En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Anesthésiste-réanimateur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Anesthésiste-réanimateur

L'anesthésiste-réanimateur a pour vocation de vous endormir avant une opération chirurgicale. Mais ce n'est pas tout ! Cet ange gardien veille sur le patient pendant l'opération et assure son réveil. Il prévient également les douleurs postopératoires.
Comment devenir Anesthésiste-réanimateur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Anesthésiste-réanimateur

On distingue trois phases au cours desquelles l'anesthésiste-réanimateur joue un rôle central. Avant, pendant, et après l'opération :
• avant l'opération, l'anesthésiste-réanimateur procède à une consultation pour évaluer l'état de santé du patient.
• Il choisit la méthode d'anesthésie adaptée à l'âge du patient, à son état de santé, et à l'opération qu'il va subir.
• Il rassure le patient sur le déroulement de l'acte d'anesthésie, sa durée, ses éventuels effets secondaires.
• Pendant l'opération, il assure l'anesthésie du patient grâce à un masque qui diffuse un gaz ou par une injection en intraveineuse.
• Assisté d'un matériel médical complet, il surveille les constantes du patient et s'assure qu'il supporte bien l'opération
• Il est prêt à intervenir pour réanimer le patient en cas de problème
• Une fois l'opération terminée, il contrôle le réveil progressif du patient
• Il assure le suivi postopératoire, notamment à travers un dispositif médicamenteux de prise en charge de la douleur
• Il travaille en étroite collaboration avec l'infirmier-anesthésiste et l'équipe chirurgicale.
• Il peut être en charge de l'annonce d'un décès

Fiche Métier : comment devenir Anesthésiste-réanimateur
CC BY 2.0 Photos normandie

Synonymes du Métier

  • Médecin Anesthésiste-réanimateur, Anesthésiste

Devenir Anesthésiste-réanimateur : Qualités requises

Il faut du sang-froid pour devenir anesthésiste-réanimateur. C'est un métier qui se pratique souvent dans l'urgence. Réactif, disponible, solide, et attentif, l'anesthésiste-réanimateur a le sens du contact, car il est celui qui informe le patient, lorsque l'opération de ce dernier est programmée. Il noue avec lui une relation de proximité et de confiance.
Enfin, étant donné qu'il travaille en étroite liaison avec l'équipe chirurgicale, des qualités de communicant sont appréciées. L'anesthésiste-réanimateur doit également être capable de prendre du recul par rapport aux situations professionnelles qu'il affronte.

Anesthésiste-réanimateur : carrière / possibilité d’évolution :

Plusieurs portes s'ouvrent pour un médecin anesthésiste-réanimateur. Il peut choisir de s'orienter vers des travaux de recherche pour des universités ou pour l'industrie pharmaceutique. Il peut également enseigner, notamment s'il exerce son métier au sein d'un CHU ou Centre Hospitalier Universitaire. Enfin, l'anesthésiste-réanimateur a la possibilité de s'engager pour mener des actions humanitaires.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

3800 €

Devenir Anesthésiste-réanimateur : formation nécessaire

Il faut avoir du souffle. Vous en avez pour 11 ans d'études !
Après un bac S, le futur anesthésiste-réanimateur s'engage pour un véritable marathon universitaire :
- 1re année : Le PACES ou première année commune des études de santé. Il s'agit d'un concours à l'issue de la première année de médecine pour accéder au cursus scolaire spécifique du médecin anesthésiste-réanimateur.
- 2e et 3e année : formation théorique et pratique, avec des stages dans les hôpitaux.
- de la 4e à la 6e année : à l'issue de la 6e année, il passe les ECN ou épreuves classantes nationales. En fonction du résultat, il choisit sa spécialité et la région dans laquelle il fera son internat.
- L'internat : il dure 5 ans. Il est sanctionné par l'obtention du DES anesthésie-réanimation ou du DESC réanimation médicale.

Situation du métier / contexte pour devenir Anesthésiste-réanimateur

Autant dire qu'il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus à l'issue d'une formation de 11 ans. Résultat : l'anesthésiste-réanimateur est un spécialiste très recherché ! La profession est déficitaire. Il reste de nombreuses places à prendre.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : mathématiques, Biologie et physiopathologie humaines, Physique-chimie,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...