Accueil > Jobs / Stages > Recherche d'emploi : les 4 conseils...

Jobs/Stages

Recherche d'emploi : les 4 conseils d'un pro du recrutement

Sandrine nous raconte sa recherche d’emploi. A chaque étape, nous avons sollicité l’avis d’un expert.

De l’envoi spontané de CV aux entretiens sans suite en passant par sa recherche d’annonces et de contacts, Sandrine ne baisse pas les bras pour retrouver le chemin de l’emploi... voici son parcours et 4 conseils de pro pour l'aider dans sa recherche.

Un jour de juillet 2011, le ciel lui est tombé sur la tête. Sandrine, 47 ans, comptable, apprend qu’elle est licenciée pour motif économique après vingt et un ans de bons et loyaux services. Mariée et mère de deux enfants, elle se bat depuis pour retrouver un emploi. A chaque étape de son parcours semé d’obstacles, Olivier Dézé, président de William Sinclair, groupe de conseil en ressources humaines spécialisé dans le recrutement et la formation, juge et donne de précieux conseils.

1/ Soigner son CV


Contexte - Sur deux pages, Sandrine égrène ses domaines de compétence (audit, comptabilité, juridique…) puis recense les clients pour lesquels elle a travaillé. La mise en page est sobre, sans photo. Diplômée d’une modeste école de commerce, elle signale avoir le niveau d’études supérieures comptables et financières et termine avec son intérêt pour le tennis, le modelage et son implication dans une association de parents d’élèves.

L’ŒIL DU PRO. - « Le CV de Sandrine est trop long, estime d’emblée Olivier Dézé. Il faut s’en tenir à une page, dans la mesure du possible. Les recruteurs reçoivent parfois jusqu’à 500 CV par semaine. Il faut donc aller à l’essentiel, être synthétique, percutant. L’idéal, c’est de donner envie sans tout dire non plus. Et d’en préparer trois ou quatre, très ciblés sur certaines de vos compétences, en fonction du profil des postes recherchés.
Celui de Sandrine me paraît trop général. Son parcours professionnel, très intéressant, peut être mieux mis en valeur. »

2/ Cibler les entreprises


Contexte - Sandrine souhaite intégrer le service comptable d’une entreprise. « A Pôle emploi, ils n’ont pas d’annuaire professionnel, alors j’ai commencé par cibler les entreprises de Sèvres (Hauts-de-Seine) où j’habite, et de Boulogne-Billancourt tout proche. » Elle envoie des candidatures spontanées et contacte les clients de son ancien cabinet. Elle cherche sur les annonces de l’Apec (Agence pour l’emploi des cadres), le nom des DRH. « J’en parle autour de moi, mais je ne suis pas active sur les réseaux sociaux. »

L’ŒIL DU PRO - « Négliger les réseaux sociaux est une erreur, parce qu’on peut y être contacté directement. Linkedin ou Viadeo, notamment, sont une source d’informations très riches pour identifier les décideurs à qui envoyer votre CV, insiste Olivier Dézé. La zone géographique que cible Sandrine me paraît trop restreinte. Elle devrait plutôt raisonner en temps de transport et élargir sa recherche par le biais des nombreux sites généralistes (Apec, Cadre emploi, Keljob…) ou plus spécialisés dans son métier. Par ailleurs, quand on envoie des candidatures spontanées, on ne sait pas où elles atterrissent. Comme Sandrine est comptable, elle doit l’adresser au directeur financier. Ou au directeur marketing si elle était chef de produit. »

3/ Préparer son entretien avec un recruteur


Contexte - Elle est contactée par deux cabinets de recrutement. « Ils se sont contentés de rentrer mon profil dans une base de données », explique Sandrine. En début d’année, elle décroche enfin un entretien d’embauche. « J’ai répété avant les points clés de mon CV. J’ai eu un bon contact, mais la directrice générale de la société a eu un doute sur mes compétences en matière financière. J’ai appris qu’elle a choisi quelqu’un de plus expérimenté. »

