En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Lycées

Réservistes au lycée : « Ensemble, on tue les préjugés »

Plus de 4 000 personnes, selon le gouvernement, se sont inscrites à la « réserve citoyenne » de l’Education nationale...

orientation lycees Réservistes au lycée : « Ensemble, on tue les préjugés » Plus de 4 000 personnes, selon le gouvernement, se sont inscrites à la « réserve citoyenne » de l’Education nationale... reserve citoyenne, benevole aide lycee, benevole pour aider lyceen, reserviste citoyen

Goussainville (Val-d’Oise). Dans l’amphithéâtre du lycée polyvalent Romain-Rolland, face à quinze adolescents... (LP/ Emmanuel Schmitt.)

Consultez aussi :

Il pourrait très bien rester chez lui, à Paris, dans le XVI e. Mais Denis Bournerias s’ennuierait. A sa manière, cet ancien financier de 66 ans a devancé l’appel aux bonnes volontés, lancé par l’Education nationale pour une « réserve citoyenne » prête à intervenir dans les établissements scolaires.

Voilà près de dix ans qu’il coache des jeunes de banlieue, avec Réussir aujourd’hui, une association fondée par des hauts fonctionnaires et des cadres du privé. « Je suis là pour les aider à extérioriser leurs capacités scolaires, mais pas seulement, explique-t-il. J’aimerais contribuer à ce qu’ils se sentent des Français comme les autres, des citoyens à l’aise dans la société. »

C’est à Goussainville (Val-d’Oise) qu’on le retrouve, dans l’amphi du lycée polyvalent Romain-Rolland. Face à quinze ados de première, il distribue la parole, propose de prêter ses CD de violoncelle, fait passer des articles découpés dans le « Financial Times ». « Parle plus fort, on ne t’entend pas ! » répète-t-il aux jeunes filles. Depuis la rentrée, il passe tous ses mercredis après-midi avec ce groupe d’élèves, sélectionnés pour leur potentiel et leur motivation. Le lycée, grand bloc de briques et de béton, est en zone d’éducation prioritaire, classé « prévention violence ». Paris se rallie en quarante minutes par le RER D et, pourtant, certains des 1 600 élèves « n’y sont jamais allés, soutient la proviseur adjointe, Pascale Rolain. Le fait que des gens de l’extérieur viennent à eux est primordial. Hormis le médecin de famille, ils ne rencontrent jamais de notables. »

En jean et chemise, un peu nerveux quand il s’agit de parler de lui, Denis ne se campe pas en « notable ». Il dit simplement « vouloir rendre un peu » de ce que la République lui a donné. « Cette mission est très gratifiante. Ensemble, avec les lycéens, on tue les préjugés », résume-t-il. Non, la musique classique (sujet du jour) n’est pas une affaire de vieux schnocks. Oui, des ados de 16 ans peuvent se forger une opinion sur la nouvelle loi de sécurité intérieure (autre sujet du jour). Oui, ces mêmes ados ont le droit de nourrir des ambitions.

C’est par un ancien camarade de promo que Denis a connu l’association, il y a neuf ans, dans un de ces dîners où se tissent les réseaux d’anciens des grandes écoles, en l’occurrence Sciences-po. Il avait 57 ans, une activité à son compte qui lui laissait un peu de temps. Il s’est lancé « sans a priori ».

Denis passe un jour par semaine à préparer ses séances. « Ce ne sont pas des cours, je ne prétends pas être professeur », insiste-t-il, prudent. L’association, créée par d’anciens collaborateurs de Nicolas Sarkozy, est parfois accueillie fraîchement. « Certains profs se demandent quelles sont nos intentions », confie Denis. « Quelques-uns pensent que les élèves perdent leur temps avec ces programmes, et qu’ils feraient mieux de réviser », glisse une enseignante. Mais les élèves semblent avoir trouvé leur compte dans ces après-midi faits d’exposés et de tours de table, façon séminaire d’entreprise. « On se sent plus libres de parler, parce qu’on n’est pas face à nos profs », explique Sarah, une scientifique, qui rêve de Polytechnique. « On se tient informés de ce qui se passe dans le monde, on s’intègre à la société », estime aussi Saraï. Kabir, grand ado qui se verrait bien neurochirurgien, ne perd pas une miette de ses échanges avec Denis. « Le jour où on discutera avec nos patrons, anticipe-t-il, on aura des sujets de conversation. »

Plus de 4 000 « réservistes »


Plus de 4 000 personnes, selon le gouvernement, se sont inscrites à la « réserve citoyenne » de l’Education nationale, lancée dans le cadre de la « grande mobilisation de l’école pour les valeurs de la République » consécutive aux attentats de janvier. Objectif : ouvrir plus largement à la société civile les portes des salles de classe. Les initiatives existent déjà, mais elles sont généralement le fait d’associations locales ou professionnelles, comme les cadres de Réussir aujourd’hui (lire ci-dessus) ou les avocats d’Initiadroit. La « réserve citoyenne », elle, est ouverte aux démarches individuelles. Sur le formulaire de préinscription en ligne (www.lareservecitoyenne.fr), il suffit de décliner son identité, sa profession, et préciser les domaines dans lesquels on peut ou souhaite intervenir : actualité, santé et prévention, histoire et mémoire, environnement, arts… Les premiers dossiers, accompagnés d’un CV et d’une lettre de motivation, ont été examinés par les rectorats dans chaque académie, et les volontaires sélectionnés feront leur baptême du feu à partir de mai. Pour prévenir les dérapages incontrôlés, les « réservistes » seront toujours accompagnés en classe par des enseignants.

