En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Automobile > Aérodynamicien

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Aérodynamicien

Un aérodynamicien travaille essentiellement dans la conception des moyens de transport (avions, trains, voitures?). Il conçoit leurs formes pour réduire leur résistance à l'air et les rendre à la fois plus rapides et moins gourmands en énergie.
Comment devenir Aérodynamicien ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Aérodynamicien

Un aérodynamicien est un ingénieur chargé d'améliorer les propriétés aérodynamiques de différents moyens de transport ou de constructions. Il travaille surtout auprès des industries aéronautiques, automobiles et ferroviaires mais peut également opérer dans le monde de l'architecture pour garantir la résistance d'un bâtiment.

Rôle de l'aérodynamicien
Le métier d'aérodynamicien est autant théorique que pratique. Dans son laboratoire, il intervient à  toutes les étapes de la réalisation d'un projet. De manière générale il va:
• Etudier les contraintes aérodynamiques du projet grâce à  la simulation numérique;
• Trouver des solutions à  ces contraintes;
• Réaliser des maquettes et effectuer des tests en soufflerie;
• Proposer des améliorations en termes d'aérodynamisme sur le projet.

Fiche Métier : comment devenir Aérodynamicien

Devenir Aérodynamicien : Qualités requises

Un aérodynamicien doit déjouer des problèmes concrets en se basant sur ses connaissances théoriques et pratiques. Pour y apporter des réponses nouvelles, il doit posséder un esprit créatif. Il se doit toutefois d'agir en permanence avec rigueur et méthode.
Parce qu'il est souvent amené à intervenir sur des projets d'envergure internationale (surtout dans l'aéronautique), un aérodynamicien doit être parfaitement anglophone. Il doit également maîtriser toute une gamme de logiciels informatiques indispensables à l'exercice de sa profession notamment dans la conception et le dessin assistés par ordinateur.
Enfin, un aérodynamicien travaille essentiellement pour les grands groupes industriels. Dans ce milieu, faire preuve de mobilité peut s'avérer déterminant dans la réussite d'une carrière. Surtout pour de gros projets !

Aérodynamicien : carrière / possibilité d’évolution :

Après plusieurs années d'expérience, un aérodynamicien peut accéder à la fonction de chef de projet en aérodynamique ou de directeur de recherche en aérodynamique au sein d'un laboratoire privé.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2600 €

Devenir Aérodynamicien : formation nécessaire

La profession d’aérodynamicien est réservée aux candidats issus d’une formation de niveau bac +5. Pour y accéder, ils devront s’orienter vers une filière scientifique dès le lycée. Une fois le bac en poche, deux voies sont envisageables :
• Les écoles d’ingénieurs spécialisées dans l’aéronautique et/ou dans l’automobile. Elles sont accessibles sur concours après un bac +2, idéalement après une prépa en mathématiques et sciences physiques. Certains recruteurs peuvent être intéressés par des candidats issus des écoles d’ingénieurs généralistes ;
• Les universités proposant des masters recherches ou professionnels dans le domaine des techniques de l’espace ou encore dans celui de l’aérodynamisme et de la mécanique des fluides.

Situation du métier / contexte pour devenir Aérodynamicien

Si les constructeurs aéronautiques et automobiles sont les principaux recruteurs d'aérodynamiciens, ils ne sont pas les seuls. Dans une moindre mesure, les candidats au métier peuvent également s'orienter vers les domaines de la construction ferroviaire et navale voire dans l'architecture. Leurs compétences sont très recherchées pour renforcer la résistance aux vents de certaines constructions. Enfin, certains candidats peuvent s'orienter dans des secteurs plus pointus et travailler auprès d'écuries de Formule 1 ou d'équipes cyclistes. Toutefois, le monde du sport reste un recruteur largement minoritaire pour la profession.


Secteurs associés au métier : Automobile, BTP, architecture, Construction aéronautique, ferroviaire et navale, Sport et loisirs,
Matières associées au métier : mathématiques, Informatique et sciences du numérique, Sciences de l'ingénieur,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...