En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > étranger

Partir étudier en Inde... un autre pays en plein boum

« L’Inde Why Not ? » Découverte avec Pierre Dreux, DG de l’ESC Pau qui a noué des partenariats solides sur place..

On parle de la Chine, des USA, de l’Europe… jamais de l’Inde. Et pourtant, c’est un pays en plein boum. Découverte avec Pierre Dreux, DG de l’ESC Pau qui a noué des partenariats solides sur place...

L'Inde est-elle accessible pour les étudiants ?


L’Inde est dans un processus de développement et d’ouverture qui s’est accéléré depuis les dernières élections législatives. Ainsi, le pays cherche à attirer des étudiants du monde entier, et les Français répondent à l’appel. Dans cette dynamique, des écoles et des universités françaises nouent des partenariats avec des établissements indiens. Précurseur, l’ESC Pau collabore avec les universités de Delhi et Bangalore depuis dix ans déjà. Les opportunités de partir étudier là-bas existent donc… Mais il est préférable de le faire dans le cadre de partenariats solides déjà noués entre les deux pays.

Quelles sont les spécificités de ce pays ?


L’Inde est un pays de contrastes ! Ses états sont aussi divers que peuvent l’être les États européens, depuis Bangalore, capitale mondiale de l’outsourcing jusqu’à New Delhi, capitale centralisée. Avec le lancement des réformes économiques dans les années 1990, le pays affiche une belle croissance et de nouveaux secteurs d’activité très différents ont émergé. Si cette tendance se poursuit, l’Inde devrait devenir d’ici une vingtaine d’années l’une des trois premières économies mondiales… Mais elle reste, par bien des aspects, un pays en développement ; un Indien sur trois vit avec moins d’un dollar par jour.
Je terminerai en citant quelques spécificités indiennes : le respect des traditions, le rôle central de la religion - on vous demandera même la vôtre lors de votre demande de visa ! – ou encore la place de la femme dans la société…

Est-ce le nouveau spot où faire ses études à l’avenir ?


Si c’est une destination prisée, il faut être vigilant. Les principales universités indiennes, dont celle de Delhi, jouent dans la cour des grands au niveau mondial. De façon générale, l’enseignement est en pleine transformation : désormais performant pour la partie primaire, il est encore trop peu innovant dans le secondaire. Ceci étant dit, la génération Y en Inde, ce sont 426 millions de jeunes, et d’ici 2020, l’Inde et la Chine produiront 40% des diplômés universitaires du monde : on ne peut donc pas compter sans eux ! Et puis étudier en Inde, c’est assister à la mutation d’un géant économique. C’est aussi faire l’expérience de l’interculturel… Ce que les recruteurs sauront apprécier.

propos recueillis par Gilber Azoulay

Consultez aussi :
Etranger. Un jour, je bosserai à l'international
Etranger. Voir le monde pendant ses études


Retour au dossier spécial Bac du Parisien Etudiant


Réagir sur le Forum Orientation

Gilbert
30.06.2014

Retour au dossier étranger
étranger : Partir étudier en Inde... un autre pays en plein boum : Imprimer
Derniers articles "étranger"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

étranger : consultez aussi...

orientation
Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Agés de 20 à 40 ans, une vingtaine de Syriens, Afghans, Bangladais, Kenyans et Irakiens ont rejoint le programme « Welcome Refugees » proposé par la prestigieuse école.

Études à l'étranger : faites le bon choix !

Études à l'étranger : faites le bon choix !

Partir dans un autre pays pour décrocher un diplôme : cette perspective séduit plusieurs milliers de jeunes chaque année. Encore faut-il préparer minutieusement l'aventure pour éviter les mauvaises surprises.

Brexit & Erasmus : pas de conséquence à court terme pour les échanges étudiants (universités françaises)

Brexit & Erasmus : pas de conséquence à court terme pour les échanges étudiants (universités françaises)

A la suite du vote historique des anglais en faveur de la sortie de l'UE de leur pays : la question se pose sur l'avenir des échanges universitaires avec l'Angleterre.

Etranger. Des profs de plus en plus armés aux Etats-Unis

Etranger. Des profs de plus en plus armés aux Etats-Unis

Fusillades. C’est un phénomène qui s’étend : de plus en plus d’enseignants américains sont autorisés à porter une arme en classe, afin de réagir en cas de tueries.

Triche aux examens : une méthode digne de 'Mission Impossible' révélée en Thaïlande

Triche aux examens : une méthode digne de 'Mission Impossible' révélée en Thaïlande

Examen de Médecine en Thaïlande : 3 étudiants élaborent un scénario de tricherie très high tech via des lunettes et montres connectées. Un équipement estimé à plus de 20 000 euros !

Après l'anglais, le français est la seconde langue étrangère la plus apprise dans le monde

Après l'anglais, le français est la seconde langue étrangère la plus apprise dans le monde

Quels pays étudient quelles langues... et quels enseignements en tirer : les résultats d'une étude étonnante sur l’apprentissage des langues étrangères réalisée par Duolingo méthode en ligne destinée à l'apprentissage gratuit des langues.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.