Orientation écoles

Paris Games Week : un salon pour jouer et trouver une école

Salon. La capitale accueille le plus grand rendez-vous dédié aux joueurs. Et fête une industrie qui n’en finit plus de grandir

La 9e édition de la Paris Games Week s’apprête à ouvrir ses portes. Le rendez- vous s’est imposé comme la grand-messe française d’un secteur qui attire désormais tout le monde : femmes, hommes, jeunes et moins jeunes…

Démocratisation générale, pour ce qui est devenu la première industrie culturelle du monde. Les 80 000 m2 de la porte de Versailles se préparent donc à l’afflux massif de gamers, fans de e-sport ou de jeux de stratégie. Au menu, la présentation de nouveautés, en avant-première, un grand concours de cosplay (imitation des costumes et du maquillage de personnages connus) ou encore la 2e édition du Paris Games Week Symphonic, grand orchestre qui interprétera des thèmes musicaux chers aux gamers.

On le sait : France et jeux vidéos font bon ménage et notre pays exporte sa touch à travers le monde. La vitalité du secteur se traduit aussi par des recrutements. Côté entreprises, il y a bien sûr Ubisoft, le fleuron Made in France, qui emploie 2 500 personnes. Mais beaucoup d’autres pépites ont fleuri, comme Arkane Studio, Focus Home ou Cyanide…

Les écoles innovent dans leur programme


Du coup, les écoles aussi se multiplient. L’Ican, Isart Digital et les Gobelins à Paris, Supinfogame-Rubika à Valenciennes (59), l’ENJMIN à Angoulême (16), sont autant de formations bien connues des studios, sollicitées par les plus grands éditeurs.
D’autres écoles créent des bachelors et des masters dédiés pour préparer les futurs créateurs et managers du gaming. L’Institut de l’internet et du multimédia à Paris (pôle Léonard de Vinci), par exemple, présentera lors de la Paris Games Week trois nouveaux mastères spécialisés : Game Design, Game Programming et Game Art. Ces nouveaux cursus complètent une offre déjà large, du bachelor Jeux vidéo jusqu’au MBA Video Game Management.
De quoi répondre à un besoin réel du marché. Car il faut des centaines de professionnels et des dizaines de métiers pour mettre au monde ces univers dans lesquels se baladeront plusieurs millions de personnes.

Pratique : Paris Games Week, du 26 au 30 octobre, Parc des Expositions, Porte de Versailles, Paris. Pour toutes les infos, allez sur http://www.parisgamesweek.com.

LE CHIFFRE


52 % des Français jouent régulièrement à des jeux vidéo.
• Le CA du secteur est de 3,46 milliards d’euros, + 4 % par rapport à l’année dernière.
• L’âge moyen des joueurs est de 34 ans (contre 21 ans en 1999). (Source : Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, 2017)

« Nous voulons nous impliquer à fond dans cet écosystème »


Renaud Dol Responsable de Française des jeux e-sport et nouveaux modèles de jeux

Française des jeux s’est lancée dans le e-sport, pourquoi ?
Depuis un an et demi, nous nous sommes investis dans le e-sport var nous voulions arriver tôt dans ce marché au potentiel de croissance considérable et contribuer à sa structuration. Le e-sport concerne à 80 % un public de 18 à 34 ans, avec lequel nous avions peu de contact. Nous voulons nous impliquer à fond dans cet écosystème en organisant des tournois, amateurs et professionnels.

Comment se déroulent ces tournois ?
Nous proposons des rencontres toute l’année. Les FDJ Open Series sont dédiés aux amateurs, avec près de 100 tournois par an…
Ils sont ouverts à tous, gratuits, avec une petite somme à gagner et la possibilité de rencontrer son influenceur préféré. Côté pro, nous organisons la FDJ Masters League, avec les meilleurs joueurs et une grande finale au mois de décembre. Les prix sont bien plus élevés et toutes les parties retransmises en streaming.

Pour gérer ces événements “sportifs”, avez-vous recruté des spécialistes ?
Nous sommes une équipe de cinq personnes au sein de la FDJ, dans une démarche start-up : chef de projet, community manager, administrateur… Mais nous organisons les tournois en partenariat avec Webedia, un acteur expérimenté. Le e-sport, c’est du jeu, mais aussi un vrai show ! Que tous les joueurs soient les bienvenus. Quel que soit leur jeu fétiche, quel que soit leur niveau.


Ecoles et métiers du numérique : le digital a besoin de vous !


Un marché qui explose, un secteur qui recrute
Travailler pour une start-up, est-ce vraiment différent ?
Paroles d'étudiants : 3 jeunes racontent leurs parcours dans le numérique
Une unique qualification : la motivation ! Le numérique recrute des profils de divers horizons.
Paris Games Week : le salon où l’on joue et où les écoles vous attendent !
« Ce sont la motivation et l’état d’esprit qui priment ! » - Interview d'Alexia Moity Directrice de l’ECV Digital
« ces métiers ont un avantage, celui de pouvoir s'exporter partout » - Stéphane Bitton Directeur de #SUPDEWEB
Rentrée : conseils pour une vie étudiante réussie (budget, logement, cours...), écueils à éviter.
4L Trophy 2019 : pré-inscriptions ouvertes !


LE PARISIEN

LE PARISIEN
16.10.2018

Retour au dossier écoles
écoles : Paris Games Week : un salon pour jouer et trouver une école
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

12e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

12e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

Quels sont les atouts des écoles pour séduire toujours plus d'étudiants, quels sont les impact de la crise du Covid19 sur l'organisation des cours, les parcours des étudiants...

Ecole des Mines Nancy : « 80% de nos étudiant plébiscitent nos cours à distance »

Ecole des Mines Nancy : « 80% de nos étudiant plébiscitent nos cours à distance »

Depuis le début du confinement, l’école Mines Nancy a mis en place un baromètre afin d’évaluer les conditions de travail des étudiants (matériel informatique, impact des cours à distance, satisfaction des apprenants, etc.)

VIDÉO. Examens surveillés à la maison...  comment ça marche ?

VIDÉO. Examens surveillés à la maison... comment ça marche ?

Plusieures écoles et universités souhaitent ou utilisent déjà de la télésurveillance d'examens réalisé à distance... comment ça marche ? Quelles sont les limites ?

Ingénieurs : la pénurie de compétences dans le digital ne disparaitra pas

Ingénieurs : la pénurie de compétences dans le digital ne disparaitra pas

Rencontre avec Jean-Marc Loeser, directeur des relations entreprises et du développement de l’ESIEA, école d’ingénieurs spécialisée dans le numérique.

Coronavirus. La pédagogie inversée fait partie des innovations pour surmonter la crise

Coronavirus. La pédagogie inversée fait partie des innovations pour surmonter la crise

On poursuit nos rencontres avec les responsables de l’enseignement supérieur pour savoir comment se déroule la vie en cette période de crise avec pour chacun leur analyse. Rencontre avec Anne-Françoise Stasser, directrice de Sup de Pub (INSEEC U).

Etudier à distance, entre galères et bonnes surprises

Etudier à distance, entre galères et bonnes surprises

A la fac, en classe prépa, dans les grandes écoles, après plus d’un mois de cours à distance, quel est le bilan des étudiants ?

Ecoles à la Une

CY Tech
CY SUP assure l’articulation des premiers cycles du territoire avec les...
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Présentation de l'école "Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la...
Le Village De l'Emploi
Avec une méthode éprouvée depuis 1998 et déjà plus de 5400 carrières...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation




Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.