En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Jobs d'été : 6 règles d'or pour...

Jobs/Stages

Jobs d'été : 6 règles d'or pour décrocher votre job étudiant de cet été

Recherche Job d'été - Nos conseils pour trouver votre job d'été

La course est lancée. Pour financer vos études, arrondir les fins de mois ou payer vos vacances, vous êtes à l’affût des bons plans pour décrocher un job cet été. Une démarche semée d’embûches. Car si les offres sont nombreuses, elles ne sont pas toujours faciles à identifier. Le ministère de la Jeunesse, le Centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ) et Pôle emploi en annoncent près de 100 000.

Parmi les secteurs les plus demandeurs : la restauration, l’animation, le commerce et l’agriculture. Mais il y a aussi l’encadrement scolaire, l’entretien et le nettoyage, les services à la personne, le baby-sitting, etc...
Alors pas d’inquiétude, le tout est de savoir s’organiser.

Règle n°1 : S’y prendre très à l’avance.


« Moins le candidat a d’expérience, plus la recherche risque d’être longue », explique-t-on au CIDJ. Avril n’est pas trop tôt pour dénicher le petit boulot qui vous remplira les poches à la fin de l’été mais n’attendez pas la fin des vacances scolaires pour prospecter…

Règle n°2 : Identifier ses envies et ses compétences


Afin de cibler la prospection sur un ou deux secteurs. Les allergiques au travail de bureau pourront par exemple s’orienter vers l’agriculture ou l’événementiel. Chaque année, les Eurockéennes de Belfort recrutent ainsi 200 personnes pour contribuer au bon déroulement du festival. Ceux qui veulent s’assurer au minimum un smic à plein temps s’orienteront vers les banques et les assurances. Les amateurs d’expériences humaines, eux, se tourneront vers les services hospitaliers.

Règle n°3 : Activer tous les réseaux.


La famille et les amis constituent généralement un excellent vivier. Ensuite, il importe de consulter les supports classiques d’offres d’emploi. La presse est aussi utile pour identifier les différents forums, salons et journées dédiés à ces recherches.

Règle n°4 : Anticiper les démarches

.
Profitez des congés, notamment à Pâques, pour tout mettre au point. Candidature, relances, entretien : pour ne rien laisser au hasard et acquérir une bonne méthodologie, mieux vaut se renseigner auprès des professionnels. Mille cinq cents points information du CIDJ, répartis dans toute la France, proposent aux candidats des ateliers de préparation. De même que le centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous) et les missions locales, associations œuvrant à l’insertion professionnelle et sociale des jeunes.

Règle n°5 : Collectionner les atouts et les mettre en valeur.


Comme il n’est pas toujours facile de convaincre ou de susciter l’intérêt de l’employeur quand on n’a jamais travaillé, il peut être bon d’ajouter à son CV quelques atouts. Etre titulaire du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (Bafa), être mobile et maîtriser une ou plusieurs langues étrangères multiplient bien évidemment les chances de trouver un emploi.

Règle n°6 : Ne pas se décourager.


Si la recherche n’est pas de tout repos, et parfois les déceptions ou réponses négatives pesantes... continuez ! Les bénéfices d’un travail saisonnier peuvent être nombreux. « Un job, c’est avant tout un pas vers l’autonomie financière. C’est aussi découvrir la réalité du monde du travail et des différents métiers, énonce Jean-Luc Gulin, président du CIDJ. Il constitue également une réelle plus-value sur le CV. » Sans compter qu’il est généralement à l’origine de mémorables souvenirs…




Thierry Grégoire...
président de la Fédération nationale des professions hôtelières saisonnières


"Mieux vaut postuler là où on peut se loger à peu de frais"

Que peut offrir votre secteur aux jeunes en recherche d’emploi cet été ?
Chaque été, le nombre de saisonniers du secteur hôtellerie-restauration-café triple pour atteindre les 300000. La moitié d’entre eux sont des étudiants. Ils occupent le plus souvent les postes sans qualification, à l’accueil, à la plonge ou au service en salle. Et la demande est toujours très forte. Même au dernier moment, il y a toujours des places.

