En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Simple et direct : « J'ai trouvé un job...

Jobs/Stages

Simple et direct : « J'ai trouvé un job sur le bon coin »

CDI, CDD, Stage... et si vous décrochiez votre prochain contrat sur la plateforme où, d’ordinaire, on achète un divan ou un vélo ?

Avec 200 000 annonces publiées en juillet, leboncoin.fr se targue d’être le premier site privé d’offres d’emploi. Et si vous décrochiez votre prochain contrat sur la plateforme où, d’ordinaire, on achète un divan ou un vélo ?

Avant, il y a encore quelques années, on allait sur le site Le Bon Coin pour acheter une machine à laver d’occasion. Maintenant, on peut y trouver un travail. Comme Alex Gauthier, un jeune boucher. Breton fraîchement débarqué à Paris, il loue la simplicité du site de petites annonces : « C’est rapide, et il suffit de chercher les offres d’emploi classées par région. » Il a été recruté par John Gillot, dirigeant de la Boucherie Moderne, située dans le 11e arrondissement de la capitale. « Je préfère que le candidat me contacte par téléphone, cela me permet de mieux cerner son profil et sa motivation, explique le chef d’entreprise. Une démarche impossible en passant par le site de Pôle emploi. »

3 millions de visiteurs uniques par mois


C’est en 2006 que naît leboncoin.fr, une plateforme de petites annonces en ligne scindée en quatre catégories : les biens de consommation, les véhicules, l’immobilier ainsi que les offres d’emploi et de service. La catégorie « Emploi » du site a donc toujours existé, mais ce n’est qu’en 2011 qu’elle prend son essor. Aujourd’hui, elle comptabilise 3 millions de visiteurs uniques par mois et Antoine Jouteau, le directeur général, se targue de diriger « le carrefour de l’emploi des temps modernes ». « Actuellement, nous proposons plus de 200 000 offres », détaille-t-il. Bien sûr, Pôle emploi reste le leader en ligne dans le domaine. L’institution a proposé 4 millions d’annonces en 2014 et se plaît à rappeler que les recruteurs postent d’abord leurs offres sur son site, avant de se tourner vers les réseaux sociaux, les sites spécialisés d’offres d’emploi (les job boards) et ceux qui postent des petites annonces généralistes.

Pourtant, Le Bon Coin s’est imposé dans le paysage de l’emploi en ligne. « Les salariés de Pôle emploi n’ont plus le temps de faire du placement, car ils doivent aussi faire de la gestion administrative, estime Jean-Pierre Durand, sociologue spécialiste du travail. Et, contrairement à Pôle emploi, Le Bon Coin est populaire. » Un argument repris par Jean-Philippe de La Tour du Pin, directeur du recrutement pour l’agence Page Personnel : « On touche plus facilement les zones rurales et difficiles d’accès avec Le Bon Coin. » Sabrina Lemée, formatrice en hôtellerie et restauration pour le centre Emeraude Compétences, souligne que « sur Le Bon Coin, les candidats sont motivés car ils font la démarche de postuler. Chez Pôle emploi, c’est le conseiller qui les envoie. Ils sont obligés de venir par peur d’être radiés ».

Les cadres ne rentrent pas dans le cadre


Mais tous les chômeurs ne trouveront pas leur bonheur sur Le Bon Coin. Les offres concernent en quasi-totalité des postes à faible rémunération : vendeurs, artisans et ouvriers, logisticiens, garde d’enfants, jardiniers... « On trouve souvent des profils peu à l’aise avec l’informatique et moins présents sur les réseaux sociaux », précise Jean-Philippe de La Tour du Pin. De son côté, le sociologue Jean-Pierre Durand explique cette présence accrue de postes à faible rémunération par le démembrement de l’enseignement professionnel : « On assiste à la fermeture de sections professionnelles et Le Bon Coin remplit ce vide en faisant le lien entre artisans et recruteurs. »

