questions suivantes :
• De combien d’anciens élèves ce réseau est-il constitué ? (Cela peut varier considérablement d’une école à une autre !)
• Comment le réseau des anciens est-il organisé ?
• Y a-t-il un service dédié au développement et à la gestion du réseau des anciens au sein de l’école ?
• Est-il implanté dans des zones géographiques que vous visez ?
• Vous permet-il d’entrer facilement en contact avec les anciens étudiants ?
• Vous permet-il de rencontrer régulièrement les anciens étudiants ?
• Après la diplomation, ce réseau organise-t-il des événements pour retrouver vos anciens camarades de promotion ?

Conseil n°4 : Informez-vous sur les possibilités d’entreprendre au sein de l’école


Vous avez déjà un projet en tête ou vous cultivez l’idée d’un jour créer votre entreprise . Il vous faudra absolument vous renseigner sur les possibilités qu’offrent les écoles. Toutes les écoles favorisent d’une manière ou d’une autre l’entreprenariat mais toutes ne mettent pas le même accent ou ne proposent pas de parcours spécifique.
Si l’entreprenariat vous intéresse, informez-vous sur les points suivants :
• L’école dispose-t-elle d’un incubateur ?
• Le partage-t-elle avec une autre école ? (Par exemple, Audencia partage son incubateur avec Centrale Nantes)
• Est-il possible de l’intégrer dès la première année ?
• Quelles sont les conditions pour l’intégrer ?
• Existe-t-il des parcours spécifiques pour les personnes qui souhaitent entreprendre en école ?
• Quelles sont les aides (administratives, financières…) mises à disposition ?

Conseil n°5 : Faites confiance à votre instinct


Après avoir pris ces différents critères en compte, vous pouvez intégrer à la réflexion des jugements plus subjectifs. En l’absence cette année des entretiens de motivation, vous n’aurez pas la chance de vous rendre sur les campus pour vous faire une idée plus précise des écoles, de leur ambiance...
Alors votre ressenti après un salon étudiant ou des journées portes ouvertes pèsera plus dans la balance qu’à l’ordinaire. C’est un premier contact avec les écoles. C’est aussi l’occasion pour vous d’échanger avec des élèves de l’école, des professeurs, des membres de l’administration ou des anciens élèves. Souvenez-vous bien de ce que vous avez ressenti à ce moment-là et la sensation que ce moment vous a donné. Avez-vous apprécié l’échange ? Ce qu’on vous a dit de l’école vous a-t-il plu ? Voulez-vous en savoir un peu plus ?
Mais n’oubliez pas que tout ce qui est irrationnel ne doit pas rentrer seul en ligne de compte, même si cela doit avoir un poids.

Conseil n°6 : Dédramatisez le choix d’une école


Vous attendez les résultats avec impatience et vous avez travaillé dur pour intégrer l’école de vos rêves, mais sachez une chose : le choix d’une école, le refus d’une école, ne conditionne pas la vie professionnelle ! Rien n’est décidé à 20 ans, quand vous choisissez (et donc refusez) une école de commerce, cela ne présage en rien de votre vie et réussite professionnelle.
Donc d’une certaine manière, dédramatisez ce choix. N’oubliez pas : c’est ce que l’on fait de son école qui est important !
Maintenant, cela n’empêche que le choix d’une école n’est jamais anodin, puisqu’il conditionne votre vie pour les 3 ou 4 prochaines années et votre réseau et amitiés à vie.
C’est pourquoi ce choix doit être pensé et éclairé, d’abord sur des éléments concrets (académique, professionnel, associatif), et ENSUITE, sur des éléments plus subjectifs (ambiance de l’école, situation de la ville…)

Conseil n°7 : Évitez certaines erreurs


• Choisir une école uniquement en fonction de la ville (proximité de chez vous…)
• Éliminer une école sur la base de rumeurs ou jugements, sans avoir creusé l’offre pédagogique
• Ne choisir une école que pour ces grades (AACSB, EPAS, AMBA, EQUIS). Ce sont des éléments trop intangibles pour vous. Une école triplement accréditée peut ne pas vous convenir, à l’inverse d’une à laquelle il manque une accréditation.
• Choisir en fonction du seul classement, même si cela reste un indicateur

Concernant les classements : une école classée en 3ème position justifie bien sûr son classement par rapport à une école classée 15 ou 20ème. Donc pour un écart significatif, si vous hésitez entre deux écoles, il faut quand même prendre en compte le classement. Si un écart n’est pas significatif (<5 places) alors, n’y accordez pas une importance démesurée.

Dans tous les cas, vous serez heureux en école. Profitez au maximum de ces années avant d’entrer dans la vie active et dans l’âge adulte, car vous avez beaucoup de choses à y apprendre et à construire. Optimisez ces années de passage !

Votre choix sera le bon.

Robin Morth

Retour au dossier écoles
écoles : Orientation. 7 conseils pour bien choisir son école de commerce post prépa
Imprimer

Commentaires / Réactions

écoles : consultez aussi...

Déconfinement et formation. Nos réponses à vos questions suite aux annonces

Déconfinement et formation. Nos réponses à vos questions suite aux annonces

Au lendemain du discours du président sur l’allègement des mesures de confinement, nous répondons à vos questions suite aux nombreuses informations délivrées pour ce déconfinement en 3 étapes.

Covid-19. Les universités restent fermées jusqu'à fin janvier : les 3 étapes du déconfinement

Covid-19. Les universités restent fermées jusqu'à fin janvier : les 3 étapes du déconfinement

Mardi 24 novembre 2020. Voici les annonces d'Emmanuel Macron concernant l'allégement du reconfinement suite à la 2e vague de l'épidémie de Covid-19.

Entretien de motivation : ce que vous pouvez apprendre de Cyrano de Bergerac et Figaro

Entretien de motivation : ce que vous pouvez apprendre de Cyrano de Bergerac et Figaro

Esprit critique, défauts... réussir ses entretiens de motivation grâce aux héros de la littérature - épisode 2 - avec Cyrano de Bergerac et Figaro

HEC, ESSEC, ESCP : pourquoi leurs frais de scolarité ont explosé

HEC, ESSEC, ESCP : pourquoi leurs frais de scolarité ont explosé

Les écoles de commerce de la CCI Paris figurent parmi les meilleures en France et les plus convoitées… et les plus chères.

Meilleures associations étudiantes de France : les lauréats 2020 !

Meilleures associations étudiantes de France : les lauréats 2020 !

Quelles sont les associations étudiantes qui se bougent le plus en France : notoriété, impact, responsabilité... 9e édition du Palmarès Le Classement - Le Parisien Etudiant partenaire média.

Covid-19 : faut-il un remboursement partiel des frais de scolarité ?

Covid-19 : faut-il un remboursement partiel des frais de scolarité ?

Cours à distance, locaux inaccessibles : des étudiants d'écoles de commerce / d'ingénieurs demandent le remboursement partiel des frais de scolarité.


Ecoles à la Une

ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, école publique la CCI Paris Île-de-France, forme plus de 1400...
GLION - Institut de Hautes Etudes
Des formations qui font la différence Étudier à Glion vous préparera à...
CY Tech
CY SUP assure l’articulation des premiers cycles du territoire avec les...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation



Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.