En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > étranger

Permis d'études au Canada : ce qui va changer au 1er juin 2014

Le programme/visa Coop alliant études et travail au Canada devient plus restrictif : voici les changements à venir.

formation etranger Permis d'études au Canada : ce qui va changer au 1er juin 2014  Le programme/visa Coop alliant études et travail au Canada devient plus restrictif : voici les changements à venir. visa etudiant canada, visa coop canada travail etudes

Toronto et la tour CN : l'emblème de la ville. (photo par Laetitia Ropp)

Consultez aussi :

Après la ruée de plus de 40 000 candidats sur les Permis Vacances Travail en février dernier, de nombreux jeunes Français se tournent vers le programme Coop Visa étudiant + Permis de travail pour s’expatrier outre-atlantique. Cependant le gouvernement canadien annonce un durcissement des conditions d’obtention de ce visa étudiant à partir du 1er juin 2014.

Le 25 janvier dernier, Laetitia Ropp, la grande gagnante du concours organisé par Le Parisien Etudiant et Voyage-Langue.com s’est envolée pour le Canada. Au programme : un séjour d’un an pour améliorer son niveau d’anglais avec 6 mois de cours de langue en école et 6 mois de job étudiant ou stage en entreprise. Comme elle, de nombreux Français, de 18 à 30 ans, vivent cette aventure enrichissante grâce au programme Coop, qui allie un permis de travail à un visa étudiant au Canada.

Le visa Coop permet de combiner une période de cours à une expérience de travail ou de stage, d’une durée égale, il est très apprécié des étudiants et il est aujourd’hui l’un des programmes phares du site Voyage-Langue, spécialisé dans les séjours linguistiques. En alliant découverte d’une culture, progrès en langue et expérience professionnelle, il offre l’avantage de pouvoir financer une partie de son séjour avec un job rémunéré. « Cela représente une belle opportunité professionnelle et financière pour les étudiants et c’est ce qui plaît le plus aux Français », explique Jérémy Plisson, consultant chez Voyage-Langue. Malheureusement ce visa étudiant a fait l’objet de nombreux abus, et le gouvernement canadien a décidé de restreindre les conditions de délivrance à partir du 1er juin prochain.



Les nouvelles dispositions à compter du 1er juin


Le permis de travail Coop ne sera désormais délivré que si le placement professionnel fait partie intégrante du programme d’étude et sera forcément invalidé 90 jours après la fin des études. De plus, si aujourd’hui les demandeurs étrangers ne doivent démontrer qu’un désir de poursuivre leurs études dans n’importe quel établissement d’enseignement canadien, il sera bientôt nécessaire de prouver une inscription à un programme d’études, sous peine de se voir renvoyer du Canada. « Le nombre de programmes d’études répondant aux critères a été réduit, et il ne sera plus possible de s’inscrire dans n’importe quelle école de langue avec ce visa », poursuit Jérémy Plisson. Il faudra désormais être inscrit à temps plein dans un établissement d’enseignement post secondaire financé par l’État ou dans un programme approuvé d’un établissement d’enseignement privé admissible. « Mais nous travaillons actuellement à la création de nouveaux programmes pour proposer aux Français des séjours cours de langue + job ».

Par contre, le permis d’études autorisera automatiquement son titulaire à travailler sans devoir présenter une demande de permis de travail distincte. De plus la demande de visa étudiant pourra se faire par les visiteurs déjà présents sur le territoire canadien. Et il sera dorénavant possible pour les diplômés de travailler à temps plein en attendant la décision concernant leur demande de permis de travail post diplôme.

Si votre établissement n’est pas approuvé pour répondre aux nouvelles règles, il est encore temps de d’obtenir un visa dans les conditions actuelles. « Même si vous prévoyez de partir plus tard, n’attendez pas pour faire votre demande de visa avant le mois de juin » conseille le consultant. Les demandes de visa doivent pour cela absolument être déposées avant le 1er juin 2014.

Suivez les aventures de Laetitia Ropp à Toronto sur son blog : canada.blog.leparisien.fr

Adèle




Le Parisien Etudiant et son partenaire Voyage-Langue vous proposent une sélection des meilleurs séjours linguistiques à prix réduits : bénéficiez d'un code promo exclusif pour vos séjours.


Réagir sur le Forum Orientation

Adèle
09.04.2014

Retour au dossier étranger
étranger : Permis d'études au Canada : ce qui va changer au 1er juin 2014
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

étranger : consultez aussi...

orientation
Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Le flow a remplacé la présentation figée. Obasi Shaw, étudiant de la prestigieuse université américaine Harvard, a en effet rendu sa thèse de fin d’études sous la forme d’un album de rap

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus est encore trop réservé aux étudiants et pas assez aux apprentis. La ministre du Travail Muriel Pénicaud souhaite que davantage d’apprentis fassent des séjours à l'étranger.

Comment une gap year peut changer votre avenir

Comment une gap year peut changer votre avenir

Non, une année sabbatique n’est pas une année de vacances. Non, elle n’est pas réservée aux aventuriers qui veulent faire le tour du monde, ni aux actifs au bord du burnout. Comment réussir son année de césure : les conseils de Kaplan International.

Partir à l'étranger après le bac : une année sabbatique pour mieux s'orienter

Partir à l'étranger après le bac : une année sabbatique pour mieux s'orienter

Apprendre une langue, aller à la rencontre d’un pays, développer une culture internationale, valoriser son CV… Tous ceux qui ont étudié à l’étranger le disent : c’est une expérience enrichissante. Plusieurs voies sont possibles.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Ryanair va proposer des vols moins chers aux étudiants Erasmus

Ryanair va proposer des vols moins chers aux étudiants Erasmus

Ryanair a annoncé un partenariat exclusif avec Erasmus Student Network. Dès le mois de septembre, celui-ci permettra aux étudiants Erasmus de bénéficier notamment d'une réduction de 15% sur le prix de leur billet.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.