Christel Brigaudeau

Le Palmarès des lycées en France

  • Palmarès des Lycées - Alsace
  • Palmarès des Lycées - Aquitaine
  • Palmarès des Lycées - Auvergne
  • Palmarès des Lycées - Bourgogne
  • Palmarès des Lycées - Bretagne
  • Palmarès des Lycées - Centre
  • Palmarès des Lycées - Champagne-Ardenne
  • Palmarès des Lycées - Corse
  • Palmarès des Lycées - Franche-Comté
  • Palmarès des Lycées - Île-de-France
  • Palmarès des Lycées - Languedoc-Roussillon
  • Palmarès des Lycées - Limousin
  • Palmarès des Lycées - Lorraine
  • Palmarès des Lycées - Midi-Pyrénées
  • Palmarès des Lycées - Nord-Pas-de-Calais
  • Palmarès des Lycées - Basse-Normandie
  • Palmarès des Lycées - Haute-Normandie
  • Palmarès des Lycées - Pays de la Loire
  • Palmarès des Lycées - Picardie
  • Palmarès des Lycées - Poitou-Charentes
  • Palmarès des Lycées - Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Palmarès des Lycées - Rhône-Alpes
  • Palmarès des Lycées à Paris
  • Palmarès des Lycées en Seine-et-Marne
  • Palmarès des Lycées dans les Yvelines
  • Palmarès des Lycées en Essonne
  • Palmarès des Lycées dans les Hauts-de-Seine
  • Palmarès des Lycées en Seine-Saint-Denis
  • Palmarès des Lycées dans le Val-de-Marne
  • Palmarès des Lycées dans le Val-d'Oise

  • Réagir sur le Forum Lycées

    Contact
    31.03.2015

    Retour au dossier Lycées
    Lycées : Réservistes au lycée : « Ensemble, on tue les préjugés » : Imprimer
    Derniers articles "Lycées"

    Commentaires / Réactions

    Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

     

    Lycées : consultez aussi...

    orientation
    Jogging interdit au lycée : les explications et ce que dit la loi

    Jogging interdit au lycée : les explications et ce que dit la loi

    Tenue correcte exigée. Une consigne imposée par le directeur du lycée est très contestée par certains élèves et parents.

    Profs. Les différences entre les enseignants du public ou du privé...

    Profs. Les différences entre les enseignants du public ou du privé...

    855 000 enseignants en France : établissement public et privé. Mais existe-t-il des différences entre eux ? Oui, et pas forcément celles que l’on croit.

    Date de la rentrée 2016 et dates des vacances 2016 / 2017

    Date de la rentrée 2016 et dates des vacances 2016 / 2017

    La rentrée c'est jeudi 1er septembre ! Consultez aussi les dates des vacances pour l'année 2016/2017 : date de la rentrée 2016 et de chaque période de vacances. Les vacances c'est le plus agréable à planifier :)

    Les Pokémon à l’école, c’est parti !

    Les Pokémon à l’école, c’est parti !

    Éducation. Avant même la rentrée scolaire, la chasse aux Pikachu, Carapuce, Salamèche et Roucool fait déjà rage sur les façades des écoles, collèges et lycées. Reportage.

    Lycées. Un écrémage unique pour rentrer à Henri-IV et Louis-le-Grand

    Lycées. Un écrémage unique pour rentrer à Henri-IV et Louis-le-Grand

    Les très réputés lycées du quartier Latin continuent à déroger à la règle en sélectionnant eux-mêmes leurs élèves pour la rentrée prochaine. Leurs proviseurs nous expliquent comment.

    VIDEO. Palmarès des Lycées : la méthodologie du Parisien expliquée

    VIDEO. Palmarès des Lycées : la méthodologie du Parisien expliquée

    Christel Brigaudeau, notre journaliste Education au sein du Parisien Aujourd'hui en France, était l'invité du Grand Journal de Canal + afin d'expliquer notre méthodologie de classement des lycées

    Ecoles à la Une

    Coup de projecteur sur...

    encoche
    IPAG Business School
    Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
    ISTH
    Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
    EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
    L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...

    ANNUAIRE FORMATIONS

    Mots clés
    Domaine de formation


    ZAPPING FLYERS

    + d'événements

    Newsletter le Parisien Étudiant

    Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

    Votre inscription a bien été prise en compte.
    Newsletters du Parisien

    * J'accepte de recevoir les communications du Parisien.