En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

Université ou écoles : une question de pédagogie ?

Choix d'orientation - Si les universités laissent le temps aux jeunes d’apprendre, les écoles cherchent à les rendre rapidement opérationnels.

« L’étudiant affine ses choix et ses goûts à partir de la 3e et 4e année. Nous préférons qu’il reçoive un enseignement généraliste pour qu’il acquière les bases fondamentales et mature son projet » remarque Céline Combette, maitre de Conférences et directrice de la mission Orientation Emploi Paris II.

La flexibilité de l'université


Si, donc, les interventions de professionnels, les cas concrets ou les stages ne sont pas au menu des programmes de licence, certaines universités s’attachent à faire évoluer leurs approches. À l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, une nouvelle maquette de licence a été adoptée. Son concept ? L’étudiant accède à différentes matières à travers une offre disciplinaire diversifiée.
« Quelles que soient les disciplines choisies par les étudiants, il existe un socle commun de compétences : maitrise des langues, cours de méthodologie, cours de culture générale… Puis, alors que l’étudiant progresse, il choisit d’autres modules comme l’entrepreneuriat, le développement durable… », explique Christophe Bréchet, son vice-président délégué à la formation initiale et à l’innovation pédagogique. À travers ce fonctionnement, « notre université a retrouvé de l’attractivité auprès des étudiants puisque ces derniers peuvent choisir leurs cours au fur et à mesure qu’ils affinent leur projet professionnel. » Autre exemple, l’université Paris II cherche à confronter rapidement les étudiants à des pratiques professionnelles, comme en témoigne la création de la Maison du Droit où les étudiants reçoivent des particuliers pour leur adresser des conseils juridiques par rapport à leur demande.

Du côté des écoles


Pour l’Idrac, école de commerce et de Management, c’est en partant de la compréhension des nouvelles générations (multi-connectées, zappeurs, soif de concret…) que les parcours de formation ont été repensés. « Nous avons mis en place un système de phasage pédagogique : à un temps d’apprentissage des connaissances succède un temps de cas pratiques et enfin un temps de retours d’expériences », explique Stephan Galy, directeur des formations de l’école. La plupart des informations étant disponibles sur Internet, « nous cherchons à développer des pédagogies qui ne sont pas basées sur la maîtrise des savoirs mais sur le développement des capacités d’analyse et la prise de responsabilités. »

3 questions à... Jean-Christophe Meyfredi


Directeur du BBA EDHEC Business School à Lille

Alors même qu’ils sortent du bac, quels sont les profils d’étudiants qui intègrent votre BBA ?
Ce sont des étudiants très actifs et curieux. On remarque de nombreux points communs chez eux : ouverture d’esprit, capacité d’analyse critique élevée, capacité à interagir avec les autres… Certains étudiants ont très tôt l’envie d’avoir une expérience à l’internationale et nous répondons évidemment à leurs souhaits.

Quelle pédagogie proposez-vous ?
Les étudiants suivent lors de leurs deux premières années une formation transversale sur la gestion, le droit ou la culture générale, avant de se spécialiser. Nous avons développé une pédagogie par l’action : nos étudiants partent de situations concrètes pour mieux appréhender les enjeux d’une problématique et faciliter ainsi l’assimilation des concepts théoriques.

On parle beaucoup d’entrepreneuriat. Qu’en est-il chez vous ?
De plus en plus d’étudiants s’intéressent à la création d’entreprise. Dès leur première année, ils sont sensibilisés à la démarche entrepreneuriale via un projet associatif qu’ils doivent développer. Par ailleurs, ceux qui le souhaitent ont la possibilité d’être accompagnés dans le cadre de notre incubateur dès les premiers jours de la formation. Nos spécialisations en 3e et 4e années offrent également aux étudiants la possibilité de renforcer leurs compétences et de développer leur projet.


Sommaire du Supplément Le Parisien Etudiant spécial APB :

APB : ce qui change en 2016, APB, vraiment incontournable ?
Le calendrier APB / Etapes et dates
Se faire conseiller pour réussir votre orientation
APB : construire son dossier, CV et lettre de motivation
Université ou écoles : une question de pédagogie ?
Et si mes vœux ne se réalisent pas...

Romain Giry


Réagir sur le Forum Universités

LE PARISIEN
09.02.2016

Retour au dossier Universités
Universités : Université ou écoles : une question de pédagogie ?
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Le flow a remplacé la présentation figée. Obasi Shaw, étudiant de la prestigieuse université américaine Harvard, a en effet rendu sa thèse de fin d’études sous la forme d’un album de rap

Entrée en Master : les règles du jeu ont changé

Entrée en Master : les règles du jeu ont changé

Tifany, élève en psychopathologie clinique ne trouve pas de place en master 2

Sélection à l'Université. Ça coince maintenant...

Sélection à l'Université. Ça coince maintenant...

Une réforme mise en place à la rentrée perturbe les inscriptions au niveau bac + 4. Des étudiants galèrent pour trouver une place… Les associations dénoncent un manque d’information.

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Voix Express du Parisien : à votre avis, faut-il instaurer une sélection à l'entrée à l'université ? 5 avis / témoignage... propos recueillis par Margaux Dussaud.

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
Kaplan International English
Kaplan International est un organisme de séjours linguistiques, spécialisé...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.