En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Témoignage : "Monter sa boîte, ça...

Jobs/Stages

Témoignage : "Monter sa boîte, ça n'est pas très compliqué !"

Rencontre avec Arnaud de la Taille, l'un des fondateurs de la start-up étudiante "Buypacker" (achats groupés sur internet)

Antoine, étudiant en école d'ingénieur, est un des fondateurs de "Buypacker" : il a l'esprit dynamique et ambitieux, une expérience et un témoignage qui à de quoi insprirer de nombreux autres étudiants pour se lancer dans l'aventure de la création d'entreprise.
(Consultez aussi notre article sur les conseils et aides disponibles pour les étudiants entrepreneurs)

Son idée est dans la lignée de "Groupon", mais entièrement dédié aux étudiants : proposer des réductions aux étudiants en groupe, pour des évènements culturels, des voyages, ou encore des soirées. L'idée, il l'a importé des États Unis, après un semestre d'étude universitaire à Berkeley en Californie (site américain Campuscred.com). Une expérience riche, pendant laquelle il a testé ce concept sur le campus même de l'université, qui compte près de 33 000 étudiants. De retour à Paris, l'idée fait son chemin dans son groupe d'amis, des anciens amis de classe préparatoire, et avec l'aide de quatre d'entre eux, Arnaud "monte la boîte". Grâce à l'incubateur de l'ESSEC, dont l'un des fondateurs est issu, les quatre amis lancent leur start-up, malgré leurs jeunes âges, puisqu'ils ont tous entre 23 et 24 ans. Pour lancer l'aventure « Buypacker » ils investissent chacun la somme de 4000€, une « nécessité » car la jeune entreprise ne bénéficie toujours pas de subventions.

Rencontre avec l'initiateur du projet : Arnaud de la Taille.

Peux-tu nous présenter ton parcours et tes études actuelles ?
Je suis actuellement en dernière année à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (école d’ingénieur). Les deux premières années ont été l’occasion de m’impliquer dans la vie associative, au sein du Bureau Des Élèves principalement ainsi que dans plusieurs clubs de sport. Après 2 ans aux Ponts, j’ai choisi de faire une année de césure : 6 mois chez Véolia Water Australia sur un chantier de construction d’une usine de dessalement au Sud de Sydney, et 6 mois chez Bain&Company qui est un cabinet de conseil en stratégie.
Je suis enfin diplômé du "Centre d’Entrepreneuriat et Technologie de UC Berkeley". C’est au sein de cette université que j’ai pris goût à l’entrepreneuriat : ce semestre a été l’occasion de m’impliquer dans différentes startup et de participer à la création d’un des premiers sites d’achat groupé étudiant américain.

Arrives-tu encore à aller en cours ?
La dernière année aux Ponts comporte un Projet de Fin d’Etudes (PFE) qui peut être un mémoire de recherche ou un stage. J’ai fait le choix de lancer BuyPacker à l’occasion de mon PFE. Je suis donc à plein temps sur ce projet.

Comment avez-vous lancé le projet Buypacker ?
Créer son entreprise ça n'est pas le plus compliqué, nous nous sommes répartis les tâches administratives selon nos compétences, certains s'occupent de démarcher les clients, d'autres de la finance et de la gestion du site. Pour les locaux, l'incubateur de l'ESSEC nous a proposé des salles, mais le plus simple était de se retrouver au cœur de Paris, et donc dans nos appartements respectifs.

Quel est le succès actuel de Buypacker ?
Buypacker est présent seulement à Paris, mais nous souhaitons développer le système à Bruxelles, et Lille. Notre récente start-up a été créée il y a seulement quelques mois, et nous avons beaucoup progressé sur notre produit depuis sa mise en place, nous espérons, ainsi, continuer sur ce chemin ! Nous allons dans quelques semaines mettre en place un guide interactif des lieux "étudiant", nous avons aussi deux stagiaires et nous souhaiterions engager plus de personnes sur notre projet.

