En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Bac 2017

Préparation du bac : quel est votre style de révision ?

Quel choix adopter à la veille de l'examen du bac ? Des lycéens vous donnent leurs méthodes pour réviser pendant les vacances

orientation bac Préparation du bac : quel est votre style de révision ? Quel choix adopter à la veille de l'examen du bac ? Des lycéens vous donnent leurs méthodes pour réviser pendant les vacances bac, révisions, vacances, planning revisison du bac, comment reviser bac

Ils sont en vacances mais, pour la plupart, ils travaillent. Ou plutôt ils révisent. Les candidats au bac qui débute dans deux mois, ont droit à une pause vacances... pour bachoter. Vous êtes environ 600 000 candidats au baccalauréat et chacun à sa technique, sa méthode de révision du Bac pour être fin prêt le jour j.
Dans les révisions il y a la théorie et la pratique... voici la pratique de quelques lycéens pour vous aider à établir votre planning de révision.

Charlotte « Je vais travailler une matière par jour »
17 ans en terminale S au Lycée de Montgeron
« Je me suis fait un planning. Je vais travailler une matière par jour. Pour les SVT (sciences de la vie et de la Terre), ça sera avec ma tante qui enseigne cette matière. Pour les disciplines où j’ai des difficultés, comme l’anglais ou l’histoire, je vais essayer de travailler avec des amis. Toute seule, j’ai plus de mal à me concentrer », reconnaît Charlotte. Le programme est chargé : boulot de 9 heures à 12h30 et de 15 heures à 18 heures avec peut-être quelques exceptions l’après-midi « pour souffler ». Charlotte compte mettre le paquet sur les matières scientifiques, celles où les coefficients sont le plus élevés : « Je veux cartonner pour gagner le maximum de points car je sais que je vais en perdre en philo, en histoire et en langues », analyse-t-elle. Elle décompresse à la piscine
Sa mère lui a acheté les annales ainsi que des fiches toutes faites : « Je vais surtout faire des exercices en sciences. Pour le reste, j’apprendrai par cœur. Il n’y a que comme ça que l’on y arrive! » Elle a une méthode bien à elle pour revoir ses cours : plancher dans le salon. « Je lis, je regarde la télé et quand je baisse la tête, je me rends compte que j’ai mémorisé! » Une technique pourtant déconseillée par la plupart des spécialistes mais qui convient à la brunette. « Dans ma chambre, ça m’angoisse d’être toute seule. J’aime bien avoir un bruit d’ambiance… Ça me rassure. » Pour se relaxer, Charlotte va à la piscine avec ses copines : « Ça me permet de décompresser. » Et elle peut compter sur le soutien de sa mère : « Je fais attention à ce qu’elle mange et je suis plus cool. »

Pierre, le lève-tôt : « Je me mets bien la pression »
Tous les matins, Pierre, en terminale ES, se lève à 8h30. « Je ne fais pas de grasse matinée, je révise. Tout le monde doit passer par là, j’accepte », souligne celui qui se plonge quotidiennement dans ses cours « trois à quatre heures ». Ce lycéen qui ambitionne une mention bien avoue se « mettre bien la pression ». Il déploie pas mal d’énergie en histoire. S’il s’investit dans cette matière, c’est que ça lui sert doublement. Dans moins de deux semaines, cet élève en section européenne passera en option facultative l’« histoire en anglais ».

Diego, le bachoteur : « Huit heures par jour »
Si la première semaine de vacances, il s’est accordé un break de quatre jours à Barcelone, la seconde, il la passe à réviser dur. « Huit heures par jour », assure Diego, en terminale S (scientifique). « Je recopie les cours pour mieux les mémoriser, j’essaie de faire un maximum d’exercices, je reviens sur certains chapitres… » décrit-il. Durant trois jours, il s’est trituré les méninges en abordant la physique. « C’était un peu douloureux », confie-t-il. Il aimerait pouvoir « sortir beaucoup plus » avec ses amis. « Mais comme j’essaie de décrocher une mention au bac, je me donne les moyens de réussir… même si je ne suis pas très optimiste, il y a encore tellement de choses à revoir. »

Floriane, la dilettante : « J’improvise selon de mon humeur »
Floriane, en terminale S, ne s’est pas concocté « un emploi du temps de révisions ». « Tout programmer, ça me démoralise. Je préfère improviser. Je décide de travailler en fonction de mon humeur du matin. En moyenne, je révise un jour sur deux », précise la demoiselle qui s’est focalisée sur le cours d’immunologie en SVT (sciences de la vie et de la Terre) et celui de probabilités en maths. Quand elle n’a pas le nez dans ses bouquins, Floriane flâne dans les rues de la capitale. « J’essaie de déconnecter. Bizarrement, le bac, ça me paraît encore loin », concède-t-elle.

