OrientationParcoursup

Parcoursup : les recours possibles pour les étudiants sans affectation

Des solutions s’offrent aux étudiants sans affectation. Phase complémentaire, aide du recteur, recours en justice...

orientation parcoursup Parcoursup : les recours possibles pour les étudiants sans affectation Des solutions s’offrent aux étudiants sans affectation. Phase complémentaire, aide du recteur, recours en justice...

Alors que la rentrée universitaire vient d’avoir lieu, des milliers de bacheliers sont toujours sans nouvelles de leur affectation dans un établissement d’enseignement supérieur. Voici la procédure à suivre en cas de litige.

Conseils de notre expert, Jean Merlet- Bonnan, avocat à Bordeaux.

Le système Admission post-bac (APB) avait ouvert, sans existence légale, la voie à de nombreuses contestations jusqu’à la rentrée de 2017. La loi ORE (Orientation et réussite des étudiants), qui encadre désormais Parcoursup, le nouveau dispositif lancé en janvier 2018, a abrogé ou modifié des articles fondamentaux du Code de l’éducation.

Celui-ci stipulait que tout candidat a le libre choix de son établissement d’enseignement supérieur. Il n’est donc plus possible de s’y référer. Mais des solutions s’offrent aux étudiants sans affectation.

LIRE AUSSI > Parcoursup : pourquoi c'est encore loin d’être terminé

Attendre le 21 septembre


« Il faut participer à la phase complémentaire ouverte sur Parcoursup », conseille Jean Merlet-Bonnan, avocat à Bordeaux. Les voeux y sont recevables jusqu’au 20 septembre à minuit.

« Selon l’arrêté du 9 mars 2018, les établissements ont signalé, dès le 3 septembre, les places vacantes dans les formations dispensées. Ils doivent répondre aux candidats via la plateforme, au plus tard le 21, et notifier la décision de refus par voie électronique », ajoute-t-il. Certains rateront donc la rentrée, a fortiori ceux qui souhaitaient intégrer une « prépa » aux grandes écoles.


Solliciter le recteur


Sans attendre la date butoir, « les candidats peuvent saisir l’autorité académique, en vertu de l’alinéa VIII du nouvel article L612-3. La Commission d’accès à l’enseignement supérieur donne son avis, et une inscription dans une formation doit être proposée, en tenant compte du projet, des acquis et des compétences du candidat », indique maître Merlet-Bonnan. La lettre, exposant les faits et la requête, devra être adressée en recommandé avec accusé de réception.

Hélas, « il est probable que ces premières solutions orientent les étudiants vers des cursus qui n’ont pas fait le plein, donc peu attractifs », poursuit-il. A l’issue de la dernière phase, qui aura lieu le 21 septembre, les voeux en liste d’attente aboutissent au refus définitif notifié au candidat, qui peut alors former un recours administratif : « Il faut exiger les motifs pédagogiques qui l’ont justifié, ainsi que les critères et modalités d’examen de la candidature. Le chef d’établissement est contraint de les révéler dans un délai d’un mois. »

Saisir la justice


Si l’étudiant juge la décision illégale, il peut saisir le tribunal administratif car « le refus d’inscription doit être motivé et fondé en fait et en droit. L’amendement relatif au secret des délibérations des enseignants “sélectionneurs” pourrait être contourné, mais seuls les contentieux à venir le diront », estime l’avocat, s’appuyant sur les positions du Conseil constitutionnel, de la Commission nationale de l’informatique et des libertés, et sur l’article 15 du Règlement général concernant la protection des données. Utile pour faire respecter le droit d’accès à ses informations personnelles ainsi qu’aux modalités conduisant à une prise de décision à l’aide d’un algorithme.

Retour au dossier Parcoursup
Parcoursup : Parcoursup : les recours possibles pour les étudiants sans affectation
Imprimer

Parcoursup : consultez aussi...

Orientation post-bac : étudiants et parents avancent à l'aveugle

Orientation post-bac : étudiants et parents avancent à l'aveugle

Salons d'orientation, journées portes ouvertes à distance via un écran, examens du nouveau bac en sursis... beaucoup d'incertitudes et donc de stress

Parcoursup 2021 : les 3 étapes et dates clés à retenir

Parcoursup 2021 : les 3 étapes et dates clés à retenir

Les grandes dates à ne pas rater pour s’inscrire l’an prochain dans l’enseignement supérieur via la plateforme / guichet unique Parcoursup

Parcoursup 2020 : le bilan. 79% des bacheliers se disent satisfaits des réponses

Parcoursup 2020 : le bilan. 79% des bacheliers se disent satisfaits des réponses

La procédure Parcoursup s’est achevée le 24 septembre, l’occasion d’un bilan sur cette session 2020 très particulière, marquée par la crise sanitaire.

Inscription en septembre - Où s'inscrire à la rentrée ?

Inscription en septembre - Où s'inscrire à la rentrée ?

Les vacances sont bientôt terminées... il n'est pas trop tard pour choisir votre établissement et s'inscrire ou même changer d'avis et se réorienter ! Fac, écoles spécialisées... les pistes pour trouver votre formation à la rentrée de septembre.

Parcoursup : 9500 lycéens en attente de places, en hausse par rapport à 2019

Parcoursup : 9500 lycéens en attente de places, en hausse par rapport à 2019

Environ 585 000 lycéens ont eu une proposition d’admission sur la plateforme universitaire. Mais les recalés sont bien plus nombreux cette année que l’an passé.

Parcoursup : pourquoi des étudiants voient leurs vœux archivés

Parcoursup : pourquoi des étudiants voient leurs vœux archivés

Des candidats se sont inquiétés, ce mercredi, après avoir remarqué que leurs vœux d’orientation avaient été archivés sur Parcoursup.


Ecoles à la Une

CFA ACE
Le CFA ACE accueille chaque année 1000 jeunes pour les préparer efficacement...
EDC Paris Business School
EDC Paris Business School est une grande école de commerce et management...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, école publique la CCI Paris Île-de-France, forme plus de 1400...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation



Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.