En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Orientation

Parcours - Baptiste Giabiconi :" je ne faisais pas trop de plans sur la comète"

Après un BEP Hôtellerie et Restauration, un Bac Pro en aéronautique, Baptiste tente sa chance et réussit...

Baptiste Giabiconi sort le 16 juin son deuxième album baptisé « Un Homme Libre ». Cette liberté, il a revendique haut et fort et ne se pose plus la question de savoir s’il est légitime ou pas.

Le scepticisme peut être toléré quand vous dites que vous allez écouter un album de Baptiste Giabiconi. Avec le succès discuté du premier opus et l’étiquette « beau gosse protégé de Lagerfeld », nous partions avec un apriori. Celui-ci se sera vite dissipé dès les premiers morceaux. Baptiste a écrit la plupart des textes et aura choisi des titres en français à contrario du premier album. Pari réussi.

Baptiste Giabiconi : son parcours


« A 16 ans, je ne rêvais pas du tout à une carrière d’artiste mais je sentais le besoin de m’exprimer. J’avais une vie assez simple avec ma mère, mes amis et mon sport. J’ai commencé des études de restauration et obtenu un BEP Hôtellerie et Restauration. Ensuite j’ai fait un Bac Pro en aéronautique pour voir autre chose. Cependant, je voulais revenir à la restauration et être mon propre patron. En habitant dans un petit village à coté de Marseille, je ne faisais pas trop de plans sur la comète». Avec son bac pro en poche, Baptiste décrochera vite un job en tant que monteur en aéronautique chez Eurocopter. La suite, on la connait.

Baptiste Giabiconi : le déclic


Alors qu’il fait une séance de sport, on lui conseille de faire un book photos. « Je quitte mon travail, je monte à Paris et je vais tenter ma chance ». Il se dit alors : « un changement de vie ne tient à pas grand-chose. Le destin m’a aidé mais ensuite il fallu de la détermination loin de ma famille et j’ai du faire des concessions. A 20 ans, j’aurai pu me conforter dans ce que j’avais déjà. »

Baptiste Giabiconi : ses conseils


« Le message que je peux faire passer c’est d’aller au bout de ses envies. Quand je suis monté à Paris, j’avais quelques diplômes qui me permettaient de travailler. J’avais quitté un boulot qui me reprenait si cela n’avait pas marché. Tout ce parcours étudiant m’a permis de me sécuriser. Il ne faut pas partir à l’aventure. J’ai saisi ma chance ensuite il y a eu énormément de travail. Pour ceux qui passent le bac, ne vous stressez pas trop et couchez vous tôt la veille de vos épreuves ».

Son pronostic sur le parcours des bleus au Mondial :
« L’équipe de France est jeune et talentueuse. Je pense qu’ils iront jusqu’en quart de finale ».

Retrouve son interview par Benjamin DAHAN



Benjamin DAHAN


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
14.06.2014

Retour au dossier Orientation
Orientation : Parcours - Baptiste Giabiconi :" je ne faisais pas trop de plans sur la comète" : Imprimer
Derniers articles "Orientation"

Orientation : consultez aussi...

orientation
Quand des étudiants révolutionnent l'hôtel

Quand des étudiants révolutionnent l'hôtel

C’est bel et bien un groupe d’étudiants de la Web School Factory qui a imaginé la nouvelle gamme d’hôtels lancée par Accor. Comment des étudiants influent sur la stratégie et changent le cours de l’histoire d'une entreprise du CAC 40.

Alternance : de plus en plus dur de devenir apprenti

Alternance : de plus en plus dur de devenir apprenti

Le nombre de candidats à l’alternance ne cesse d’augmenter. Mais dénicher une entreprise formatrice n’a rien d’évident… Certains n’ont plus que quelques jours pour trouver.

Le Parisien Etudiant partenaire du 4L Trophy 2017 : découvrez le teaser vidéo !

Le Parisien Etudiant partenaire du 4L Trophy 2017 : découvrez le teaser vidéo !

Le célèbre 4L Trophy fêtera ses 20 ans en 2017 ! Et Le Parisien Etudiant sera une nouvelle fois partenaire média de l'événement ! Découvrez le film de présentation de cette nouvelle édition.

Vidéo. La rentrée à la fac : les amphis débordent...

Vidéo. La rentrée à la fac : les amphis débordent...

Amphis bondés, wifi saturé, étudiants au sol : les conséquences de la surpopulation universitaire à la rentrée 2016.

Cergy : au moins 20 % de premières années en plus à l’université

Cergy : au moins 20 % de premières années en plus à l’université

« La fac, c’est vraiment différent de ce qu’on a connu avant ! On découvre les BDE (NDLR : bureaux des étudiants) et tout ce qu’on n’avait pas au lycée. » Comme Dimitri, un habitant de Luzarches de 17 ans, plusieurs milliers de nouveaux étudiants font...

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Agés de 20 à 40 ans, une vingtaine de Syriens, Afghans, Bangladais, Kenyans et Irakiens ont rejoint le programme « Welcome Refugees » proposé par la prestigieuse école.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.