En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > étranger

Partir étudier au Québec : conseils et infos pour préparer votre départ

Profil, coûts, aides... comment bien préparer votre dossier pour partir étudier au Québec.

À l'occasion des journées "Étudier au Québec" du 2 au 6 février à Reims, Lille et Paris, voici les conseils et informations utiles délivrés par Emma Roussel, coordinatrice de ces journées pour la France.

Chaque année environ 7000 candidats participent aux journées (dont 2000 candidats à Paris). L'attrait des études à l'étranger et encore plus au Canada et au Québec ne se dément pas d'année en année. La recette du succès des études au Québec : des cours en français, une bonne qualité de vie à l'américaine et des coûts raisonnables de formations reconnues dans le monde entier.

Quel est le profil des étudiants qui partent au Québec ?


Emma Roussel : Environ 25% des candidats venant à nos journées sont des lycéens qui souhaitent partir après le bac directement au Canada, généralement pour une durée de 3 à 5 ans. Contrairement au système français, le Master après un bac+3 doit obligatoirement se faire dans l'université de départ.
75% sont plutôt des étudiants déjà engagés dans une formation (universités, grandes écoles, BTS...) et qui souhaitent compléter leurs études par une formation en 1 ou 2 ans sur place après une licence par exemple.
Pour les programmes d'échange entre universités ou accord entre écoles : la demande doit être formulée par l'établissement d'origine de l'étudiant, il faut donc d'abord demander à son établissement.

Quel dossier faut-il avoir pour pouvoir partir ?


Il faut avoir un bon dossier, un bon 12 de moyenne pour être sûr d'être accepté par une université québecoise. Ces établissements vont choisir des étudiants qui ont fait la preuve d'un bon travail. Concernant les cours, ils sont intégralement en français, le niveau d'anglais ne rentre pas en jeu.
Lors de ces journées, vous pourrez ainsi valider votre dossier et votre niveau scolaire pour savoir si vous pouvez tenter votre chance. Les journées permettent de présenter votre cursus (CV) auprès d'un responsable d'admission, parler de votre projet, valider vos chances d’être accepté ou non et enfin définir un process pour votre dossier d'admission.

Quelles sont les Universités les plus populaires / les plus plébiscitées par les étudiants français ?


La particularité du système éducatif québecois et qu'il n'y a pas de classement entre universités... aucun palmarès ne rentre dans le choix des étudiants, le choix se fait sur l'endroit, la ville où souhaite vivre les étudiants. Montréal est la ville qui attire le plus d'étudiants français car elle possède le plus d'universités (Uqam, Mc Gill, Concordia, Université de Montréal)... Puis vient Québec (université de Laval) et enfin de plus petite ville de Trois Rivières (Université du Québec à Trois-Rivières) ou encore Sherbrook, Rimouski pour les plus petites mais aussi les plus conviviales et reconnues dans la recherche.
Il est important de bien se renseigner sur ces universités avant de venir les rencontrer lors des journées organisées en France afin de bien cibler vos prise de rendez-vous. Il faut donc se poser les bonnes questions : où souhaitez vous partir, dans quelle ville, suivre quelle formation ?



Les domaines d'enseignement privilégiés par les étudiants français ?


les étudiants français partent pour des formations aux métiers du commerce, commerce international, sciences dures (mathématiques, physiques...) et de plus en plus en sciences de l'ingénieur. L'Université Concordia ou l'uQam pour le cinéma et les arts.
Enfin il faut savoir que certaines filières comme la santé (médecine, infirmier...) ne sont pas ouvertes au français.

Quel budget faut il prévoir / existe t il des aides ?


Les coûts d'inscription ont triplé depuis la rentrée 2015 (fin de l'accord entre la France et le Québec), mais ils restent raisonnables (entre 5000 et 6500 euros) par rapport aux états-unis (30 000 euros en moyenne) ou à l'angleterre (15 000 euros uniquement pour les frais d'inscription).
Au global il faut prévoir un coût entre 15 et 20 000 euros (tous frais compris y compris les billets d'avion, logement, inscription, vie quotidienne). Montréal représentant le haut de la fourchette avecc les coûts les élevés en terme de logement...
La plupart des université proposent des logement sur le campus... à l'américaine et avec son confort en terme de services (salle de gym, cinéma...)
Il existe de nombreuses aides et bourses qui proviennent de France par exemple des régions. La région Île-de-France, Alsace ou Rhône Alpes accompagnent les étudiants à hauteur de 350 euros par mois. Toutes les aides sont à trouver en France et non par les universités ou organismes au Canada.

Pour plus d'infos : rendez-vous sur les journées "Etudier au Québec"
Mardi 2 février à Reims
Jeudi 4 février à Lille
Vendredi 5 février à La Cité Universitaire de Paris
Samedi 6 février au Centre Culturel Canadien à Paris


Réagir sur le Forum Orientation

Gabriel
02.02.2016

Retour au dossier étranger
étranger : Partir étudier au Québec : conseils et infos pour préparer votre départ : Imprimer
Derniers articles "étranger"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

étranger : consultez aussi...

orientation
Dans quelle ville auriez-vous rêvé d'étudier ?

Dans quelle ville auriez-vous rêvé d'étudier ?

Paris, Londres, Bruxelles, Shanghai, Berlin... Des villes où beaucoup de monde souhaiterai étudier, mais surpassées par Montréal qui arrive en tête du palmarès mondial des villes étudiantes. Et vous dans quelle ville auriez-vous rêvé d'étudier ?

Ces jeunes qui veulent changer le monde

Ces jeunes qui veulent changer le monde

Ils ont entre 13 et 21 ans et marquent déjà leur époque. Dans son « Manifeste de la jeunesse », Johny Pitts, journaliste à la télévision anglaise, écrivain et photographe, fait le portrait de dix adolescents qui ont fait sensation ces derniers mois

Hult : un nouveau mode d’apprentissage basé sur la pratique

Hult : un nouveau mode d’apprentissage basé sur la pratique

L’école américaine, Hult International Business School, propose une méthodologie axée sur la pratique. Reportage dans son campus londonien "A new kind of business school"

Bachelor : l'ouverture internationale est l'un des atouts des programmes

Bachelor : l'ouverture internationale est l'un des atouts des programmes

Des cours dispensés en anglais ou bien l’immersion dans un pays l’étranger… l’ouverture internationale est l’un des atouts des programmes bachelor

Reportage à Montréal : meilleure ville universitaire au monde

Reportage à Montréal : meilleure ville universitaire au monde

La métropole québécoise arrive en tête d'un palmarès mondial des villes étudiantes. Des Français scolarisés sur place mettent en avant l'esprit d'ouverture des universités et leurs performances.

Étudier à l'étranger ça se prépare : conseils et témoignage

Étudier à l'étranger ça se prépare : conseils et témoignage

Anticipation. Devenir bilingue, apprendre autrement, découvrir une autre culture, valoriser son CV…Partir faire ses études au-delà des frontières présente de nombreux avantages, mais ne s’improvise pas.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.