En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > Alternance

Pour les patrons, l'apprentissage est une arme contre le chômage des jeunes

un moyen efficace pour lutter contre le chômage des jeunes

C'est un effet positif de la crise : l'apprentissage jouit aujourd'hui d'une meilleure image auprès des employeurs qu'il y a un an. Selon un sondage Ipsos pour la Fondation d'Auteuil*, les patrons de PME qui voient dans l'apprentissage « un moyen efficace pour lutter contre le chômage des jeunes » sont passés en un an de 69% à 78%.

Mais, malgré les aides de l'Etat pour stimuler les embauches, seuls 54 % des sondés emploient « fréquemment ou parfois » des apprentis. Une majorité considère que ces incitations n'influeront pas sur leur recrutement cette année.

Explications.
Une image qui évolue. Connu pour son efficacité pédagogique, l'apprentissage, formation en alternance la plus répandue, est devenu à la faveur de la crise « une oeuvre sociale ». Alors que 65 % des sondés considèrent que l'apprentissage « répond à des besoins spécifiques de l'entreprise », 78 % y voient aujourd'hui avant tout un moyen de lutter contre le chômage. Cependant, selon plusieurs témoignages d'apprentis, il est aussi parfois un moyen d'embaucher à moindre coût dans certains secteurs comme la restauration.

Une année difficile.

La crise n'a pas épargné l'apprentissage : selon les derniers chiffres de la direction des études du ministère du Travail, 530 000 jeunes de 16 à 25 ans étaient en formation en alternance en août 2009, soit 35 000 de moins qu'en août 2008. Et 2010 ne devrait pas connaître d'embellie, puisque 60 % des patrons sondés par Ipsos trouvent insuffisamment incitatives les aides de l'Etat. Ils sont même 76 % à estimer qu'elles n'auront pas d'effets sur leur recrutement.

Un fonctionnement toujours opaque.
En ce début d'année, les entreprises sont invitées à verser leur taxe d'apprentissage à l'établissement de formation de leur choix. 52 % des patrons sondés par l'Ifop considèrent cette taxe comme « une forme de mécénat d'entreprise ». Mais 63 % déplorent une certaine « opacité » dans l'utilisation de cette taxe, 41 % se déclarent même insatisfaits. Ce qui explique sans doute que 41 % des employeurs ont déjà changé ou envisagent de changer de bénéficiaire.

Daniel Rosenweg
Article publié le dans le Parisien daté du 5 janvier

* Sondage Ipsos réalisé par téléphone pour la Fondation d'Auteuil, en novembre 2009, auprès de 305 dirigeants d'entreprise de 10 à 499 salariés.


Réagir sur le Forum Alternance

LE PARISIEN
11.06.2010

Retour au dossier Alternance
Alternance : Pour les patrons, l'apprentissage est une arme contre le chômage des jeunes
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Alternance : consultez aussi...

orientation
Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus est encore trop réservé aux étudiants et pas assez aux apprentis. La ministre du Travail Muriel Pénicaud souhaite que davantage d’apprentis fassent des séjours à l'étranger.

Alternance : comment trouver un contrat pour la rentrée ?

Alternance : comment trouver un contrat pour la rentrée ?

Pour suivre une formation en alternance, il faut une école et une entreprise qui vous accueille en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Sinon vous risquez de devoir abandonner votre projet.

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

La formule a trouvé sa place dans les écoles de commerce. Pour les étudiants, c’est avoir un pied dans l’entreprise et pouvoir mettre en application les apprentissages théoriques.

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

François Hollande avait fixé l’objectif de 500 000 apprentis. Mais en 2016, seuls 405 000 élèves ont signé un contrat leur permettant de suivre une formation tout en travaillant dans leur domaine.

Alternance. La recherche d'un contrat : ce n'est pas si simple

Alternance. La recherche d'un contrat : ce n'est pas si simple

Nous avons suivi hier Arnaud et Antoine, des jumeaux en recherche d’un contrat de professionnalisation, au forum de l'alternance.

Alternance. Témoignages d'apprentis : ils l'ont fait et ne regrettent rien

Alternance. Témoignages d'apprentis : ils l'ont fait et ne regrettent rien

Anthony, Yasmine et Emma ont fait le choix de l'alternance pour donner un sens à leur apprentissage théorique en gérant des projets concrets

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.