En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Commerce,... > Antiquaire

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Antiquaire

Passionné d'objets d'art, l'antiquaire acquiert, restaure et revend des meubles, tableaux ou objets de décoration anciens.
Brocanteur
Comment devenir Antiquaire ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Antiquaire

• L'antiquaire chine et cherche des objets anciens qu'il revendra ensuite. Pour cela, il arpente les salles de vente, les vide-greniers, les successions, les salons professionnels... Il doit être le premier sur place, parfois très tôt le matin, pour dénicher les meilleures pièces.
• Contrairement au brocanteur, l'antiquaire ne vend que des pièces référencées.
• Il peut être amené à faire appel à un expert en art pour s'assurer de l'authenticité d'un objet, et à en savoir plus sur sa provenance historique et géographique.
• S'il possède un atelier de restauration, il nettoie, répare et remet en l'état certains objets achetés. Dans le cas de restaurations complexes ou coûteuses, il peut aussi faire appel à un artisan d'art (relieur-doreur, céramiste, bronzier, lustrier, etc.).
• Il accueille les clients dans sa boutique, les conseille et les informe.
• Il se charge de la gestion administrative et de la comptabilité de son commerce.
• Afin d'éviter le recel, il tient un livret de police où il décrit les objets acquis, et note le nom et les coordonnées du vendeur.

Fiche Métier : comment devenir Antiquaire
Gauthier & Igor de la société Expertissim - Créit photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • Brocanteur, antiquaire brocanteur

Devenir Antiquaire : Qualités requises

L'antiquaire est d'abord un passionné d'histoire de l'art. Il est souvent spécialisé dans un domaine ou une époque (ébénisterie, armurerie, jouets, objets d'art du XVIIe siècle...). Mais il est également commerçant. Il connaît donc parfaitement les réglementations et les fluctuations du marché de l'art. Il maîtrise également les techniques de vente.
Curiosité, intuition et sens de l'observation sont d'autres qualités nécessaires à l'antiquaire, toujours à la recherche de la perle rare.
Enfin, la maîtrise de l'anglais est un plus, elle permet de s'exporter à l'international.

Antiquaire : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier d'antiquaire est souvent familial : le fonds de commerce se transmet de génération en génération, et le nom de famille et souvent garant de qualité. Ceux qui souhaitent débuter dans le métier auront besoin de fonds importants pour s'installer, en raison du prix et de la valeur des objets revendus. Les antiquaires qui ne peuvent ou ne veulent pas commencer leur carrière en contractant un emprunt débutent donc le plus souvent comme vendeurs. Au fil des années, ils affinent leur expertise, et se constituent un stock de marchandises qui leur permettra d'ouvrir leur propre magasin.
En passant une qualification en expertise, par exemple auprès de la chambre des experts, les antiquaires peuvent aussi effectuer des expertises pour des assureurs ou des collectionneurs particuliers.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1450 €

Devenir Antiquaire : formation nécessaire

Pour devenir antiquaire, des études en histoire de l'art sont conseillées. Vous pouvez suivre un cursus universitaire en histoire de l'art, ou en sciences humaines et sociales spécialité commerce de l'art et des antiquités. L'université de Marne-la-Vallée prépare également à une licence professionnelle antiquaire-brocanteur.
L'EAC (École d'art et de culture) propose un diplôme d'État de négociateur en objets d'art et de décoration.
Accessible aux bacheliers, l'IESA (Institut d'études supérieures des arts) offre une formation en trois ou cinq ans avec l'option "métiers du marché de l'art".

Situation du métier / contexte pour devenir Antiquaire

Le secteur est très fermé, et la concurrence dans ce milieu est rude. Il faut donc être très pointu dans un domaine spécifique pour sortir du lot. En outre, la marchandise se raréfie. Cependant, le développement de la vente par Internet a ouvert le marché à l’international, ce qui permet de se tourner vers une importante clientèle étrangère.

Attention ! Il existe une différence subtile entre le métier d'antiquaire et de brocanteur : le brocanteur vend tous types d'objets - tous ceux qu'il peut trouver, dans tout type d'état, alors que l'antiquaire est plus sléectif, il ne vend généralement que des objets d'exception, remis en parfait état.


Secteurs associés au métier : Commerce, distribution, e-commerce, Culture, Artisanat d'art,
Matières associées au métier : Arts plastiques, Histoire Géographie,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...