En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

Université de technologie de Compiègne (UTC) : 58 pays sont représentés.

Chine, Afrique du Nord, Brésil : le top des nationalités... Chaque année, l’UTC signe des conventions avec des partenaires universités étrangères.

orientation universites Université de technologie de Compiègne (UTC) : 58 pays sont représentés.  Chine, Afrique du Nord, Brésil : le top des nationalités... Chaque année, l’UTC signe des conventions avec des partenaires universités étrangères. universite de compiegne, universite UTC compiegne, universite international, acceuil etudiant etranger

UTC à Compiègne.

Cette année, à l’Université de Technologie de Compiègne (UTC), 58 pays sont représentés. Les Chinois restent les étudiants les plus nombreux.

« Le nombre d’étudiants étrangers est croissant », confie Etienne Arnoult, coordinateur de la formation ingénieur à l’université de technologie de Compiègne (UTC), quatre semaines après la rentrée. Cette année, 58 nationalités sont représentées. Et ce chiffre n’est pas le fruit du hasard. L’université signe chaque année des conventions avec des partenaires étrangers pour accueillir des étudiants venus du monde entier, pour un ou deux semestres. En contrepartie, les étudiants français partent chez eux.

Une plate-forme ouverte au Chili


« Cela leur permet d’acquérir une certaine maturité, une ouverture d’esprit et un double diplôme dans certains cas. C’est très intéressant pour eux de découvrir d’autres cultures. D’ailleurs, 15% de nos étudiants font leur vie à l’étranger à la fin de leurs études », souligne Etienne Arnoult.

C’est avec l’Asie, et notamment la Chine, que travaille le plus l’UTC. Un centre de recherches construit à Shanghai, et opérationnel depuis fin mars, permet à l’UTC de rentrer dans le cercle fermé des écoles d’influence, à l’image du groupe Sciences-po. Cette année, 421 chinois étudient à l’UTC. L’Afrique du Nord (Algérie et Maroc) arrive en deuxième position avec 162 élèves, puis, suit le Brésil avec 92 étudiants. Le Sénégal et le Mexique sont aussi fortement représentés.

« Les étudiants que l’on accueille sont mélangés avec les autres. Ils ne sont pas dans une classe à part. C’est pourquoi certains participent à nos sessions d’été qui leur permettent d’améliorer leur français. C’est un tremplin pour les aider à intégrer le semestre de cours », explique Etienne Arnoult. L’UTC va ouvrir une plate-forme au Chili pour se développer en Amérique latine. cindy belhomme.

TEMOIN

« Ici, les étudiants font beaucoup la fête »


Chunmein Liu, 24 ans, étudiante chinoise


Compiègne. En France depuis deux ans, Chunmein Liu, prépare un doctorat à l’UTC. Elle rentre une fois par an en Chine, à l’occasion du Nouvel An. (LP/C.B.)

« La plupart des étudiants chinois viennent de Shanghai » explique Chunmein Liu. Mais cette étudiante en doctorat vient de Xi’an, une ville située au centre de la Chine. Elle est arrivée à Compiègne il y a deux ans. « J’envisageais de continuer mes études à l’étranger, seulement pour ma thèse. Mais mon ancienne école avait un programme avec l’UTC, alors elle m’a proposé de venir étudier en France », explique-t-elle.

Chunmein Liu a alors pris des cours de français pendant six mois avant d’arriver à l’UTC. « Les anciens étudiants chinois m’ont aidé à trouver un logement en centre-ville et m’ont expliqué le fonctionnement de l’école », confie-t-elle. Et l’intégration s’est faite rapidement car Chunmein Liu participe aux soirées organisées par les associations de l’université. La jeune femme rentre une fois par an auprès des siens, lors du Nouvel An chinois.

« Parfois, je me sens seule ici. Quand il y a des problèmes, je dois me débrouiller. Mais c’est quand même intéressant d’étudier à l’étranger. La vie étudiante est différente. Ici, on fait beaucoup la fête. » Il reste encore trois ans à Chunmein Liu pour décrocher son diplôme.


Chiffres clés


40, c’est le nombre d’années d’existence de l’UTC.
58 nationalités différentes sont présentes cette année à l’université.
180 conventions sont signées avec des partenaires dans le monde.
421 Chinois étudient à l’université compiégnoise. C’est la nationalité la plus représentée depuis plusieurs années.

4000 élèves sont annuellement inscrits à l’UTC. Ils sont répartis dans trois filières : celle des ingénieurs, des masters et des doctorats. La formation d’ingénieur est celle qui compte le plus d’étudiants (3500 environ).

CINDY BELHOMM
Article publié au sein du Parisien / Aujourd'hui En France


Réagir sur le Forum Universités

LE PARISIEN
10.10.2013

Retour au dossier Universités
Universités : Université de technologie de Compiègne (UTC) : 58 pays sont représentés.
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Voix Express du Parisien : à votre avis, faut-il instaurer une sélection à l'entrée à l'université ? 5 avis / témoignage... propos recueillis par Margaux Dussaud.

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Kaplan International English
Kaplan International est un organisme de séjours linguistiques, spécialisé...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.