L’ŒIL DU PRO - « Avant l’entretien, il faut recueillir toutes les informations utiles sur le profil du poste convoité pour comprendre ce qu’ils attendent exactement et s’éviter une déconvenue, comme Sandrine. Mais aussi se renseigner sur les valeurs de l’entreprise. C’est en sachant le plus que vous pourrez construire un vrai dialogue avec celui qui vous reçoit. Le secret, c’est de réussir à faire parler son interlocuteur en posant des questions pertinentes, poursuit Olivier Dézé. Le mieux est de répéter l’entretien avec un proche ou, mieux, avec un intermédiaire (cabinet de recrutement).
Et souvenez-vous que les premières minutes conditionnent le reste de la rencontre. »

4/ Gérer la déception


« On finit à la longue par perdre confiance en soi », lâche Sandrine, quadra pourtant combative. Son mari l’aidait à tenir, mais lui-même vient de se faire licencier. Pas facile dans ces conditions de ne pas se sentir découragée après des refus. « On attend et Pôle emploi n’est pas d’un grand secours. » Après un test psychologique, elle connaît pourtant ses qualités et refuse, en sportive, de baisser les bras.

L’ŒIL DU PRO - « C’est difficile, mais surtout, ne le prenez pas personnellement. Pour éviter cela et la gamberge qui va avec, demandez un retour après entretien : c’est une exigence normale, et cela permet de se forger un avis objectif, donc de corriger le tir pour la suite. Enfin et surtout, après l’envoi de la candidature, il faut relancer, ce que peu de candidats font : téléphoner en étant souriant, punchy, volontaire. Bref, montrer qu’on est vraiment intéressé par le job.

Une bonne recherche d’emploi, entre la prise d’informations, les envois de CV, les relances et la préparation de l’entretien, c’est au moins quatre à cinq heures par jour », conclut le président du cabinet William Sinclair.

Marc Lomazzi et Charles de saint-Sauveur
Article publié mardi 19 février 2013 au sein du Parisien/Aujourd'hui en france

Réagir sur le Forum Stages/jobs

Contact
22.02.2013

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Recherche d'emploi : les 4 conseils d'un pro du recrutement : Imprimer
Derniers articles "Stages/jobs"

Stages/jobs : consultez aussi...

orientation
Le secteur de l'énergie embauche toujours, porté par l'alternance

Le secteur de l'énergie embauche toujours, porté par l'alternance

L’énergie embauche toujours : avec 142 000 emplois directs et indirects en France, ce secteur dynamique propose des carrières très variées . Avec 74 200 collaborateurs en France, le groupe GDF Suez reste l’un des piliers industriels de l’Hexagone.

Lettre de motivation pour un contrat en alternance

Lettre de motivation pour un contrat en alternance

L'alternance c'est génial... mais encore faut il trouver des offres d'entreprises prêtent à accueillir des apprentis. Une fois l'offre trouvée, voici nos conseils pour bien postuler avec un exemple de lettre de motivation pour ce type de contrat.

Exemple de lettre de motivation

Exemple de lettre de motivation

Plusieurs exemples de lettre de motivation : exemple de lettre de motivation pour une formation et exemple de lettre de motivation pour un emploi.

Lettre de motivation

Lettre de motivation

Comment rédiger l'élément essentiel d'une candidature à un stage / emploi / formation : la lettre de motivation.

Le Top 20 des employeurs qui font rêver les étudiants français en 2014

Le Top 20 des employeurs qui font rêver les étudiants français en 2014

Découvrez le classement Universum 2014 des entreprises qui font rêver les jeunes diplômés français en tant que futur employeur : AIRBUS ou Thales ? LVMH ou L'Oréal ? Google ou Apple ? PwC ou Deloitte ?

Emploi : plus de 100 000 postes dans la grande distribution

Emploi : plus de 100 000 postes dans la grande distribution

Ressources humaines, marketing, merchandising, achat, commercial... Chaque année, des dizaines de milliers de recrutements ont lieu dans ce secteur. Et si la majorité concerne des employés de libre-service, les cadres aussi sont attendus.

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.

Sites du Groupe Amaury

Paris Job France Football L'equipe ASO Velo magazine Journal du Golf