Orientation Métiers Logistique,...

Fiche Métier : Agent de piste

Assurant l’ensemble des opérations sur le tarmac dans les aéroports, l’agent de piste veille à la sécurité des passagers durant les départs et les arrivées d’avions, tout en étant chargé de superviser les procédures de chargement et déchargement des bagages ou des marchandises.
Comment devenir Agent de piste ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Agent de piste

L’agent de piste joue un rôle essentiel dans la circulation des avions et le respect des règles de sécurité sur le tarmac, et donc dans le bon fonctionnement de l’aéroport. Il assure toutes les opérations de pistes telles que le placement des avions et des rampes d’avions lors des départs et des arrivées, de même que le transfert du fret de marchandises et des bagages des passagers à l’embarquement et au débarquement.

Selon la situation, l’agent de piste peut assumer tout ou partie des missions suivantes :
● appliquer les règles de sécurité et les consignes de l’aéroport sur les pistes ;
● prendre en charge les opérations de dégivrage et de déneigement pendant la saison froide ;
● assister et guider les départs des avions au sol en lançant les départs au casque (en anglais) ;
● assurer la coordination des départs et arrivées en collaboration avec les agents de trafic aérien ;
● monitorer le transfert des bagages, du fret et des matières dangereuses dans les galeries et sur les aéronefs ;
● conduire les engins de pistes, les matériels d’assistance aéroportuaires, et positionner les rampes de passagers ;
● réaliser les opérations de pushback avec un remorqueur d’aviation pour éloigner les avions à l’arrêt des pistes.

Fiche Métier : comment devenir Agent de piste
JF, agent de piste, dans la fonction de "départ au casque". En lien direct avec le pilote vers la piste de décollage - Crédit Photo : LP

Synonymes du Métier

  • Agent service avion
  • agente service avion
  • agent de piste
  • agente de piste
  • placeur d'avions

Devenir Agent de piste : Qualités requises

Rigoureux dans son travail, l’agent de piste doit avoir une attention et une vigilance sans failles pour assurer la sécurité des passagers. Maîtrise de soi, discipline, ponctualité et capacité d’anticipation sont ses qualités principales. Cet agent aéroportuaire doit se montrer autonome et réactif dans la prise de décision, mais également polyvalent et à l’aise avec le travail en équipe pour assumer l’éventail de ses missions.

Pour être agent de piste, il est nécessaire d’être en bonne condition physique et sportive, et de savoir résister aux conditions climatiques compte tenu de l’exposition constante aux éléments extérieurs. La présence sur le tarmac est indispensable quelles que soient les températures, qu’il pleuve ou qu’il vente.

La pratique de la langue anglaise, et plus spécifiquement de l’anglais technique aéroportuaire, est indispensable pour les opérations de guidage sur les pistes. L’agent de piste doit aussi connaître la terminologie du secteur aéronautique, ainsi que les méthodes de communication gestuelle avec les pilotes et les autres agents.

Agent de piste : carrière / possibilité d’évolution :

L’agent de piste peut débuter sa carrière à partir d’un CAP ou d’un BEP dans le domaine des transports. Ces études doivent ensuite être complétées par des formations aéroportuaires spécifiques. Il faut être âgé d’au moins 18 ans et avoir un casier judiciaire vierge pour pouvoir déposer sa candidature.

Avec de l’expérience, un agent de piste peut monter en grade et devenir chef d’équipe ou chef avion, ou encore superviseur des missions aéroportuaires. Ceux et celles qui le souhaitent peuvent également s’orienter vers des métiers aéroportuaires connexes (agent de trafic, agent d’opération) dans le cadre d’une reconversion ou d’une formation continue au-delà d’un certain âge. De même, un changement complet de secteur d’activité peut être réalisé, le plus souvent dans une société d’assistance aéroportuaire ou de services aux entreprises.

Voir aussi : Agent d'opération, préparateur de vol, Agent d'escale commercial

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1800 €

Devenir Agent de piste : formation nécessaire

Le métier d’agent de piste requiert de suivre des formations réglementées :
● la formation "gestes et postures" ;
● la formation "chargement et déchargement" ;
● la formation "sûreté du métier de la piste et du fret".
Il faut par ailleurs passer un permis de conduire spécifique pour conduire les engins aéroportuaires sur les pistes, en plus du permis B. Selon l’affectation, il peut s’agir du permis pistes T (pour les opérations de trafic) ou pistes M (pour les opérations de manutention).

L’ensemble de ces formations se déroule dans des écoles aéronautiques spécialisées, et ne dure le plus souvent que quelques semaines. La majeure partie est consacrée aux procédures de sécurité, ainsi qu'aux règles de chargement aérien en matière de fret et de matières dangereuses. Les formations incluent souvent des journées d’immersion dans l’aéroport qui recrute l’agent de piste pour lui permettre de se familiariser avec les installations, puis sont suivies d’un stage de plusieurs semaines pour la mise en pratique effective.

Situation du métier / contexte pour devenir Agent de piste

L’agent de piste travaille soit pour le compte d’une compagnie aérienne ou d’un gestionnaire d’aéroport de manière directe, soit pour le compte d’une société d’assistance aéroportuaire qui met ses équipes à la disposition de l’aéroport. C’est l’un des rares personnels aéroportuaires qui travaillent de manière continue sur les pistes par tous les temps, quelles que soient les conditions climatiques extérieures.

Travaillant sous la tutelle du chef avion, l’agent de piste fait souvent partie d’une petite équipe de travail de 2 à 5 personnes. Ses horaires de travail sont variables, et susceptibles d’être décalés en fonction du trafic. Il est amené à travailler régulièrement pendant la nuit, les week-ends, les jours fériés, en échange d’indemnités compensatoires. Le port d’un uniforme est obligatoire sur le tarmac de l’aéroport, de même qu’un équipement de protection : casque antibruit, chaussures de sécurité, gilet fluorescent.


Secteurs associés au métier : Logistique, transport,
Matières associées au métier : Enseignements technologiques transversaux,


Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Ecoles à la Une

Montpellier Business School
Fondée en 1897, membre de la Conférence des Grandes Écoles, Montpellier...
EMC - Ecole supérieure des Métiers de l'Image, du son et de la création 2D.3D
• L'EMC est spécialisée dans les formations artistiques en alternance et...
GLION - Institut de Hautes Etudes
Des formations qui font la différence Étudier à Glion vous préparera à...