OrientationParcoursup

Parcoursup : les parents aussi sont stressés

La nouvelle plate-forme d’orientation entre en service aujourd’hui. Mais dans les familles, le stress perdure.

orientation parcoursup Parcoursup : les parents aussi sont stressés La nouvelle plate-forme d’orientation entre en service aujourd’hui. Mais dans les familles, le stress perdure. Parcoursup, stress, ouverture,

Dans la salle polyvalente du lycée Ionesco, des parents qui ont été confrontés au système APB l’an dernier échangent avec ceux qui étrennent Parcoursup cette année. LP/Lucas Barioulet

Cette fois, ils entrent dans le dur. A partirdu 22 janvier, tous les élèves de terminale peuvent commencer à inscrire leurs souhaits d’études supérieures sur la nouvelle plate-forme en ligne Parcoursup, créée par le gouvernement pour remplacer le décrié système APB (Admission post-bac). Ces nouvelles règles de fonctionnement présideront aux destinées de quelque 800 000 jeunes d’ici à septembre.

Dans les lycées, les réunions d’information se multiplient sur le sujet sans tarir le flot des questions des parents qui, à six mois du grand saut, entendent encore leur ado dire à table : « J’sais pas c’que j’veux faire ! »

« La semaine dernière, je demandais à mon fils s’il était bien inscrit sur Parcoursup, il m’a envoyée balader… Dès que j’aborde le sujet, il se braque », se lamente Nathalie, maman de deux adolescents en 3 e et en terminale. Elle a pris place parmi la centaine de parents réunis samedi dans la salle polyvalente du lycée Eugène-Ionesco d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). L’association des parents d’élèves y organisait une rencontre, sorte de thérapie de groupe entre les anciens combattants d’APB et les novices de Parcoursup…

« Mon fils est en 3e année de médecine, et je précise qu’il n’a eu que mention assez bien au bac », raconte cette ancienne parent d’élève, en suscitant quelques « oh ! » admiratifs ou envieux dans la salle. « Faites confiance à vos gamins ! On projette trop sur eux nos propres angoisses », répète de son côté Annie, mère de trois grands enfants, dont un aîné « qui avait 4 sur 20 en maths au lycée, ce qui ne l’a pas empêché de devenir ingénieur ».

Le témoignage va droit au cœur de Nathalie : « J’avais l’impression avant de venir que tout allait être foutu pour mon fils parce qu’il ne travaille pas assez. » Pour le motiver, elle a acheté le guide de l’Onisep sur les études post-bac et elle le laisse négligemment traîner sur la table du salon. « Mais pour l’instant, cela n’a pas provoqué de déclic ! »

Le souci d’Odile, c’est plutôt la rigidité du système scolaire qui risque d’enfermer son garçon dans une filière technologique qui ne lui plaît plus tant que ça. « Dans le fond, on a tous peur que nos enfants perdent du temps dans leurs études, parce que socialement c’est mal vu de se tromper… Il faudrait qu’on aie tous des enfants brillantissimes, quelle pression ! »

Sylvie, elle, a de la chance : son fils sait quelles cases cocher : des prépas scientifiques. Mais lesquelles ? Et quelle fac en secours ? L’objectif avancé par le gouvernement de remettre de l’humain dans la procédure d’affectation la laisse un peu circonspecte.
« Cela veut dire aussi qu’on va remettre de l’arbitraire dans le système. Il y aura des décisions pas toujours rationnelles prises autour d’une table, par on ne sait pas bien qui… »

Consultez aussi :

Parcoursup : les opposants s'organisent

Christel Brigaudeau

Retour au dossier Parcoursup
Parcoursup : Parcoursup : les parents aussi sont stressés
Imprimer

Commentaires / Réactions

Parcoursup : consultez aussi...

Inscription en septembre - Où s'inscrire à la rentrée ?

Inscription en septembre - Où s'inscrire à la rentrée ?

Les vacances sont bientôt terminées... il n'est pas trop tard pour choisir votre établissement et s'inscrire ou même changer d'avis et se réorienter ! Fac, écoles spécialisées... les pistes pour trouver votre formation à la rentrée de septembre.

Parcoursup : 9500 lycéens en attente de places, en hausse par rapport à 2019

Parcoursup : 9500 lycéens en attente de places, en hausse par rapport à 2019

Environ 585 000 lycéens ont eu une proposition d’admission sur la plateforme universitaire. Mais les recalés sont bien plus nombreux cette année que l’an passé.

Parcoursup : pourquoi des étudiants voient leurs vœux archivés

Parcoursup : pourquoi des étudiants voient leurs vœux archivés

Des candidats se sont inquiétés, ce mercredi, après avoir remarqué que leurs vœux d’orientation avaient été archivés sur Parcoursup.

Bac 2020 : face au taux de réussite record, «3000 places supplémentaires de BTS»

Bac 2020 : face au taux de réussite record, «3000 places supplémentaires de BTS»

Jérôme Teillard, chargé de mission Parcoursup au ministère de l’Enseignement supérieur, nous assure qu’il n’y aura pas d’engorgement et promet de nouvelles places pour les aspirants étudiants.

Parcoursup. Quels critères privilégier pour choisir son école de management post bac

Parcoursup. Quels critères privilégier pour choisir son école de management post bac

« II devient plus que jamais important de permettre à chaque étudiant de mieux se connaitre et de se révéler » Trois questions à Armand Derhy, directeur (Dean) de Paris School of Business - PSB

Parcoursup : 10 questions/réponses pour comprendre le site d'inscription post-bac

Parcoursup : 10 questions/réponses pour comprendre le site d'inscription post-bac

Comment s’inscrire, combien de voeux saisir, voeux groupés, année de césure... tout savoir sur la nouvelle plateforme Parcoursup qui remplace APB cette année...

Ecoles à la Une

Les Roches Management Hôtelier
DES OPPORTUNITÉS DE CARRIÈRE À L’INTERNATIONAL Nos liens privilégiés...
GLION - Institut de Hautes Etudes
Des formations qui font la différence Étudier à Glion vous préparera à...
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse Aix-Marseille et Nantes
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.