OrientationUniversités

Inscriptions. Les solutions pour les recalés d'APB

Pour les étudiants qui cherchent encore une place, pas de panique, rien n’est perdu. Voici nos conseils.

orientation universites Inscriptions. Les solutions pour les recalés d'APB Pour les étudiants qui cherchent encore une place, pas de panique, rien n’est perdu. Voici nos conseils. fin apb, recale apb, inscriptions septembre, hors apb

Jusqu’à la fin septembre, il est encore possible de trouver une place dans une école ou une fac en sollicitant directement leur secrétariat.

Consultez aussi :

Les admissions post-bac finissent ce soir. Pour les étudiants qui cherchent encore une place, pas de panique, rien n’est perdu. Voici nos conseils.

Ces jours-ci, deux publics se croisent devant les brochures du centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ), à Paris. « Il y a des jeunes sans affectation qui n’ont toujours pas fait leur rentrée, et d’autres qui se rendent déjà compte que leur filière ne leur convient pas  », raconte Ferroudja Kaci, conseillère en orientation. Deux situations d’autant plus angoissantes que les possibilités de rebondir s’amenuisent : la procédure complémentaire d’admission post-bac (APB) s’arrête ce soir. Il ne sera plus possible pour les bacheliers non inscrits, à compter de demain, de consulter sur cette plate-forme nationale les places vacantes dans l’enseignement supérieur. Pour autant, les naufragés de l’APB peuvent encore s’en sortir, à condition d’attraper les bonnes bouées. Le vrai du faux pour s’y retrouver.

On peut encore faire sa rentrée : VRAI



APB ferme, mais pas les secrétariats des écoles, lycées et universités. Sophie Laborde, patronne de la société de coaching en orientation Tonavenir.net, conseille « d’appeler directement les établissements scolaires, y compris loin de chez soi » pour ceux qui peuvent se permettre de prendre un logement dans une autre région. « Il suffit d’un désistement pour trouver in extremis une place dans une classe, souligne la spécialiste. Jusqu’à fin septembre, il est encore temps de tenter sa chance, notamment dans des BTS de commerce international ou des DUT de gestion des entreprises et administrations. » Ayez sous la main un dossier complet, avec la photocopie des relevés de notes du bac, des bulletins scolaires de 1 re et de terminale, un CV et une lettre de motivation la plus percutante possible (et rédigée sans faute d’orthographe).
Consultez ici les conseils pour s'inscrire en septembre/octobre

Plus la peine d’aller dans des cours qui ne me plaisent pas : FAUX



De nombreux étudiants réalisent en ce moment qu’ils se sont trompés de filière. Qu’à cela ne tienne : il est possible de se réorienter au sein de son université, à condition de ne pas brûler trop vite ses cahiers. « On peut passer d’une filière à une autre entre novembre et janvier à condition d’avoir joué le jeu du premier semestre et de s’être un tant soit peu accroché », explique Ferroudja Kaci, du CIDJ. Les réorientations se règlent au cas par cas, « dans la limite du raisonnable  », prévient Julie Mlezcko, spécialiste d’APB chez Studyrama.
Rentrée décalée : mode d'emploi pour se réorienter dès janvier

Je ne serai pas pris l’an prochain là où j’ai échoué cette année : FAUX



« Il est tout à fait possible d’appeler les établissements qui ont retoqué notre dossier cette année pour comprendre ce qui a cloché, et y remédier pour l’an prochain », propose Julie Mlezko. « En un an, on a le temps de réfléchir à ce qu’on veut vraiment, et faire ce travail d’orientation qui peut-être a fait défaut avant le bac », abonde Ferroudja Kaci. Les possibilités de s’occuper utilement en cherchant sa voie sont nombreuses. On peut s’engager dans une association, chercher une mission de service civique ou encore parfaire son anglais à l’étranger, comme jeune fille au pair, barman ou stagiaire dans une entreprise. Autant d’expériences bienvenues sur un CV.

