En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Samsung lance son propre campus ouvert à des jeunes sans qualification

Samsung Campus : l'insertion digitale... « Apprendre à coder, plutôt que d'apprendre le code »

La marque coréenne lance son propre campus ouvert à des jeunes (de 18 à 25 ans) sans qualification. Le principe est de former gratuitement 50 candidats durant deux ans dans le développement web. Florence Catel, qui pilote ce projet, nous présente cette filière « Web & Apps Coding », pensée pour répondre à la pénurie de compétences en France.

Vous ouvrez à la rentrée le Samsung Campus,
quel est le principe général de cette initiative ?


Au niveau mondial, le groupe a la volonté de mener des actions dans plusieurs domaines : éducation, emploi, santé et environnement... Pour la France, l’accent a été mis notamment sur le développement web avec l’opportunité pour une cinquantaine de jeunes âgés de 18 à 25 ans, sans qualification, de se former dans un domaine très porteur au sein de ce que nous avons appelé le Samsung Campus. Sur place, ils disposeront d’un équipement de pointe et d’un encadrement de haut niveau. « J’ajoute que cette création est le fruit d’un partenariat avec l’école de l’innovation et de l’expertise informatique d'Epitech pour la partie pédagogique,et avec l’association Zup de Co qui œuvre pour l’égalité des chances en faveur des jeunes en difficulté. Zup de Co assure le recrutement des jeunes susceptibles de suivre la formation ainsi que leur placement en alternance la deuxième année, véritable tremplin pour l’élaboration de leurs projets professionnels.

Pourquoi avoir installé votre campus près du siège de Samsung dans le 9-3 ?


Les locaux sont situés à Saint-Ouen, à proximité de notre siège français. Cette proximité est importante car elle nous permet d’impliquer nos salariés pour coacher les étudiants et leur proposer un regard de professionnel durant leur parcours. D’autre part, ce sont nos équipes commerciales qui assurent une partie des formations en « marketing vente ». Ces notions sont indispensables aux futurs porteurs de projets qui – quels que soient leurs talents – doivent passer, à un moment ou un autre, à une phase plus business.



Concrètement, cela se déroule comment ?


La formation en deux ans comprend 1400 heures de cours la première année et une seconde année en alternance. Avec Zup de Co, nous nous assurerons de trouver des entreprises pour chacun de nos étudiants et de leur garantir un véritable suivi, tant durant la formation que lors de l’entrée sur le marché du travail. Le principe n’est pas de dénicher des candidats pour la marque Samsung, mais bel et bien de favoriser l’insertion professionnelle de jeunes qui n’avaient pas toutes leurs chances au départ.

Quid de la pédagogie ?


Le modèle Epitech sert de base, avec sa pédagogie par projets successifs, tournée vers l’action et le concret, via des « piscines d’immersion », sorte d’auto-apprentissages encadrés. Pour résumer, notre démarche serait plutôt d’apprendre à coder que d’apprendre le code. Suite aux deux années de formation, un certificat est délivré par Epitech aux étudiants, mais le parcours n’est pas diplômant en raison de son jeune âge. Nous sommes d’ailleurs favorables à une certaine reconnaissance officielle dès que cela sera possible. Notre projet s’inscrit dans le long terme et nous connaîtrons probablement de nouveaux développements.

Plus d'Infos et pour postuler => campus.samsung.fr/


Réagir sur le Forum Ecoles

Gilbert
21.07.2014

Retour au dossier écoles
écoles : Samsung lance son propre campus ouvert à des jeunes sans qualification
Imprimer

écoles : consultez aussi...

orientation
Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

C’est parti ! Le Classement des associations est de retour pour sa 6e édition !

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Différentiation. Les grandes écoles développent des expertises dans des domaines précis en plus de la formation généraliste en management qu'elles dispensent.

Écoles. Les nouveautés et initiatives des Grandes Ecoles de Commerce en 2017

Écoles. Les nouveautés et initiatives des Grandes Ecoles de Commerce en 2017

Les grandes écoles de commerce fourmillent d’idées. Voici un florilège des actions qu’elles ont prises durant l’année pour renforcer leur développement, en France et dans le monde.

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

Le Parisien - Aujourd’hui en France publie la version 2017 de son Palmarès des Grandes Ecoles de Commerce. Post-prépa, post-bac... comment se positionnent les établissements les uns par rapport aux autres ?

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Pour encourager l’esprit entrepreneurial, les écoles de management multiplient les dispositifs dédiés à la création d’entreprise.

Écoles. Comment financer efficacement ses études

Écoles. Comment financer efficacement ses études

Les écoles de commerce coûtent cher, sans compter le loyer à payer et les frais de transport. Quelques pistes, pour alléger le budget de ses parents

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.