OrientationOrientation

Parcours : Issa Doumbia « Mes années collège sont mes meilleurs souvenirs. »

En gagnant confiance en lui, Issa Doumbia aujourd'hui acteur, humoriste et chanteur français à su se faire sa place dans le milieu professionnel...

Issa Doumbia incarne à la télévision Issa dans « Nos Chers Voisins » depuis quelques années mais c’est actuellement qu’il triomphe sur scène avec son spectacle « Première consultation » qu’il défendra à nouveau à Paris en janvier 2017 à l’Alhambra.

Issa est heureux quand il rencontre son public, qu’il n’hésite pas à faire monter sur scène dans certains sketchs et notamment les enfants qu’il juge sans filtre et sans à priori. Issa profite pleinement de ces moments avec la peur du lendemain.

Son parcours :


Issa grandit à Trappes. A dix ans, Issa est un élève timide qui s’apprête à entrer au collège avec une inquiétude grandissante d’être le petit parmi les grands. C’est grâce à ses premiers cours de théâtre et la première représentation qu’il gagnera en confiance et deviendra « le chouchou » de ses ainés.

« Mes années collège sont mes meilleurs souvenirs. », se remémore Issa. Il participe à des ateliers pendant les pauses déjeuners, encouragé par un camarade. Le déclic vient lors de son premier spectacle dans l’amphithéâtre du collège. « Je ne voulais pas regarder en haut. Je joue et j’entends des rires. Plus je joue, plus je me sens bien. Le théâtre n’est alors qu’une passion » poursuit-il.

A 15 ans, il est recruté par la compagnie du fameux « Papy » qui avait découvert notamment Jamel Debbouze. Il participe deux fois au championnat de France d’improvisation par équipe. Au lycée, Issa valide un CAP de froid et climatisation mais il a déjà attrapé le virus de la scène lors de ces matchs d’improvisation. « Je commence à aller à la compagnie tous les jours et j’apprends le métier. Je fais le ménage, je colle des affiches et je roule des câbles. J’ai eu une éducation autour du théâtre qui a été bénéfique et j’ai donc une vision globale du métier qui me sert aujourd’hui. », nous confie le comédien.

C’est par la radio et en tant qu’animateur qu’il commence le métier avant de décrocher ses premiers rôles au cinéma.

Ses conseils :


« Il faut vivre ses passions jusqu’au bout et prendre confiance en soi petit à petit pour mener à bien ses projets. Il faut rester humble et apprendre toutes les facettes d’un métier pour bien comprendre son environnement. »

Retrouvez l’interview d’Issa Doumbia par Benjamin DAHAN :

Retour au dossier Orientation
Orientation : Parcours : Issa Doumbia « Mes années collège sont mes meilleurs souvenirs. »
Imprimer

Commentaires / Réactions

Orientation : consultez aussi...

Rentrée 2020 et Covid-19 : amphis bondés, étudiants révoltés

Rentrée 2020 et Covid-19 : amphis bondés, étudiants révoltés

Les amphis sont souvent très (trop) remplis en début d'année, ce que dénonce de nombreux étudiants chaque année, mais avec la crise sanitaire, cette rentrée est d'autant plus explosive...

Journées du Patrimoine 2020 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Journées du Patrimoine 2020 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Découvrez les campus qui se bougent pour la 37e édition des Journées Européennes du Patrimoine qui permettent de pousser les portes de lieux insolites, souvent inaccessibles ou avec des visites guidées spéciales.

4l Trophy : découvrez le teaser de l'édition 2021

4l Trophy : découvrez le teaser de l'édition 2021

Le Parisien Etudiant partenaire média du 4L Trophy est fier de vous présenter le teaser de ce rallye spécial jeunes, débrouille, aventure, solidarité, dépassement de soi...

Quelle économie, entreprises, métiers… demain ?

Quelle économie, entreprises, métiers… demain ?

Vidéos en partenariat avec l'école de management EBS PARIS. Les étudiants s’interrogent sur leur avenir, leur impact sur le monde de demain.

VIDÉO. Amphis bondés et coronavirus : à la Sorbonne, des étudiants déjà inquiets

VIDÉO. Amphis bondés et coronavirus : à la Sorbonne, des étudiants déjà inquiets

Crise du coronavirus et rentrée 2020 : les étudiants du supérieur sont priés de respecter les gestes barrières... mais les conditions de travail le permettent-ils en présentiel ?

L'école ou une formation obligatoire jusqu'à 18 ans

L'école ou une formation obligatoire jusqu'à 18 ans

Jusqu’en juillet dernier, passé 16 ans, un jeune avait tout à fait le droit d’arrêter ses études, même s’il n’avait pas d’activité professionnelle. Mais ça, c’était avant.

Ecoles à la Une

Edhec Business School
Cinq campus basés à Lille, Nice, Londres, Paris et Singapour - Rejoignez...
L'Ecole Multimedia
Les métiers du multimédia / digital sont au cœur des formations de L'École...
CFA ACE
Le CFA ACE accueille chaque année 1000 jeunes pour les préparer efficacement...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.