En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

Une rentrée plus chère pour les étudiants

Une augmentation de la rentrée universitaire « contenue », mais une augmentation qui pèse. Une des principales associations étudiantes La Fage

Une augmentation de la rentrée universitaire « contenue », mais une augmentation qui pèse. Une des principales associations étudiantes La Fage (Fédération des Associations Générales Etudiantes) dénonce, dans une étude qui parait ce mardi et que révèle le Parisien, une hausse de 1,01 % du coût de la rentrée universitaire 2016.

Il s’élève à 2359,85€ en moyenne par étudiant. « La hausse est limitée grâce au gel de certains tarifs étudiants, pour lequel nous nous sommes battus, concède Alice Clément, la vice-présidente en charge des affaires sociales de la Fage. Mais cela reste une hausse. Et elle est problématique ».

Le gel de certains tarifs spécifiques. Les associations étudiantes ont obtenu pour cette rentrée 2016, la stabilité des frais d’inscription, des tarifs de la Sécurité sociale, de la médecine préventive ou encore du repas au restaurant universitaire. « C’est une satisfaction, poursuit Alice Clément. Mais cela permet seulement de limiter la casse ».

Augmentation du coût de la vie
. D’autres postes pèsent toujours sur le portefeuille des étudiants selon la Fage. Elle note ainsi +1,69% pour les loisirs, + 3,42% pour l’alimentation, l’hygiène, les vêtements ainsi que les ordinateurs portables ou encore +1,41% pour les prix des loyers. Des chiffres qui varient entre la province et l’Ile de France : « Le logement reste la dépense la plus problématique, poursuit Alice Clément. Il n’y a aucune marge de manoeuvre pour faire baisser le prix d’une chambre, là où pour l’alimentation par exemple, on peut avoir le choix et opter pour un autre produit».

L’association
note toutefois qu’à «Paris, l’encadrement des loyers a permis de contenir la hausse à 0,42% alors qu’elle s’élève à 2% en province. C’est pourquoi nous réclamons la généralisation du dispositif. Il faut que les villes prennent leur responsabilité».

Toujours plus de job étudiant. Car l’association assure que les étudiants sont plus nombreux à devoir travailler. Elle estime qu’1/4 des élèves doit avoir recours à un job étudiant pour financer ses études : « Le coût de la rentrée reste très élevé. D’autant plus dans un contexte où la précarité est plus grande chez les étudiants, et qu’ils sont plus nombreux à ne pas pouvoir compter sur l’aide financière de leurs parents».

La Fage regrette également que « les classes moyennes soient les grandes oubliées de la bourse». Si 7,9% des boursiers travaillent, le taux grimpe à 14,8% pour ceux qui n’ont pas d’aides. « Le système doit être revu », demande-t-elle.

Le gouvernement promet des efforts. Dans un communiqué, publié ce lundi, le ministère de l’Éducation nationale a assuré que « l’effort sans précédent » consenti depuis 2012 pour améliorer les conditions de vie étudiantes sera « poursuivi à la rentrée ». Outre les « 20 722 nouveaux logements sociaux étudiants construits entre 2013 et 2015 », le ministère assure que 40 000 nouveaux devraient voir le jour d’ici fin 2017, que « les critères d’attribution des logements sociaux étudiants seront clarifiés dès la rentrée».

Il a réagi à une autre étude, cette fois de l’Unef (Union nationale des étudiants de France), qui estime de son côté que le coût de la vie étudiante augmente de 1,23%. Soit près d’un point de plus que l’inflation.

Inquiétude sur les conditions d’accueil. L’association étudiante craint aussi que les universités n’aient pas les moyens d’accueillir le nombre croissant d’élèves qui s’y inscrivent. « 30 000 étudiants supplémentaires ont été accueillis l’année dernière, poursuit Alice Clément. Ils seront 200 000 d’ici 2024. Si les budgets n’augmentent pas, les établissements ne pourront pas embaucher de professeurs supplémentaires, rénover les amphis et créer des places ».


Réagir sur le Forum Universités

LE PARISIEN
16.08.2016

Retour au dossier Universités
Universités : Une rentrée plus chère pour les étudiants
Imprimer

Universités : consultez aussi...

orientation
Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Voix Express du Parisien : à votre avis, faut-il instaurer une sélection à l'entrée à l'université ? 5 avis / témoignage... propos recueillis par Margaux Dussaud.

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L’EISTI est une école d’Ingénieurs en Informatique et en Mathématiques...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.