Karim, le décontracté : « Je suis plutôt zen »
Karim s’est offert un séjour d’une semaine sous le soleil de Marrakech au Maroc, multipliant les plongeons dans la piscine de l’hôtel-club. Ne vous fiez pas aux apparences. Cet ado en terminale ES (économique et social) n’est pas une tête brûlée. Mais une tête de classe qui vise la mention très bien et l’intégration dans une classe prépa aux grandes écoles de commerce d’un grand lycée. « Je voulais faire une pause avant de m’y mettre vraiment », témoigne l’ado de Grigny. Il était de retour avant-hier dans sa cité HLM pour réviser jusqu’à la reprise des cours. « Je suis plutôt zen. En matière de travail, je suis tranquille mais régulier », prévient-il.

Ibtissen, la stressée : « Je manque de confiance »
Elle a un planning de révisions à tenir, mis au point avec ses profs. Quatre heures par jour, Ibtissen, en terminale STG (sciences et technologies de la gestion), bachote sans faire la grimace. Au menu, notamment, des problèmes de maths et des leçons sur l’inflation. « Ce n’est pas injuste de travailler pendant les vacances, ça en vaut la peine, c’est pour mon bac », insiste-t-elle. Plutôt « fébrile en ce moment », la demoiselle, qui tente de se relaxer « en prenant l’air », a des accès d’angoisse. « Je manque de confiance. Mais je me dis qu’en travaillant il n’y a pas de raison de ne pas avoir le bac », dit-elle.

Romane, la déboussolée : « C’est fatigant »
Le soir, Romane, en filière L (littéraire), a des difficultés à s’endormir. « Je suis assez stressée », reconnaît-elle. Au bout de six heures de révisions quotidiennes, les concepts philosophiques et les dates en histoire sont « en fouillis » dans sa tête. « Je n’ai jamais passé des vacances comme ça, c’est fatigant! Normalement, c’est fait pour souffler. Je ne suis pas habituée, j’ai parfois du mal à me concentrer », explique celle qui s’est tout de même autorisée une escapade de trois jours en Normandie avec son petit copain.

Consultez également nos 5 conseils de révisions du BAC.
L'épreuve du bac écrit.
L'épreuve du bac oral.


Réagir sur le Forum Bac

LE PARISIEN
22.05.2012

Retour au dossier Bac 2017
Bac 2017 : Préparation du bac : quel est votre style de révision ?
Imprimer

Bac 2017 : consultez aussi...

orientation
Les meilleures perles du Bac 2017

Les meilleures perles du Bac 2017

Drôles, insolites, inquiétantes, les perles du Bac sont chaque année inévitables. Tous les professeurs / correcteurs ne peuvent s'empêcher de partager les meilleures boulettes des étudiants, en voici le florilège !

Bac 2017 : 3 questions/réponses sur la notation de vos copies

Bac 2017 : 3 questions/réponses sur la notation de vos copies

Sous couvert d’anonymat, un inspecteur pédagogique régional, ainsi que deux examinateurs, ont accepté de répondre aux questions qui taraudent les candidats.

Bac 2017 : comment les profs corrigent les copies

Bac 2017 : comment les profs corrigent les copies

« Franchement, on note assez généreusement » - Après les épreuves, place aux corrections. Nous avons suivi Ingrid, aux prises avec ses 142 copies de philo.

Bac Techno 2017 : le nouveau sujet de LV1 Espagnol

Bac Techno 2017 : le nouveau sujet de LV1 Espagnol

Lors de l'épreuve de lundi 19 juin dernier, le ministère avait proposé des sujets qui avaient déjà été donné lors de la session de remplacement en septembre. Les candidats ont du repasser l'épreuve le 23 juin.

Bac & Brevet : pourquoi distribue-t-on des mentions ?

Bac & Brevet : pourquoi distribue-t-on des mentions ?

Bien, Très Bien, Assez Bien... le bac et Brevet avec mention est parfois un objectif, mais pourquoi en délivre t on ? Explication de cette tradition qui n'existe pas pour les BTS ou CAP par exemple.

Bac 2017 mention couacs : des dysfonctionnements « Inadmissibles »

Bac 2017 mention couacs : des dysfonctionnements « Inadmissibles »

« Inadmissibles », c’est le mot utilisé par les chefs d’établissement pour qualifier les dysfonctionnements en série qui touchent cette année les épreuves du baccalauréat.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.