Quels sont les plus et moins de créer son entreprise ?
Nous sommes jeunes, il est donc plus simple pour nous de nous imposer sur le marché, car beaucoup de monde est prêt à nous aider et nous conseiller, les autres entrepreneurs nous donnent de bons conseils. Pour l'administratif, nous avons également fait appel à un avocat, un comptable, et un designer pour le site, ce qui nous permet de nous concentrer sur le démarchage et la gestion du site principalement, mais « monter sa boîte ça n'est pas très compliqué ! ». Le plus difficile reste de convaincre les étudiants de la fiabilité de notre site. C'est un travail de pédagogue, qui requiert du temps et de la patience. De plus, trouver des investisseurs n'est pas évident quand on débute, pour cela nous comptons sur nos réseaux respectifs, mais les démarches sont difficiles.

En plus du local, quelle aide vous a apporté l'incubateur de l'ESSEC ?
L’Essec nous apporte avant tout un réseau et des conseils. Etre membre de l’incubateur est l’occasion de rencontrer d’autres startup et avoir accès à des réseaux d’entrepreneurs. Essec Ventures nous aide également dans notre recherche de subventions et pour nos prochaines levées de fonds. Nous recevons enfin le soutien de l’école des Ponts : le ME310 (master d’innovation) et le MBA de l’école accompagnent le développement de BuyPacker.

Comment avez vous financé votre entreprise : designer, avocat, hébergement du site...?
Nous avons chacun investi suffisamment pour lancer l’activité et la développer sur plusieurs mois.
Par ailleurs, des bons plans BuyPacker sont en ligne depuis bientôt deux mois, les revenus générés nous permettent de soutenir notre croissance.

D'ou viennent les 4 000 euros chacun ? Est-il difficile d'obtenir un prêt ?
Certains d’entre nous ont fait un prêt, d’autres ont été aidés par leur famille. Il a été relativement simple de faire un prêt, je n’ai pas eu à expliquer mon projet puisque j’ai effectué un emprunt étudiant sans lien avec BuyPacker.

Quel statut d'entreprise avez vous choisi et pourquoi ?
BuyPacker est une SAS ( société par actions simplifiée ). C’est aujourd’hui le statut le plus flexible pour une startup comportant plusieurs cofondateurs.

Une belle aventure, à vous de vous en inspirer ou d'en profiter !
Longue vie à cette jeune nouvelle start up !

Consultez aussi notre article sur les conseils et aides disponibles pour les étudiants entrepreneurs.

En savoir plus : http://www.buypacker.com/

Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi

Melanie
12.05.2011

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Témoignage : "Monter sa boîte, ça n'est pas très compliqué !"
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Stages/jobs : consultez aussi...

orientation
10 bons réflexes pour réussir son stage (et en tirer parti ? !)

10 bons réflexes pour réussir son stage (et en tirer parti ? !)

Voici tous les bons tuyaux pour que votre stage soit plus qu'une ligne sur un CV ou comment passer quelques mois en entreprise.

Recherche d'emploi : bien préparer sa rentrée

Recherche d'emploi : bien préparer sa rentrée

Jeunes diplômés, demandeurs d’emploi ou professionnels souhaitant changer de poste… Pour tous, l’heure est aux grandes manœuvres. Conseils pratiques pour réussir la rentrée.

Étudiant et créateur d'entreprise : après le bac, créez votre start-up dans une école

Étudiant et créateur d'entreprise : après le bac, créez votre start-up dans une école

Créer sa start-up, sans passer par un cursus entrepreneurial classique tout en poursuivant des études, c’est possible. Certains dispositifs vous accompagnent dans l’aventure.

Après le bac : un job étudiant pour financer ses études

Après le bac : un job étudiant pour financer ses études

Après les résultats du Bac. Job d’appoint ou temps partiel, de plus en plus d’étudiants cumulent les études avec un emploi. Aujourd'hui, les entreprises leur proposent des contrats sur mesure.

Lettre de motivation pour être dans la même classe qu'un ami

Lettre de motivation pour être dans la même classe qu'un ami

Nos conseils de rédaction et exemple de lettre de motivation pour être dans la même classequ'un de ses amis. Une lettre / demande pour être dans la même classe : conseils et arguments à mettre en avant.

Le Top 10 des meilleurs métiers en 2017... et les pires à éviter !

Le Top 10 des meilleurs métiers en 2017... et les pires à éviter !

Niveau de salaire, stress, recrutement, carrière... quels sont les métiers les plus en vogue et ceux à éviter ? Le site américain CareerCast.com publie chaque année une étude sur 200 métiers aux états-unis en voici le Palmarès 2017.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.