En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Pratique

Rallye 4L Trophy : Témoignage de deux étudiants de l'Université Paris 13

Présentation d'une équipe de l'édition 2013 : Nicolas Ciornei et Clément Vilain, deux étudiants de l'université Paris 13

Ils sont étudiants à l’Université Paris 13 et prêts à s’embarquer pour le 4L Trophy, dont ils organisent le pré-départ en Île-de-France ce mardi 12 février... Nicolas Ciornei et Clément Vilain prendront le départ le 14 février prochain du désormais célèbre rallye humanitaire en 4L, depuis le Futuroscope de Poitiers.
D’ici là, ces deux étudiants dynamiques et déjà bien engagés dans l’humanitaire, ont décidé d’organiser le pré-départ du rallye pour les 4L d’Île-de-France depuis l’esplanade du Château de Vincennes. Ils ont répondus à nos questions concernant leur préparation et motivation sur le rallye.
En savoir plus sur le Rallye 4L Trophy 2013

Qu'est qui vous a poussés à participer à ce rallye ? Quelle est votre motivation ?


Nos parcours et nos caractéristiques nous ont vite rapprochés. Nicolas étant un entrepreneur, bénévole à la Croix Rouge, notamment, et moi participant à des chantiers internationaux avec l'association "Jeunesse et Reconstruction", notre collaboration fut évidente. Ce projet humanitaire s'inscrit parfaitement dans ce cadre-là. L'aventure humaine ainsi que le fait de mener un projet à bout sont d'autres sources de motivation.

Quel est votre budget ?


Après avoir acté notre collaboration, nous avons budgété le projet. Pour participer au 4L Trophy, il faut savoir qu'il y a tout d'abord des frais "fixe". L'inscription coute 3700 €. De plus il faut prévoir les coûts de péage, essence, tente, etc. Autre poste conséquent : le véhicule. Nous avons acheté le véhicule en avril 2012 pour 600 €. Cet ancien véhicule de gendarmerie est le socle de notre véhicule actuel. Nous l'avons acheté car le châssis est en bon état. Nous avons ensuite acheté un second véhicule afin de récupérer des éléments de carrosserie et de mécanique et de le transférer sur le véhicule précédent. De plus nous avons dû acheté un nombre incalculable de pièces afin de monter un véhicule quasi neuf. A cela rajoutons les frais de peinture du véhicule. En tout ce projet aura couté près de 12000 €.

Comment avez-vous récolté les fonds ?


Pour parvenir a récolter ces fonds nécessaires, nous avons démarché des dizaines, voire des centaines d'entreprises. Sans réel succès car elles vous expliqueront qu'en tant de crise elles ne peuvent vous aider. Notre premier partenaire est l'Université Paris 13. Il est celui qui a fait décoller le projet. En effet après être passés devant une commission d'aide aux projetx étudiants, nous avons obtenu d'eux le financement des frais d'inscription.

Nous avons ensuite contacté la commune de Charenton, ville ou Nicolas réside. Le Conseil Municipal des Jeunes nous a permis de récolter les fournitures scolaires nécessaires. La commune nous a également aidés.

Nous avons également contacté nos employeur. En effet nos études étant en alternance, nous travaillons chacun dans des établissements bancaires. Ainsi la BNP a financé la peinture et le LCL l'assurance du véhicule.
Le véhicule à été placé dans une école de mécanique, l'AFORPA de Saint Maurice (94). Cette école nous a apporté la main d'oeuvre pour la préparation du véhicule.
Enfin une jeune entreprise dynamique, EXPERITIES, de consulting et formation bancaire, nous permet de payer l'essence et le péage lors de notre périples.

De quoi avez vous le plus peur ?


Ce projet nous a rassuré sur notre complémentarité.
Notre crainte vient essentiellement de l'accident mécanique ou l'accident de circulation. En effet le départ étant prévu à Poitiers, nous devons rejoindre le sud de l'Espagne afin de prendre le bateau pour le Maroc. Pendant ce trajet nous ne serons pas assistés. Nous espérons donc y parvenir sans soucis. Ensuite il faut savoir que l'accident de circulation est également dans un coin de notre tête. Nous parcourons 6000 km avec un véhicule ancien. Le danger est donc décuplé. De plus il paraît que les routes marocaines ne sont pas dans un excellent état. Enfin nous avons peur de l'abandon mécanique qui nous empêcherait d'arriver au bout du raid.

Quel message avez vous envie de passer à d'autres concurrents ou étudiants intéressés par ce rallye ?


Le message à faire passer est que le 4L Trophy est un projet énorme et très enrichissant. Toute la période de préparation et de recherche de fonds est extrêmement formatrice.
Si nous devons retenir un conseil c'est : prenez-y vous le plus tôt possible ! Cela demande énormément d'investissement mais le jeu en vaut vraiment la chandelle !


Nicolas Ciornei et Clément Vilain en Master en alternance Banque-finance-assurance conduiront leur 4L “en costume cravate” afin de rappeler le domaine professionnel qu’ils ont choisi - la banque - et d’en déjouer les idées reçues.


Merci pour votre témoignage et bonne route à vous !


Réagir sur le Forum Orientation

Gabriel
12.02.2013

Retour au dossier Pratique
Pratique : Rallye 4L Trophy : Témoignage de deux étudiants de l'Université Paris 13 : Imprimer
Derniers articles "Pratique"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Pratique : consultez aussi...

orientation
Université. Et si vous contribuiez à sauver les réserves zoologiques de l'UPMC ?

Université. Et si vous contribuiez à sauver les réserves zoologiques de l'UPMC ?

Pour préserver, réinstaller et mettre en valeur la collection unique de zoologie, connue des scientifiques du monde entier, la Fondation de l’UPMC fait le pari risqué du financement participatif pour récolter la somme de 15 000 €.

En quête de sponsors pour le 4L Trophy

En quête de sponsors pour le 4L Trophy

Les équipages du 4L Trophy 2017 recherchent en ce moment leurs sponsors : exemple ici avec un équipage d'étudiants de l'Université de technologie de Compiègne !

Adok, une start-up née sous X

Adok, une start-up née sous X

« L’IDÉE m’est venue lorsque je faisais des présentations en entreprise : je n’avais qu’une tablette pour cinq ou six participants, c’était tout sauf pratique ! Je me suis dit qu’il fallait trouver un nouvel outil de présentation, plus interactif. »

Loyer, transports... Le coût de la vie augmente encore pour les étudiants

Loyer, transports... Le coût de la vie augmente encore pour les étudiants

L’augmentation du coût de la vie enfonce un peu plus à chaque rentrée les étudiants dans la précarité. » Le constat de l'Union nationale des étudiants de France (Unef), est clair : le coût de la vie étudiante connaît à la rentrée 2016 une nouvelle...

Baby-sitting : Quel salaire négocier ?

Baby-sitting : Quel salaire négocier ?

8,76 € DE L’HEURE. Tel est le tarif net moyen de garde d’enfant en France en 2016, d’après un rapport publié hier par Yoopies. Un chiffre établi à partir des tarifs déclarés par les 350 000 baby-sitters inscrites sur le Facebook de la garde d’enfants.

Alban, le prof d'anglais qui cartonne sur le Web

Alban, le prof d'anglais qui cartonne sur le Web

Alban dispense toutes les semaines des cours d’anglais gratuits et en vidéo sur Internet. Il réunit des milliers d’élèves de tous âges et de toute la France.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.