En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Témoignages sur l'alternance : ma vie d'apprenti(e)

Chez Okavango-Energy et ShowroomPrivé... Vincent et Anne-Flore nous décrivent leur parcours et expérience en alternance.

Pour Vincent et Anne-Flore, c’est bientôt la fin de longues études. Le premier affûte ses compétences en efficacité énergétique tandis que la seconde fait ses armes en tant qu’assistante achats. L’alternance s’est imposée comme le choix de l’évidence, et ils ne le regrettent pas.

« Je n’envisageais pas d’intégrer une école d’ingénieurs sans une approche de terrain »


Vincent Lannes, étudiant en mastère spécialisé Management des marchés de l’énergie à CentraleSupélec et consultant chez Okavango-Energy.

« Je n’envisageais pas d’intégrer une école d’ingénieurs sans une approche concrète, de terrain, pour faire le lien entre ce que j’allais apprendre en cours et les réalités du monde professionnel. J’ai rejoint l’INSA Centre Val de Loire pour suivre une formation en efficacité énergétique, tout en passant trois ans en alternance au sein du Groupe Eramet, spécialisé dans les activités de mine et de métallurgie. En tant qu’auditeur interne, mon rôle consistait à identifier des économies d’énergie dans les procédés industriels. Au départ j’étais très encadré, puis j’ai gagné en indépendance jusqu’à l’autonomie complète. J’ai même fini par former un responsable de maintenance à mes missions !
En dehors des compétences techniques, les bénéfices sont nombreux : on apprend à écouter, à identifier les besoins, à convaincre, à participer au processus de décision. Pour l’entreprise, c’est clairement un investissement de recourir à un alternant, mais sur trois ans c’est un véritable avantage économique : on connaît l’entreprise, sa culture, les méthodes et pratiques internes. Et le bilan est également financier, puisque les audits que j’ai réalisés ont permis de réaliser deux millions d’euros d’économies.
D’après mon expérience, l’alternance est une solution intéressante pour toutes les parties si l’apprenti fait preuve d’une grande motivation, si le tuteur est investi et disponible, et si l’école joue son rôle d’encadrement. Lorsque j’ai décidé de poursuivre mes études avec un mastère spécialisé à CentraleSupélec, pour développer des compétences en approvisionnement et achats énergétiques, cette formule s’est imposée naturellement. Sur la recommandation d’Eramet, j’ai intégré en octobre 2015 le cabinet de conseil Okavango-Energy en tant que consultant. Je réalise des missions d’audit énergétique pour nos clients, et en janvier je vais effectuer mes premiers pas dans le domaine des achats, avec l’accompagnement de mon tuteur. Mon objectif une fois diplômé ? Je compte travailler à l’étranger, et je suis sûr que l’alternance sera un facilitateur : mon expérience professionnelle de quatre ans va jouer en ma faveur. »

« La même entreprise pour le stage et l’alternance, dans une logique de continuité »


Anne-Flore Hirsch, étudiante en master 2 Global supply chain management et économie circulaire à l’Ipag Business School et assistante achats chez Showroomprivé.

« Si mon cursus de master permet d’accumuler les savoirs, c’est réellement sur le terrain que l’on apprend. Cela m’a poussé à opter pour l’alternance, une formule appréciée des entreprises car elle apporte une première expérience et la compréhension des codes du monde du travail. J’ai effectué mon stage de quatrième année chez Showroomprivé. L’expérience a été très positive mais insuffisante pour me permettre, en quelques mois, de découvrir pleinement le métier d’assistant achats. Le stage m’ayant donné l’occasion de faire mes premières preuves, l’entreprise m’a proposé un contrat d’alternance. Ma responsable m’a soutenue dans cette démarche, et je suis restée au sein de la même équipe.
Mes missions, qui concernent la bijouterie-joaillerie, sont très larges. Elles vont des premiers échanges avec les fournisseurs à la présentation de l’offre au comité de direction. Une fois ces étapes validées, je suis chargée de faire le lien entre les fournisseurs et les différents services – logistique, communication, marketing, administration des ventes, etc. J’ai progressivement gagné beaucoup d’autonomie. Après avoir été très encadrée sur des tâches répétitives, je gère aujourd’hui les dossiers de A à Z.
L’alternance m’apporte beaucoup en termes d’assurance. Dans les premiers temps, j’avais tendance à trop solliciter ma responsable et mes collègues, par manque de confiance en moi. Le travail en équipe est également très formateur, on apprend beaucoup des interactions au sein de l’équipe ou avec d’autres services. Le fonctionnement de Showroomprivé, qui conserve une culture de start-up, nécessite des capacités d’adaptation, de la flexibilité, de la réactivité. L’alternance permet aussi de développer un réseau alors que les études ne sont pas terminées : je rencontre de nombreux professionnels et commence à me constituer mon carnet d’adresses. »

Alternance : un pied dans l'emploi - Cahier spécial Le Parisien Etudiant
> Alternance : la montée en puissance se confirme
> Trouve Ton Entreprise, la nouvelle plateforme d’aide aux alternants
> Témoignages : ma vie d'apprenti(e)
> Pratique : calendrier, contrat, rémunération.
> Compétences. Ces entreprises qui plébiscitent l’alternance
> Insertion pro. Une porte ouverte sur le marché de l’emploi
> Etude. En quête de l’apprentissage idéal. Les jeunes ont la parole.


Réagir sur le Forum Ecoles

LE PARISIEN
13.01.2016

Retour au dossier écoles
écoles : Témoignages sur l'alternance : ma vie d'apprenti(e)
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

orientation
Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

C’est parti ! Le Classement des associations est de retour pour sa 6e édition !

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Différentiation. Les grandes écoles développent des expertises dans des domaines précis en plus de la formation généraliste en management qu'elles dispensent.

Écoles. Les nouveautés et initiatives des Grandes Ecoles de Commerce en 2017

Écoles. Les nouveautés et initiatives des Grandes Ecoles de Commerce en 2017

Les grandes écoles de commerce fourmillent d’idées. Voici un florilège des actions qu’elles ont prises durant l’année pour renforcer leur développement, en France et dans le monde.

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

Le Parisien - Aujourd’hui en France publie la version 2017 de son Palmarès des Grandes Ecoles de Commerce. Post-prépa, post-bac... comment se positionnent les établissements les uns par rapport aux autres ?

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Pour encourager l’esprit entrepreneurial, les écoles de management multiplient les dispositifs dédiés à la création d’entreprise.

Écoles. Comment financer efficacement ses études

Écoles. Comment financer efficacement ses études

Les écoles de commerce coûtent cher, sans compter le loyer à payer et les frais de transport. Quelques pistes, pour alléger le budget de ses parents

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.