Les candidats correspondent-ils à ce que vous souhaitez ?
Oui et nous nous apercevons que les jeunes maîtrisent de mieux en mieux les langues étrangères, ce qui est un atout pour nous. Le véritable frein à l’embauche est plutôt le logement des candidats. Ils viennent de toute la France et parfois de l’étranger pour travailler dans les régions touristiques du littoral, où les besoins sont importants. Mais trop peu de structures existent pour les héberger. Et même si le salaire s’élève en moyenne à 1500 € net par mois, sans compter les pourboires, pas question de leur faire payer un loyer. Donc, si les candidats peuvent se loger sur place, ils ont toutes leurs chances.

Comment trouver un poste ?
Chaque région mutualise l’offre des employeurs en organisant des forums par exemple. Il existe aussi un peu partout des maisons de saisonniers qui fournissent toute l’information nécessaire sur les offres, le logement, les contrats, etc. Il faut donc chercher un peu, se renseigner auprès des conseils régionaux ou des mairies. Certains employeurs publient leurs offres sur le site Internet de Pôle emploi. Et la candidature spontanée fonctionne également. Les embauches peuvent se faire à distance. Pour être retenu, il suffit d’aimer le contact avec les gens, d’être courageux et d’accepter de travailler quand les autres sont en vacances…


Consultez aussi :
Jobs d'été - Conseils techniques et petites annonces et sites internet
Les jobs d'été les plus cool
Jobs d'été : 8 employeurs en recherche de jeunes cet été
Témoignage de Bérangère en recherche de Job d'été



Article issu du Parisien/Aujourd'hui en France - Supplément Economie du Lundi 18 avril 2011


Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi

Contact
29.02.2012

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Jobs d'été : 6 règles d'or pour décrocher votre job étudiant de cet été : Imprimer
Derniers articles "Stages/jobs"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Stages/jobs : consultez aussi...

orientation
Recherche d'emploi : bien préparer sa rentrée

Recherche d'emploi : bien préparer sa rentrée

Jeunes diplômés, demandeurs d’emploi ou professionnels souhaitant changer de poste… Pour tous, l’heure est aux grandes manœuvres. Conseils pratiques pour réussir la rentrée.

Job d'été : travailler dans la caravane publicitaire du Tour de France

Job d'été : travailler dans la caravane publicitaire du Tour de France

Chaque année ils veulent recommencer ! Un job étudiant de rêve qui permet de voir du pays tout en convivialité... le témoignages de 3 jeunes étudiants dans la Caravane. Leurs témoignages et conseils pour postuler.

Témoignages - Job étudiant : Ma vie d’étudiant et de salarié

Témoignages - Job étudiant : Ma vie d’étudiant et de salarié

Près d’un jeune sur deux jongle entre études supérieures et job à temps partiel. Comment réussir à concilier cette double activité sans pénaliser ses résultats académiques ? Éléments de réponse avec Alice et Julien.

Des étudiants décryptent l’économie en vidéos

Des étudiants décryptent l’économie en vidéos

A travers des vidéos pédagogiques, quatre étudiants ont su vulgariser des concepts économiques pour répondre au concours : « Donner du sens à la finance » du Grand prix de la Finance pour tous.

Orthographe - Le top 10 des règles les moins bien maîtrisées

Orthographe - Le top 10 des règles les moins bien maîtrisées

Un CV mal écrit a trois fois plus de risques d’être rejeté. Pour séduire les DRH, 35 000 candidats tenteront d’obtenir cette année le certificat Voltaire, gage d’un bon niveau de français. Voici les fautes les plus souvent commises lors de ce test.

Ecoles de commerce : Jeunes diplômés et déjà créateurs d’entreprise

Ecoles de commerce : Jeunes diplômés et déjà créateurs d’entreprise

Les filières de master spécialisées dans l’entrepreneuriat font le plein, et les écoles s’attachent à accompagner les graines d’entrepreneur en créant ou développant des incubateurs

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISFFEL / IUT DE MONTREUIL
L'ISFFEL, centre d'études supérieures, vous propose dans le cadre d'un...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.