En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Orientation

Parcours - Elisa Tovati « en classe de première, c’est devenu compliqué… »

A l'occasion de la sortie de son nouvel album, Elisa Tovati nous décrit son parcours.

Le 24 février 2014, sort « Cabine 23 », le quatrième album d’Elisa Tovati. Actrice et chanteuse acccomplie (une des héroïnes au cinéma de la « Vérité si je mens », la fiancée de José Garcia), Elisa nous dévoile à cette occasion, quelques tranches de vie.

Si l’on en doutait, Elisa est une chanteuse accomplie et épanouie. Elisa nous entraine dans un voyage improbable, qu’elle a fantasmé dans le mythique Orient Express. Avec des textes soignés et des mélodies souvent pop et acidulés, le voyage à travers une dizaine de chansons, dure cinquante minutes et ne pourra vous laisser insensible. Véritable introspection, l’album nous fait découvrir de manière touchante des souvenirs, des rencontres dans une recherche assez identitaire.

Genèse d’un album

C’est 1 an et demi d’une vie qu’Elisa a consacré pour réaliser ce dernier opus. Elle nous explique que pour avoir les collaborations (Elodie Frégé, Pierre Souchon, John Mamann…) dont elle a bénéficié, rien n’a été simple. « Tout est compliqué et de réussir à avoir le mail ou le téléphone de quelqu’un, de solliciter un rendez-vous, pour lui proposer le projet et d’y mettre toute sa conviction, j’ai du avec ma sœur, mettre en forme et en images un livret, comme pour présenter un synopsis à un producteur », nous confie Elisa.

Son parcours.

Premier film a 15 ans, Elisa a une scolarité normale jusqu’en première. « Les films ont commencé à sortir et cela devenait compliqué de rester dans un lycée public. J’avais un rôle sulfureux avec Javier Bardem, les élèves se sont empressés d’aller voir le film à la séance de 14h00 et le retour en cours a été terrible », déclare t’elle. Inspiré par son père qui se lève aux aurores, Elisa continue les cours par correspondance et commence à écumer tous les cours de théâtre de France pour justifier de son apprentissage au près de ses parents, et pour se rassurer. Sans mes parents je ne serai rien : "avoir envie de faire mieux", "le gout de l'artistique", ils m'ont tout appris.
A un moment donné, quand c’était plus calme dans sa carrière, Elisa se dit qu’elle pourrait être hygiéniste dentaire. « Cela m’a fait rire de faire un métier au service des gens mais j’ai vite rendu la blouse », conclut-elle.


Elisa Tovati et Brice Conrad chantent «Tout le temps» par leparisien

Ses conseils.

« Si vous avez envie de faire ce métier, il faut le faire pour de très très bonnes raisons. L’argent ne doit pas être une motivation car il y a des mois où cela peut être difficile. Il y a très peu d’élus. Ensuite si on est passionné, il faut foncer. »

Retrouve son interview par Benjamin DAHAN


par Benjamin DAHAN de la FFBDE



Réagir sur le Forum Orientation

Contact
24.02.2014

Retour au dossier Orientation
Orientation : Parcours - Elisa Tovati « en classe de première, c’est devenu compliqué… » : Imprimer
Derniers articles "Orientation"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Orientation : consultez aussi...

orientation
Quand des étudiants révolutionnent l'hôtel

Quand des étudiants révolutionnent l'hôtel

C’est bel et bien un groupe d’étudiants de la Web School Factory qui a imaginé la nouvelle gamme d’hôtels lancée par Accor. Comment des étudiants influent sur la stratégie et changent le cours de l’histoire d'une entreprise du CAC 40.

Le Parisien Etudiant partenaire du 4L Trophy 2017 : découvrez le teaser vidéo !

Le Parisien Etudiant partenaire du 4L Trophy 2017 : découvrez le teaser vidéo !

Le célèbre 4L Trophy fêtera ses 20 ans en 2017 ! Et Le Parisien Etudiant sera une nouvelle fois partenaire média de l'événement ! Découvrez le film de présentation de cette nouvelle édition.

Vidéo. La rentrée à la fac : les amphis débordent...

Vidéo. La rentrée à la fac : les amphis débordent...

Amphis bondés, wifi saturé, étudiants au sol : les conséquences de la surpopulation universitaire à la rentrée 2016.

Cergy : au moins 20 % de premières années en plus à l’université

Cergy : au moins 20 % de premières années en plus à l’université

« La fac, c’est vraiment différent de ce qu’on a connu avant ! On découvre les BDE (NDLR : bureaux des étudiants) et tout ce qu’on n’avait pas au lycée. » Comme Dimitri, un habitant de Luzarches de 17 ans, plusieurs milliers de nouveaux étudiants font...

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Agés de 20 à 40 ans, une vingtaine de Syriens, Afghans, Bangladais, Kenyans et Irakiens ont rejoint le programme « Welcome Refugees » proposé par la prestigieuse école.

Universités : faute de places, les étudiants ne parviennent pas à s'inscrire

Universités : faute de places, les étudiants ne parviennent pas à s'inscrire

En cette rentrée, les facs accueillent 30 000 étudiants en plus. Faute de place, certains restent sur le carreau, comme Thomas, à Saint-Denis.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.