En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Oraux d'écoles - Pour les épreuves orales, misez sur la sincérité

Les candidats aux concours des grandes écoles ont environ trois semaines pour se préparer aux oraux, sur le fond bien sûr mais aussi sur la forme.

orientation ecoles Oraux d'écoles - Pour les épreuves orales, misez sur la sincérité Les candidats aux concours des grandes écoles ont environ trois semaines pour se préparer aux oraux, sur le fond bien sûr mais aussi sur la forme.  entretien ecole, reviser reussir son entretien ecole, oraux ecoles , entretien d'admission

Grâce aux oraux, les écoles s'assurent aussi de la personnalité et des qualités humaines de leurs futurs élèves qui deviennent en quelque sorte des ambassadeurs.

Consultez aussi :

Les oraux sont un moment à part des concours : le seul durant lequel candidats et écoles se rencontrent pour échanger.
Après avoir validé le niveau académique du candidat au travers des épreuves écrites, les écoles s’assurent avec les oraux de sa personnalité et de ses qualités humaines.
Car en l’intégrant, elle en fait de facto un ambassadeur de son nom et de son diplôme. Elle n’a donc pas le droit à l’erreur.
Dans ce contexte, les maîtres mots sont : être soi même et montrer sa motivation.


Développer des réflexes


Les épreuves orales varient selon les filières, concours et écoles. En outre, leur préparation intervient alors que le candidat ne sait pas encore dans quelles écoles il est admissible.
La première chose est donc de bien s’informer sur les différents formats et les attentes des écoles ciblées.
«Il faut se renseigner auprès de ses professeurs, sur les sites des écoles et concours pour consulter les rapports de jury», conseille Abdellah Bechata, secrétaire général de l’Union des professeurs de spéciales.
Bien connaître le dispositif et le contenu des oraux permet de développer des réflexes et donc de se concentrer sur le coeur du sujet.
«La stratégie varie selon le format, poursuit Abdellah Bechata. Une épreuve avec préparation permet de présenter en premier ce que l’on a su faire, sans préparation c’est la surprise mais vous pouvez jouer d’emblée sur l’interaction avec le jury.»
Après les écrits, nombre de prépas proposent aux élèves de s’entraîner pour les oraux. Ce sont des
moments utiles pour pêcher des conseils en complément des révisions personnelles.

Journée marathon


Il est recommandé de privilégier une bonne hygiène de vie durant les révisions, afin d’arriver en forme et vif d’esprit.
Les oraux sont denses, supposent des déplacements, parfois aux quatre coins de la France, et leur rôle de « dernière chance » en font des moments stressants.
«La meilleure façon de ne pas angoisser est de relativiser : chacun a ses chances et il y a des places pour tous en école», affirme Abdellah Bechata.
Concernant l’organisation, il est impératif de valider la compatibilité des différentes convocations en amont. Bref, de ne pas se retrouver avec deux entretiens le même jour.

Candidat au naturel


Plus que le niveau, c’est la motivation et la personnalité qui sont testées lors des oraux, en créant l’échange autour d’un sujet d’actualité en langue, d’un exercice de maths ou du classique entretien.
La posture et l’image du candidat font partie des éléments évalués. « Les jurys sont rompus à l’exercice et décèlent un candidat qui joue un rôle», confirme Pascale Moreau, directrice recrutement et concours de l’ESSCA.
L’oral est par définition un moment de communication et d’interaction. Le discours du candidat doit donc être préparé, mais pas trop pour conserver authenticité et spontanéité.
Il n’y a pas besoin de forcer le trait pour être retenu, «il s’agit simplement de mettre en avant ses centres d’intérêt et ses qualités personnelles», résume Cédric Testanière, secrétaire du concours des Mines (Alès, Albi, Douai, Nantes, ENSTA Bretagne).
Les jurys apprécient aussi que le candidat prenne l’entretien en main, soit actif, tout en restant à l’écoute.

TROIS QUESTIONS À ...

