En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Agriculture,... > Agriculteur biologique

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Agriculteur biologique

L'agriculteur biologique pratique l'agriculture. A la différence d'un agriculteur classique, il n'utilise aucun produit chimique de synthèse.
Comment devenir Agriculteur biologique ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Agriculteur biologique

Il peut être producteur de lait ou de céréales, éleveur d'animaux, cultivateur de fruits ou de légumes? Dans tous les cas, l'agriculteur biologique travaille sans engrais chimique ni pesticide. Il ne se sert jamais d'agents issus de la chimie de synthèse, pas même de simples colorants. Dans le cas d'une culture, ses produits, comme son sol, sont cent pour cent naturels. Dans le cas d'un élevage, il veille au respect de la santé animale. Certifié bio, il respecte le cahier des charges du label AB (Agriculture biologique) créé en 1985. Cela signifie que des organismes de certification, agréés par le pouvoir public, ont examiné et/ou validé sa production. Pour lui, l'agriculture fait partie intégrante d'un développement qui ne serait pas seulement économique, mais également durable. Il est préoccupé par la qualité de ses produits et la préservation de la biodiversité. Ses missions dépendent de son activité, mais elles consistent principalement à :
• Gérer son exploitation.
• Travailler la terre ou pratiquer l'élevage.

• Rester informer en ce qui concerne la politique agricole.

Fiche Métier : comment devenir Agriculteur biologique
CC BY 2.0 USDAgov

Synonymes du Métier

  • Agricultrice biologique, Chef d'exploitation biologique

Devenir Agriculteur biologique : Qualités requises

L'agriculteur biologique est un véritable écocitoyen. Il aime la nature et la protège au quotidien. Son métier lui impose une certaine résistance physique. Il travaille par tous les temps et sa tâche est parfois rude. Il est le gardien d'un savoir-faire ancien qui depuis s'est diversifié. En plus de ses qualités techniques, il est par exemple un bon gestionnaire et un habile commercial. Il sait travailler de ses mains, mais il utilise aussi toute sa tête. Il maîtrise notamment certains logiciels utilisés en gestion d'exploitation. Il est disponible et n'a pas peur de donner de sa personne.

Agriculteur biologique : carrière / possibilité d’évolution :

Etre agriculteur biologique, c'est déjà toute une carrière. C'est un métier qui demande énormément de temps et d'énergie. Un bon moyen de diversifier l'activité de base consiste à se lancer dans le tourisme vert. En organisant des visites, en accueillant le public et en proposant des dégustations ou des initiations, l'agriculteur biologique peut améliorer efficacement ses revenus.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Agriculteur biologique : formation nécessaire

L'agriculteur biologique, au même titre que n'importe quel agriculteur, doit pouvoir justifier d'une Capacité Professionnelle Agricole s'il veut pouvoir bénéficier d'aide. Son parcours peut aller d'un simple bac jusqu'à un niveau bac+5 s'il a suivi une école d'ingénieurs en agronomie ou en agriculture. En possession d'un brevet professionnel de Responsable d'exploitation agricole (niveau bac) et/ou d'un BTSA Analyse et conduite des systèmes d'exploitation (niveau bac+2), il lui est conseillé de s'écarter des diplômes destinés à l'agriculture classique. Spécialisé en agriculture biologique, son profil tend par exemple vers une licence professionnelle Agriculture Biologique Conseil et Développement. Il peut aussi suivre des formations à distance.

Situation du métier / contexte pour devenir Agriculteur biologique

Si l'agriculture n'attire plus grand monde au point que l'État propose de plus en plus de dispositifs d'aide, l'agriculteur biologique a néanmoins le vent en poupe. Le nombre de nouvelles exploitations est en croissance depuis quelques années. L'agriculteur biologique, par contre, n'est pas forcément propriétaire de ses terres. Il peut parfois les occuper en fermage. Simple locataire, cela ne veut pas dire que son exploitation est forcément plus petite. Suivant la taille de l'exploitation, il peut d'ailleurs travailler seul (c'est tout de même rare) ou embaucher du personnel pour l'aider.


Secteurs associés au métier : Agriculture, agroalimentaire, Environnement,
Matières associées au métier : Ecologie, Agronomie,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...