Des CDI, des stages et de l'apprentissage


D’ailleurs, le site a lancé à la rentrée une sous-­catégorie « apprentissage », pour mettre en relation les jeunes avec des entreprises prêtes à les former. Il espère disposer de 3 000 offres au lancement. « Aujourd’hui, 5 % seulement de nos annonces concernent les cols blancs. Mais il y a un an, on n’en avait aucune. Ce secteur devrait évoluer », précise Antoine Jouteau, le directeur général du Bon Coin, qui aimerait multiplier les annonces pour les cadres. A la rentrée, le site améliorera son interface pour permettre la saisie rapide de plusieurs dizaines d’annonces à la fois. De quoi attirer les grosses entreprises, comme celles du CAC 40, qui boudent encore ce moyen d’embauche.

Petites annonces pour grande carrière ?


200 000 entreprises utilisent leboncoin.fr pour recruter. Ce sont essentiellement des très petites entreprises (TPE) ainsi que des petites et moyennes entreprises (PME).

40 % des annonces concernent des postes de commerciaux : démarcheur, vendeur, etc. C’est « le reflet de l’économie française », assure Antoine Jouteau, directeur général du Bon Coin.

2 nouvelles offres d’emploi sont publiées chaque minute sur Le Bon Coin. En moyenne, les postes sont pourvus dans les quinze jours.

Alice Patalacci (Le Parisien Magazine)

Consultez aussi :


Exemples de CV : 8 exemples de CV téléchargeables.
Sites d'annonces d'emplois : les sites où chercher et trouver un emploi, un job, un stage...
5 conseils essentiels pour rédiger sa lettre de motivation.
Maîtrisez votre image sur internet : votre identité numérique est accessible à tous les recruteurs.
Entretien d'embauche : 10 questions pièges


Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi

Le Parisien
05.10.2015

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Simple et direct : « J'ai trouvé un job sur le bon coin » : Imprimer
Derniers articles "Stages/jobs"

Stages/jobs : consultez aussi...

orientation
« Get a job » La Tony Parker Academy est née pour allier le sport et l'emploi

« Get a job » La Tony Parker Academy est née pour allier le sport et l'emploi

La Tony Parker Academy proposera sa première rentrée en septembre 2018 à Lyon pour former des sportifs mais pas que !...

Stage de 3eme : comment accueillir des collégiens en entreprise ?

Stage de 3eme : comment accueillir des collégiens en entreprise ?

La séquence d'observation en milieu professionnel des élèves de 3e a été initiée en 2005. Elle permet aux collégiens de découvrir pour la première fois le monde du travail. Beaucoup d'entreprises acceptent d'accueillir ces jeunes stagiaires...

60% des 18 à 29 ans seraient déjà prêts à créer leur entreprise

60% des 18 à 29 ans seraient déjà prêts à créer leur entreprise

Entrepreneurs : la révolution culturelle est en marche, les écoles encouragent la création d'entreprise, les étudiants n'ont plus qu'à se lancer !

Alternance. Comment trouver un emploi/contrat grâce aux réseaux sociaux

Alternance. Comment trouver un emploi/contrat grâce aux réseaux sociaux

LinkedIn, Twitter, Facebook sont aujourd’hui des alliés précieux pour obtenir un contrat d’alternance. Encore faut-il savoir en tirer le meilleur parti.

Entretien d'embauche : comment réagir face aux questions illégales ou gênantes ?

Entretien d'embauche : comment réagir face aux questions illégales ou gênantes ?

les questions des recruteurs peuvent parfois vous surprendre car ils franchissent des lignes... « Ne pas se braquer » - L’avis de Christel de Foucault Consultante RH CHEZ SODIE.

Entretien d'embauche : ce qu'on doit dire... ou pas

Entretien d'embauche : ce qu'on doit dire... ou pas

S’il n’est pas question de mentir, faut-il vraiment tout dire face à un recruteur ? Pas forcément, si on veut décrocher le job. Il suffit parfois d’y mettre les formes…

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.