Hugo LESTIBOUDOIS,
, élève de troisième année à l’Edhec, a obtenu 19,75 à son entretien de motivation


Comment avez vous préparé vos oraux ?
Je me suis organisé de manière à passer en dernier ceux de l’Edhec, école que je ciblais. Cela m’a permis de « m’entraîner » dans les autres établissements.
De plus, en prépa, nos professeurs nous avaient bien préparés aux formats des oraux de chaque école.

Quelles questions de l’entretien peut-on anticiper ?
Il faut très bien se renseigner sur l’école. Car le jury validera votre motivation pour l’établissement. Parmi les questions classiques on trouve : « citer ses défauts et qualités », « faites- nous rire, surprenez-nous », « que pensez-vous pouvoir apporter à l’école ? », « quel étudiant serez-vous ? ». L’entretien commence toujours par une présentation personnelle, c’est un moment crucial et donc à bien préparer.
L’objectif est qu’à la fin de la journée,le jury se souvienne de vous. Lors des oraux il y a toujours des impondérables, autant être à l’aise sur la forme du discours sans réciter et ne pas négliger les basiques : une tenue adaptée, sourire, attendre d’être invité à s’asseoir, salue chaque membre du jury.

Comment pensez-vous avoir fait la différence ?
J’ai mis en avant mes points forts : avoir vécu sept ans à l’étranger, ma passion pour l’aéronautique. Un des jurys connaissait bien Londres et m’a posé des questions sur le quartier où j’habitais. L’entretien s’est déroulé en partie en anglais car j’avais dit être bilingue. Tout ce qui est annoncé peut être testé, s’inventer une vie ou une passion est donc risqué.
Il est aussi bien perçu de poser des questions, de ne pas subir l’entretien. En résumé, il faut s’entraîner en amont pour arriver confiant, être à l’écoute,proactif et authentique pour interagir avec le jury et capter son attention.


Consultez aussi :


Dossier réalisé par Ariane Despierres-Féry
en partenariat avec Le Journal des Grandes Ecoles
Article paru dans le Parisien Economie du lundi 14 mai 2012


Réagir sur le Forum Ecoles

Contact
22.05.2012

Retour au dossier écoles
écoles : Oraux d'écoles - Pour les épreuves orales, misez sur la sincérité : Imprimer
Derniers articles "écoles"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

orientation
Cybersécurité : étudiants et talents recherchés !

Cybersécurité : étudiants et talents recherchés !

Informatique et Cybersécurité : la France veut booster la filière pour sensibiliser les entreprises et développer les talents. De nombreuses formations d'excellence existent en France.

Classement 2016 des meilleures associations étudiantes de France

Classement 2016 des meilleures associations étudiantes de France

Quelles sont les associations étudiantes les plus professionnelles, impactantes, innovantes ? Les nouvelles, les plus solidaires ? Le Cabinet de conseil ANEO organise la 5e édition de ce classement : voici les lauréats 2016 !

Université. Et si vous contribuiez à sauver les réserves zoologiques de l'UPMC ?

Université. Et si vous contribuiez à sauver les réserves zoologiques de l'UPMC ?

Pour préserver, réinstaller et mettre en valeur la collection unique de zoologie, connue des scientifiques du monde entier, la Fondation de l’UPMC fait le pari risqué du financement participatif pour récolter la somme de 15 000 €.

La « business school » lyonnaise implante un campus à Paris

La « business school » lyonnaise implante un campus à Paris

Après Saint-Etienne, Casablanca (Maroc) et Shanghai (Chine)… le XIIe arrondissement de Paris. L'emLyon, la célèbre école de commere et management, s’agrandit… à Paris en face de la gare de... Lyon !

Mannequin challenge : le buzz atteint aussi les étudiants français

Mannequin challenge : le buzz atteint aussi les étudiants français

La nouvelle mode des réseaux sociaux : le «Mannequin Challenge», lancé par des étudiants aux Etats-Unis atteint maintenant l'hexagone. Voici les meilleurs challenge réussit par des étudiants français.

Adok, une start-up née sous X

Adok, une start-up née sous X

« L’IDÉE m’est venue lorsque je faisais des présentations en entreprise : je n’avais qu’une tablette pour cinq ou six participants, c’était tout sauf pratique ! Je me suis dit qu’il fallait trouver un nouvel outil de présentation, plus interactif. »

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.