Pour ceux qui craignent de se jeter sans filet, des bureaux de placement, comme le centre d’échanges internationaux (CEI), se chargent de trouver aux jeunes un point de chute. Ils sont nombreux à faire ce choix : l’organisme assure avoir enregistré cet été un nombre record d’appels de jeunes bacheliers en quête d’un départ à l’étranger.

Christel Brigaudeau



« J’espère encore trouver une place en BTS »

Lena, 19 ans



Elle est l’une des nombreuses laissées-pour-compte du système d’APB. Ses choix de BTS esthétique n’ont pas été acceptés, et Lena, 19 ans, a dû s’inscrire en fac d’anglais. « J’avais 18 en anglais au lycée, alors je me suis dit que j’allais m’orienter vers ce secteur. Mais j’ai vite déchanté. Le niveau est très élevé et les matières ne me plaisent pas. » Lassée après deux semaines de cours, la jeune étudiante a donc pris rendez-vous avec la conseillère d’orientation, afin de trouver une solution. Celle-ci lui a conseillé d’aller démarcher directement auprès des BTS, pour voir s’il restait une place. « Si jamais je ne trouve pas de BTS, je vais changer de filière et m’inscrire dans une licence d’éco-gestion. Je sais que je peux encore le faire, et c’est ce qui se rapproche le plus de ce que je veux faire. Mais dans tous les cas, à la fin de l’année scolaire, je m’orienterai de nouveau vers un BTS. »

Enzo Guerini



Consultez aussi :

APB : 3 étudiants obtiennent au tribunal leur inscription en fac
APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac
Fin annoncée d'APB en 2018 : mais par quoi remplacer l'algorithme tant décrié ?

Retour au dossier Universités
Universités : Inscriptions. Les solutions pour les recalés d'APB
Imprimer

Commentaires / Réactions

Universités : consultez aussi...

Rentrée 2020 et Covid-19 : amphis bondés, étudiants révoltés

Rentrée 2020 et Covid-19 : amphis bondés, étudiants révoltés

Les amphis sont souvent très (trop) remplis en début d'année, ce que dénonce de nombreux étudiants chaque année, mais avec la crise sanitaire, cette rentrée est d'autant plus explosive...

Journées du Patrimoine 2020 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Journées du Patrimoine 2020 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Découvrez les campus qui se bougent pour la 37e édition des Journées Européennes du Patrimoine qui permettent de pousser les portes de lieux insolites, souvent inaccessibles ou avec des visites guidées spéciales.

VIDÉO. Amphis bondés et coronavirus : à la Sorbonne, des étudiants déjà inquiets

VIDÉO. Amphis bondés et coronavirus : à la Sorbonne, des étudiants déjà inquiets

Crise du coronavirus et rentrée 2020 : les étudiants du supérieur sont priés de respecter les gestes barrières... mais les conditions de travail le permettent-ils en présentiel ?

Ici, les étudiants sont priés de ne pas venir en cours !

Ici, les étudiants sont priés de ne pas venir en cours !

L’Université de technologie de Compiègne (UTC) a décidé de garder à distance la majorité de ses 4 000 élèves, qui pourront suivre les leçons depuis chez eux.

Universités, Grandes écoles... à quoi va ressembler cette rentrée 2020 ?

Universités, Grandes écoles... à quoi va ressembler cette rentrée 2020 ?

C’est la rentrée dans beaucoup d’universités et d’écoles qui ouvrent à nouveau leurs portes ce lundi, et vont commencer à accueillir leurs premiers étudiants dans les tout prochains jours.

Coronavirus : «Cette rentrée universitaire va être très stressante pour les étudiants»

Coronavirus : «Cette rentrée universitaire va être très stressante pour les étudiants»

A chaque université ses règles. Malgré le Covid, les universités parisiennes sont invitées à privilégier l’enseignement «en présentiel».

Ecoles à la Une

EM Normandie
Créée en 1871 au Havre, l’EM Normandie est l'une des plus anciennes écoles...
Les Roches Management Hôtelier
DES OPPORTUNITÉS DE CARRIÈRE À L’INTERNATIONAL Nos liens privilégiés...
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse Aix-Marseille et Nantes
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.