En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Construction... > Acousticien

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Acousticien

Selon un sondage de l'Ifop (en 2014), 82% des Français sont préoccupés par le bruit. Le métier d'acousticien consiste à trouver des solutions pour réduire les nuisances sonores.
L'acousticien est un spécialiste du bruit et son rôle consiste à trouver des solutions pour le rendre un peu plus supportable. Il peut être consulté soit en amont de toute nuisance (afin d'éviter tout risque de troubles), soit en aval (afin de trouver une solution pour faire cesser un trouble).
Comment devenir Acousticien ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Acousticien

Lorsque le bruit constitue une nuisance devenue insupportable, l'acousticien est appelé en renfort. Ce dernier a alors pour mission d'analyser la situation afin de proposer des solutions. Si ce professionnel intervient généralement pour trouver des solutions à un problème existant, il peut aussi lui être demandé d'intervenir en amont, avant que le problème n'apparaisse. Il aura alors pour mission de proposer des solutions afin d'éviter autant que faire se peut l'apparition de nuisances sonores.

Rôles del'acousticien
• Analyser la situation
• Établir un diagnostic de la nuisance sonore
• Classer le type de nuisance selon sa catégorie (nuisances automobiles, aériennes, ferroviaires...)
• Mesurer l'intensité des nuisances
• Proposer des solutions

Fiche Métier : comment devenir Acousticien
CC BY-SA 2.0 Matthew Grapengieser

Devenir Acousticien : Qualités requises

Afin de résoudre efficacement les difficultés qui se posent à lui, l'acousticien doit avoir une connaissance pointue sur le plan technique. C'est un spécialiste des phénomènes de nuisances sonores qui comprend les tenants et les aboutissants d'une problématique. Ensuite, il dispose bien évidemment d'un esprit de synthèse et d'analyse. Ces points sont indispensables pour lui permettre de comprendre l'origine des nuisances, et les solutions pour y remédier. De plus, l'acousticien doit être un négociateur acharné, ou du moins un communicant. Son avis doit être suivi de façon à ce que des solutions concrètes soient adoptées. Il lui faut donc convaincre en permanence ses interlocuteurs.

Cette activité demande avant tout une grande ouverture d'esprit. Alain Delannoy explique en effet que «l’acousticien traite des problèmes sonores à tous les niveaux. Cela peut aller de la plainte d’un particulier, à une intervention routière majeure». La curiosité, le sens pratique et l'autonomie sont également de mise.

Enfin, le gérant de la société Acapella conclut : «Il faut surtout une très bonne capacité d'écoute. Du bruit, et des besoins des gens en matière de silence».

Acousticien : carrière / possibilité d’évolution :

Sachant que la pollution sonore constitue un enjeu de tranquillité et de sécurité publique, les professionnels de ce secteur sont de plus en plus sollicités. L'accès à la profession n'est donc pas un souci pour les candidats disposant d'une formation appropriée. Le problème vient du fait que les formations dans le domaine de l'acoustique sont peu nombreuses et relativement récentes. Le recul sur leur qualité ainsi que sur les perspectives d'évolution professionnelles est donc quasiment inexistant.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1800 €

Devenir Acousticien : formation nécessaire

Les formations pour devenir acousticien ne sont pas très nombreuses, et celles qui existent ne sont d'ailleurs pas spécifiques à cette profession. Il est cependant possible de citer les licences professionnelles spécialisées en vibrations acoustiques, proposées notamment par les Universités d'Artois et du Mans. Il est aussi possible d'effectuer une licence en physique et électronique, avant de poursuivre vers un Master avec une spécialisation en acoustique.

Les formations vont d'un bac+2 ou 3, à un bac+5. Plusieurs BTS et DUT donnent accès au métier de technicien mesure, technicien étude ou assistant ingénieur :

- BTS électrotechnique
- BTS systèmes numériques
- DUT génie civil
- DUT mesures physiques, option techniques instrumentales.

Alain Delannoy, titulaire d'un DESS acoustique architecturale et environnement est gérant et acousticien de la société Acapella, basée à Lille, il nous explique : «L’acousticien intervient dans trois disciplines : les problématiques de l’industrie (le bruit au travail, notamment dans le BTP), celles liées aux industries de l’environnement (trouver des solutions pour respecter les règlementations et ne pas gêner l’environnement) et celles des infrastructures routières et ferroviaires (limiter l’impact sonore des équipements)».que «plusieurs universités proposent des formations, allant de la licence au master, les écoles d'ingénieurs peuvent également amener à cette activité».
Il ajoute que «plusieurs universités proposent des formations, allant de la licence au master, les écoles d'ingénieurs peuvent également amener à cette activité».

Situation du métier / contexte pour devenir Acousticien

En France, l’activité d'acousticien est une niche. Elle représente environ 200 bureaux d’études, comptant en moyenne 3 à 5 salariés chacun. Il s'agit là d'une micro activité qui est pourtant hautement nécessaire puisque huit français sur dix se disent sensibles aux nuisances sonores dans leur quotidien.

Le métier d'acousticien s'exerce dans différents domaines. Il peut intervenir dans différents secteurs comme la mécanique, l'industrie, le bâtiment. Son rôle consistera généralement à proposer des solutions pour lutter contre les nuisances sonores potentielles. Il interviendra donc en amont de tout problème. Mais il peut aussi travailler pour le compte d'une collectivité territoriale ou pour une association. Dans ce cas de figure, son expertise sera demandée pour tenter de résoudre un conflit au sujet de nuisances sonores déjà perceptibles. Bien évidemment, son métier nécessite qu'il travaille sur les lieux où sont situées ces nuisances. Cela peut être en intérieur (dans une usine, dans une habitation...), comme en extérieur (à proximité d'un aéroport, d'une voie de chemin de fer, d'une autoroute, d'un chantier...).


Secteurs associés au métier : Construction aéronautique, ferroviaire et navale, Environnement, Santé, médical,
Matières associées au métier : Ecologie, Agronomie, Droit, Sciences de l'ingénieur,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...