En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Automobile > Ajusteur-monteur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Ajusteur-monteur

L'ajusteur-monteur est chargé d'usiner et d'assembler les différentes pièces d'un ensemble mécanique.
Comment devenir Ajusteur-monteur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Ajusteur-monteur

L'ajusteur-monteur travaille dans une usine ou un atelier de fabrication de pièces mécaniques. Parfois, il se déplace sur des sites industriels selon les demandes, pour entretenir, réparer ou installer des machines. Il monte ainsi des moteurs et turbines, des machines-outils utilisées en usine, des voitures ou des avions, des ascenseurs, monte-charge ou escaliers mécaniques?
• Il lit et interprète le plan et le dossier d'instruction, qui indiquent les différents éléments, leur mode de fixation (vissage, soudage, rivetage...), et l'ordre dans lequel ils doivent être montés.
• Il prend connaissance du dossier de fabrication. Il doit respecter le cahier des charges (exigences de qualité, de sécurité, normes de protection de l'environnement...).
• Il réceptionne l'ensemble des pièces.
• Il assemble les différentes pièces.
• Il vérifie qu'elles s'emboîtent correctement en utilisant des appareils de métrologie et de mesure tridimensionnelle. Il emploie également des instruments de mesure (pied à coulisse, jauge, palmer?).
• Si besoin, il modifie ou façonne une des pièces. En effet, certaines peuvent présenter des défauts de fabrication (surface rugueuse, empiècement mal découpé...). L'ajusteur-monteur ne se contente donc pas d'assembler : il sait découper le métal, limer, percer...
• Il contrôle le produit fini par une série de tests et d'essais.
• Il identifie les dysfonctionnements et procède en conséquence aux réajustements nécessaires.
• Il note dans un compte-rendu les réglages ou modifications qu'il a effectués pour la bonne mise en service de la machine.

Fiche Métier : comment devenir Ajusteur-monteur
CC BY 2.0 Lydur Skulason

Synonymes du Métier

  • Opérateur de fabrication, opérateur de montage, ajusteur mécanicien, opérateur en ajustage mécanique

Devenir Ajusteur-monteur : Qualités requises

Ce métier nécessite de l'habileté manuelle : il faut savoir manier différents outils à main ou automatisés. Une grande précision et de la rigueur sont également nécessaires : l'assemblage des différentes pièces d'une machine ne laisse pas de place à l'à-peu-près. L'ajusteur-monteur sait lire un plan, se représenter les objets dans l'espace. Il a l'esprit logique, il est curieux, patient, méthodique, afin de pouvoir chercher les raisons d'une panne ou d'un dysfonctionnement, et tester différentes solutions pour parvenir au résultat attendu. Il faut aussi être polyvalent et savoir s'adapter, car l'ajusteur-monteur peut travailler sur des montages très variés. Enfin, il faut être prêt à travailler dans des conditions parfois inconfortables : l'ajusteur-monteur est souvent debout, il travaille dans le bruit constant des machines, est exposé à la poussière et aux odeurs chimiques.

Ajusteur-monteur : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier est accessible aux titulaires d'un CAP minimum, ou à ceux qui peuvent rendre compte d'une expérience professionnelle industrielle, notamment en mécanique, structures métalliques, microtechniques, usinage, métallerie ou serrurerie. Avec quelques années d'expérience, il est possible de devenir chef d'équipe. Les meilleurs éléments accéderont plus tard à des fonctions de responsable d'atelier.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Ajusteur-monteur : formation nécessaire

En sortant du collège, vous pouvez préparer un CAP conducteur d'installations de production. Ce diplôme est suffisant pour être embauché comme ouvrier qualifié. Cependant, si vous souhaitez plus tard accéder à des postes d'encadrement, il est recommandé de poursuivre la formation en préparant un bac pro. Il en existe deux, le bac pro maintenance des équipements industriels et le bac pro technicien outilleur.

Situation du métier / contexte pour devenir Ajusteur-monteur

Les entreprises sont à la recherche d'ajusteurs-monteurs qualifiés. Près de 6 000 postes sont proposés chaque année, dans des ateliers de construction de machinerie agroalimentaire, textile, automobile ou aéronautique.


Secteurs associés au métier : Automobile, Construction aéronautique, ferroviaire et navale, Mécanique,
Matières associées au métier :


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...