En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

Sa thèse a séduit... en 3 minutes

On peut faire sourire en traitant d’un sujet sérieux. 3 années de thèse résumées en 3 minutes.

3 années de thèse résumées en 3 minutes. Voilà le pari osé d'un étudiant en éco-construction dans le cadre de la 3e édition du concours "ma thèse en 180 secondes". Ce dernier doit allier ses connaissances avec son talent d'orateur.

On peut faire sourire en traitant d’un sujet sérieux. Etudiant au laboratoire Géosciences et environnement de Cergy-Pontoise, Thibault Harle l’a prouvé hier après-midi en remportant la finale de la Comue (Communauté d’universités et d’établissements) Paris-Seine de la 3 e édition du concours « Ma thèse en 180 secondes », organisé à l’Essec.

Le jeune homme de 25 ans a séduit le jury avec sa présentation de sa thèse sur la création et la caractérisation d’un matériau de construction à changement de phase (de liquide à solide) pour une meilleure régulation de la température.

Il s’est préparé avec l’aide d’un comédien


Un exercice qui nécessite un véritable « talent d’orateur », comme l’a expliqué en préambule Anne-Sophie Barthez, présidente de la Comue. Un précepte confirmé par Thibault Harle et les trois finalistes. « Encore un qui va nous prendre la tête avec la protection de l’environnement », a dédramatisé en préambule l’habitant de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), avant de présenter sa solution consistant à « concilier environnement, confort et économie à l’échelle de votre habitation », grâce « un matériau magique ». Un domaine que ce titulaire d’une licence en biologie et d’un Master en environnement spécialisé dans l’éco-construction — qui a effectué tout son cursus à l’Université de Cergy-Pontoise — connaît bien, puisqu’il travaille sur sa thèse depuis trois ans. Un sujet d’étude concret, puisque le fruit de ses recherches est sur le point d’être breveté.

Une poudre blanche tout à fait légale...


Thibault HARLE, finaliste MT180 2016 pour l'Université Paris Seine


« On cherchait à avoir le côté environnemental, mais pas au détriment du confort », explique au sujet de son travail le lauréat, qui s’est astreint à une préparation intense, aidé notamment par un comédien. « C’est un très bon exercice », sourit celui qui estime pourtant « ne pas être très à l’aise à l’oral ». « Cela nécessite beaucoup d’heures de travail pour 180 secondes, sourit-il. Il faut essayer de faire passer un contenu scientifique sur un ton assez léger. »

Thibault Harle représentera la Comue lors de la finale nationale du concours, fin mai à Bordeaux.

Consultez aussi :

A 91 ans, Colette a soutenu sa thèse
Réaliser sa thèse tout en étant salarié, c’est possible


Réagir sur le Forum Universités

Contact
09.05.2016

Retour au dossier Universités
Universités : Sa thèse a séduit... en 3 minutes : Imprimer
Derniers articles "Universités"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Vidéo. La rentrée à la fac : les amphis débordent...

Vidéo. La rentrée à la fac : les amphis débordent...

Amphis bondés, wifi saturé, étudiants au sol : les conséquences de la surpopulation universitaire à la rentrée 2016.

Cergy : au moins 20 % de premières années en plus à l’université

Cergy : au moins 20 % de premières années en plus à l’université

« La fac, c’est vraiment différent de ce qu’on a connu avant ! On découvre les BDE (NDLR : bureaux des étudiants) et tout ce qu’on n’avait pas au lycée. » Comme Dimitri, un habitant de Luzarches de 17 ans, plusieurs milliers de nouveaux étudiants font...

Universités : faute de places, les étudiants ne parviennent pas à s'inscrire

Universités : faute de places, les étudiants ne parviennent pas à s'inscrire

En cette rentrée, les facs accueillent 30 000 étudiants en plus. Faute de place, certains restent sur le carreau, comme Thomas, à Saint-Denis.

Journées du Patrimoine 2016 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Journées du Patrimoine 2016 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Découvrez les campus qui se bougent pour la 33e édition des Journées Européennes du Patrimoine qui permettent de pousser les portes de lieux insolites, souvent inaccessibles ou avec des visites guidées spéciales.

Classement mondial QS : notes en baisse pour les Universités françaises

Classement mondial QS : notes en baisse pour les Universités françaises

Classement mondial des meilleures Universités selon QS : les universités anglo-saxonnes dominent le top 20 alors que les universités / écoles françaises dégringolent... explications !

Campus : le casse-tête de la sécurité à la fac

Campus : le casse-tête de la sécurité à la fac

30 M€ vont être réaffectés aux campus en France - La sécurité est le mot clé prioritaire de la rentrée 2016

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.