En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Etudiant entrepreneur > Statut Etudiant Entrepreneur : le nombre de...

Jobs/Stages

Statut Etudiant Entrepreneur : le nombre de bénéficiaires double chaque année

Le statut d'Etudiant Entrepreneur permet aux jeunes d'élaborer leur projet en étant accompagné dans leurs démarches.

L'entrepreneuriat étudiant hexagonal était, il y a peu encore, à la traîne au regard de ses voisins européens. C'est pourquoi le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche a créé en 2014 le statut d'Etudiant Entrepreneur. Censé encadrer et faciliter les démarches des jeunes avides d'aventures entrepreneuriales, il leur permet d'élaborer un projet (en accédant notamment à un espace de coworking) au sein d'un pôle PEPITE.

Un peu plus de 24 mois plus tard, l'heure est à un premier bilan. Et il est au-delà des espérances. Sur l'ensemble du territoire, le nombre fixé de 29 pôles, qui accompagnent localement les étudiants créateurs d'entreprise, a été atteint. « Alors que 116 000 étudiants ont suivi des modules de formation à l'entrepreneuriat, le nombre de bénéficiaires du statut d'Etudiant-Entrepreneur double chaque année. Il y a cinq ans, les jeunes voulaient rejoindre des grandes entreprises. Désormais, ils songent à créer la leur », insiste Thierry Mandon, secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement Supérieur et de la recherche.

Matthias Bruno, 26 ans, de Lyon (Rhône), a créé Submind Freediving, une marque d'équipements pour la pratique de l'apnée. Il confirme les bienfaits de ce statut. « Le principe de tutorat mis en place m'a permis de gérer les pics émotionnels inhérents à la création d'entreprise, tant au niveau de la mise en confiance que de la canalisation d'un enthousiasme excessif. »

Déficit de notoriété



Les secteurs les plus concernés par le statut d'étudiant entrepreneur sont le numérique, l'informatique et les services liés à l'environnement et la solidarité. Pour autant, tout n'est pas encore parfait. Si le statut bénéficie d'un niveau de satisfaction élevé auprès de ceux qui y ont souscrit (76 %), il est encore victime d'un déficit de notoriété : seulement 40 % des étudiants en ont entendu parler. Une nouvelle campagne de publicité nationale, sur les écrans début 2017, et la mise en place, fin janvier, d'un portail Web qui simplifie toutes les démarches, devraient y remédier.

« Il nous faut aussi augmenter le taux d'étudiants-entrepreneurs féminins », estime Thierry Mandon. Il insiste aussi sur la nécessité, à l'avenir, de mettre en valeur des réussites emblématiques d'entreprises ayant vécu leurs premiers pas sur des campus : « Nous avons besoin de success stories pour créer des vocations ».

Article issu de notre supplément Le Parisien Eco - à feuilleter en intégralité ici



Devenez fan du Parisien Economie et suivez nous sur Facebook et Twitter



Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi

LE PARISIEN
19.12.2016

Retour au dossier Etudiant entrepreneur
Etudiant entrepreneur : Statut Etudiant Entrepreneur : le nombre de bénéficiaires double chaque année
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Etudiant entrepreneur : consultez aussi...

orientation
Étudiant et créateur d'entreprise : après le bac, créez votre start-up dans une école

Étudiant et créateur d'entreprise : après le bac, créez votre start-up dans une école

Créer sa start-up, sans passer par un cursus entrepreneurial classique tout en poursuivant des études, c’est possible. Certains dispositifs vous accompagnent dans l’aventure.

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Pour encourager l’esprit entrepreneurial, les écoles de management multiplient les dispositifs dédiés à la création d’entreprise.

Témoignages d'étudiants entrepreneurs : ils ont franchi le pas

Témoignages d'étudiants entrepreneurs : ils ont franchi le pas

Déjà sur les bancs de l’école, Victoire, Loïc, Louis-Charles et Murat avaient envie d’entreprendre. Ils ont franchi le pas et racontent l’histoire de leur start-up pleine d’avenir.

Un concours de start-up étudiantes dans... des oeufs !

Un concours de start-up étudiantes dans... des oeufs !

A Val-d'Isère, des entrepreneurs en herbe ont eu le temps d'une montée en télécabine pour convaincre un jury de la pertinence leur projet. Retour sur cette expérience insolite : certains ont même passé un entretien d'embauche sur des skis !

60% des 18 à 29 ans seraient déjà prêts à créer leur entreprise

60% des 18 à 29 ans seraient déjà prêts à créer leur entreprise

Entrepreneurs : la révolution culturelle est en marche, les écoles encouragent la création d'entreprise, les étudiants n'ont plus qu'à se lancer !

Le Bon Etudiant :  la start-up qui envoie des étudiants en mission auprès des manageurs

Le Bon Etudiant : la start-up qui envoie des étudiants en mission auprès des manageurs

Les jeunes entreprises n'hésitent plus à s'installer dans le quartier d'affaires de La Défense. Deux frères viennent de franchir le pas.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.