En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

Université : première rentrée pour les étudiants du campus Paris-Saclay

Lundi 14 septembre : la rentrée bat son plein pour la nouvelle Université Paris-Saclay

Leur carte d'étudiant affiche, côté pile, université Paris-Sud, comme d’habitude. La nouveauté se dévoile côté face avec, pour la première fois, la mention étiquetée campus Paris-Saclay.

Pour cette rentrée, qui bat son plein actuellement avec la reprise des masters à partir d’aujourd’hui, la révolution se fait en douceur pour les étudiants qui intègrent, pour certains sans même le savoir, une université d’excellence d’envergure mondiale. « Je l’ignorais », concède ainsi Louis, qui rentre en licence.

Une notoriété à construire


Une ignorance à moitié pardonnable. Car si les licences, à de rares exceptions, restent pour l’instant affiliées à leur établissement d’origine, 90 % des masters, soit 49 au total, et 100 % des doctorats portent en revanche le coup de tampon Paris-Saclay. « A terme, toutes les mentions seront classées ainsi. Les masters restants sont ceux pour lesquels aucun établissement partenaire n’a été trouvé », explique-t-on à l’université Paris-Sud. « Il y a peu de communication sur le sujet, estime Marie, en licence de droit. Ce campus, cela reste surtout au niveau administratif ».

Les étudiants préoccupés par la desserte des sites


Pour Quentin également, depuis cinq ans à Orsay et actuellement en master de biologie de l’environnement, le campus Paris-Saclay n’est pour l’instant « qu’un nom ». « Cela a permis l’ouverture de nouveaux masters, reconnaît-il toutefois. Et ouvrir les grandes écoles au monde de l’université peut prouver que la fac est une formation de qualité. »

C’est la question des transports qui inquiète le plus les étudiants. « Le campus a toujours été éclaté, constate Quentin, qui faisait déjà la navette vers Sceaux (Hauts-de-Seine) ou Cachan (Val-de-Marne). Il ne faut pas aggraver cela ». « Nous faisons attention à ce que les étudiants n’aillent pas à Saint-Quentin, dans les Yvelines, le matin et à Orsay l’après-midi », affirme-t-on à l’université Paris-Sud.

En attendant, « pour une première rentrée, le bilan est positif. Tout était à inventer avec des cultures différentes », se réjouit Colette Voisin, vice-présidente du conseil des études et de la vie universitaire de Paris-Sud. Les inscriptions connaîtraient même une augmentation significative. « Il reste à mettre en commun les bibliothèques, ouvrir un centre de santé, améliorer les transports… » espère Marie.

Une université hors norme en France


Elle se déploie sur un territoire représentant 15 % de la recherche française, reliant des grands noms de l’enseignement et de la science. L’université Paris-Saclay accueille au total 18 institutions, comme les universités de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines et Paris-Sud, des organismes de recherche comme le CEA (Commissariat à l’énergie atomique) ou le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et des établissements d’enseignement supérieur tels que Polytechnique, HEC, Centrale-Supélec...

Au total, 9 000 chercheurs, 300 laboratoires et 65 000 étudiants se côtoient. L’objectif de ce mastodonte de la connaissance est de multiplier les interactions, s’ouvrir à l’international et caracoler dans le redouté classement international de Shanghai des universités.

Classement de Shanghai : l’université ancrée dans le top 50


Elle est loin, encore très loin des universités américaines. Mais l’université Paris Sud, qui abrite, notamment à Orsay, le plus grand campus scientifique de France, conserve son rang dans le traditionnel classement académique des universités mondiales, dit classement de Shanghai, rendu public cet été. Elle prend même un tout petit peu de galon. Cette année, elle se classe au 41 e rang, ex aequo avec Manchester, des meilleures universités mondiales, alors qu’elle était 42 e en 2014 (mais elle reste loin de sa 37 e position acquise en 2012). Implantée au cœur du pôle économique et scientifique de Paris-Saclay, elle est surtout la deuxième université française, derrière Pierre-et-Marie Curie (36 e du classement).

Consultez aussi


L'université Paris-Saclay enfin créée : qu'est-ce que cela va changer pour les étudiants ?

Julien Heyligen


Réagir sur le Forum Universités

LE PARISIEN
15.09.2015

Retour au dossier Universités
Universités : Université : première rentrée pour les étudiants du campus Paris-Saclay
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

857 jeunes remplissant toutes les conditions pour entrer en licence de santé ont pourtant été retoqués, après tirage au sort. Face au tollé, le ministère a promis hier de leur trouver une solution

Soigner son orthographe fait aussi progresser en maths

Soigner son orthographe fait aussi progresser en maths

Une étude montre que l'entraînement à la grammaire et à la syntaxe aide à réduire l'échec universitaire.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.