En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Soignez l'orthographe pour votre lettre de...

Jobs/Stages

Soignez l'orthographe pour votre lettre de motivation ou CV

Même venant d'un étudiant brillant, une lettre de motivation truffée de fautes est rédhibitoire

Vous êtes de plus en plus à boycotter les cédilles, le pluriel des adjectifs, les accents, la ponctuation, les traits d'union, les exceptions...Vous écrivez une copie d'examen comme vous rédigez un SMS...


Et pourtant, même si vous êtes nuls en orthographe ou adepte des textos ou de Facebook... vous décrochez votre bac avec mention et faites des études supérieures poussées... Mais attention !


De plus en plus de jeunes inscrits à l'université ou dans les grandes écoles, même très brillants, ne maîtrisent pas les subtilités de la langue de Molière. Plus inquiétant, certains étudiants s'en moquent totalement. Les directeurs d'établissement et les professeurs, à l'image des recruteurs qui font désormais de l'orthographe un critère de sélection, tirent la sonnette d'alarme. Marie Gautier-Loisel, 41 ans, est directrice des ressources humaines (DRH) de l'entreprise de biotechnologies AMGEN basée à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) et qui emploie 280 salariés. Chaque mois, elle a sous les yeux plusieurs dizaines de candidatures de jeunes diplômés fâchés avec l'orthographe.


Pourquoi jugez-vous utiles les cours d'orthographe dans les facs et les grandes écoles ?
Marie Gautier-Loisel. Parce que je reçois de plus en plus de candidatures par e-mail avec de plus en plus de fautes d'orthographe, de syntaxe, de grammaire. Cela fait vingt ans que je suis recruteuse, jamais le niveau n'a été aussi bas. Les accords aux temps composés ne sont pas respectés, les participes passés finissent en « er » au lieu de « é »? Beaucoup de candidats ne relisent pas leur CV. Ce sont pourtant des médecins, des diplômés d'écoles de commerce? au minimum des bac + 5, qui postulent à des fonctions élevées. Pour eux, l'orthographe passe au second plan. Dans leur esprit, la faute s'est banalisée.


Que faites-vous d'une candidature truffée d'erreurs ?
C'est rédhibitoire, je ne la retiens pas, sauf si j'ai face à moi un profil très difficile à trouver, un talent super rare. Pour moi, l'orthographe est un réel critère de sélection. La candidature est le premier contact avec l'entreprise, le postulant doit donc être consciencieux. Par ailleurs, une fois embauché, il est impératif que le cadre supérieur sache écrire sans faire des fautes à chaque ligne. Il n'a plus de secrétaire comme avant, il est devenu ultra-autonome avec son ordinateur. S'il envoie un e-mail à tous les salariés de sa boîte, il doit être en mesure de l'écrire correctement.


Vous constatez des défaillances dans l'orthographe mais aussi dans l'expression?
Les candidats envoient de plus en plus de CV sans les accompagner de véritables lettres de motivation. Ils ne prennent plus le temps de rédiger. Je trouve en outre que le vocabulaire s'est appauvri.

 

Article et interview par Vincent Mongaillard

 

Vidéo. Comment rendre son CV attractif pour des recruteurs ?



Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi

Le Parisien
20.07.2010

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Soignez l'orthographe pour votre lettre de motivation ou CV : Imprimer
Derniers articles "Stages/jobs"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Stages/jobs : consultez aussi...

orientation
« Get a job » La Tony Parker Academy est née pour allier le sport et l'emploi

« Get a job » La Tony Parker Academy est née pour allier le sport et l'emploi

La Tony Parker Academy proposera sa première rentrée en septembre 2018 à Lyon pour former des sportifs mais pas que !...

Stage de 3eme : comment accueillir des collégiens en entreprise ?

Stage de 3eme : comment accueillir des collégiens en entreprise ?

La séquence d'observation en milieu professionnel des élèves de 3e a été initiée en 2005. Elle permet aux collégiens de découvrir pour la première fois le monde du travail. Beaucoup d'entreprises acceptent d'accueillir ces jeunes stagiaires...

60% des 18 à 29 ans seraient déjà prêts à créer leur entreprise

60% des 18 à 29 ans seraient déjà prêts à créer leur entreprise

Entrepreneurs : la révolution culturelle est en marche, les écoles encouragent la création d'entreprise, les étudiants n'ont plus qu'à se lancer !

Alternance. Comment trouver un emploi/contrat grâce aux réseaux sociaux

Alternance. Comment trouver un emploi/contrat grâce aux réseaux sociaux

LinkedIn, Twitter, Facebook sont aujourd’hui des alliés précieux pour obtenir un contrat d’alternance. Encore faut-il savoir en tirer le meilleur parti.

Entretien d'embauche : comment réagir face aux questions illégales ou gênantes ?

Entretien d'embauche : comment réagir face aux questions illégales ou gênantes ?

les questions des recruteurs peuvent parfois vous surprendre car ils franchissent des lignes... « Ne pas se braquer » - L’avis de Christel de Foucault Consultante RH CHEZ SODIE.

Entretien d'embauche : ce qu'on doit dire... ou pas

Entretien d'embauche : ce qu'on doit dire... ou pas

S’il n’est pas question de mentir, faut-il vraiment tout dire face à un recruteur ? Pas forcément, si on veut décrocher le job. Il suffit parfois d’y mettre les formes…

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.