En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Maintenance,... > Ascensoriste

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Ascensoriste

Un ascensoriste s'occupe d'entretenir et dépanner des ascenseurs mais aussi de les installer. Les escaliers mécaniques et trottoirs roulants sont aussi du ressort des ascensoristes.
Comment devenir Ascensoriste ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Ascensoriste

Rôle de l'ascensoriste
Entre le montage et le dépannage des ascenseurs, l'ascensoriste se voit confier de nombreuses missions :
- étudier les plans du bâtiment et de l'ascenseur à mettre en place ;
- préparer la cage d'ascenseur ;
- installer des barres de guidage et le moteur ;
- poser les portes à chaque étage ;
- placer les boutons et les raccorder au processus électrique ;
- monter la cabine ;
- procéder à des vérifications ;
- mettre en service l'ascenseur ;
- entretenir régulièrement les ascenseurs de sa société : réglages, contrôles... ;
- réparer les ascenseurs en panne ;
- améliorer et moderniser les ascenseurs ;
- mettre en conformité les ascenseurs avec les normes de sécurité ;
- rédiger un compte rendu de ses interventions.

Fiche Métier : comment devenir Ascensoriste
Formation d'ascensoriste au Lycée Louis Blériot à Trappes - Crédit LE PARISIEN BEAUGRAND Véronique

Synonymes du Métier

  • monteur-dépanneur d'ascenseurs, technicien ascensoriste

Devenir Ascensoriste : Qualités requises

La rigueur est la première qualité d'un ascensoriste. En installant et réparant des ascenseurs, il n'a pas le droit à l'erreur. S'il commet un impair, il peut mettre en grand danger les utilisateurs de l'ascenseur. Il doit donc être particulièrement concentré pendant qu'il exerce sa fonction. Il applique aussi sa rigueur lors de la vérification des ascenseurs qui fait partie de son quotidien. Le parc dont il s'occupe doit en permanence être opérationnel, sûr et conforme aux législations.
Un monteur-dépanneur d'ascenseurs doit disposer de certaines capacités physiques. Il est amené à porter de lourdes charges. Les problèmes de dos sont donc proscrits. Travaillant dans les cages d'escalier, le technicien ascensoriste ne doit pas avoir peur du vide. Enfin, pour repérer les couleurs des câbles électriques, mieux vaut ne pas être daltonien.
Un ascensoriste doit aussi savoir s'exprimer aussi bien à l'écrit qu'à l'oral. Notamment en cas de dépannage, il a besoin de communiquer avec les utilisateurs. Savoir gérer l'impatience des utilisateurs lui permettra de travailler sereinement. Une bonne expression écrite sera tout aussi utile pour rédiger les rapports sur ses interventions.

Ascensoriste : carrière / possibilité d’évolution :

Les perspectives d'évolution pour les ascensoristes sont multiples. Forts de plusieurs années d'expérience dans les ascenseurs, ils peuvent s'orienter vers des postes de management. Responsables d'équipe ou de secteur, ils peuvent aussi devenir chefs de travaux. Ils prendront alors la direction de chantiers d'aménagements d'ascenseurs. Certains ascensoristes font, quant à eux, le choix de s'orienter vers la filière commerciale. Mais un ascensoriste peut aussi souhaiter rester dans le domaine technique. Régleur-metteur au point est une possibilité. Il peut éventuellement faire profiter de son expérience un bureau d'études.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1600 €

Devenir Ascensoriste : formation nécessaire

Deux bacs professionnels peuvent vous intéresser si vous voulez devenir ascensoriste :
- bac pro électrotechnique, énergie, équipements communicants ;
- bac pro maintenance des équipements industriels.
Ces bacs pro ne suffisent pas. Il est en effet nécessaire de suivre une formation dédiée aux ascenseurs. Plusieurs cursus organisés avec la profession existent. Ils sont dispensés dans des lycées professionnels ou dans des établissements type AFPA, GRETA, CCI.
Les grandes sociétés comme Schindler, Koné ou Otis proposent également des formations internes.

Situation du métier / contexte pour devenir Ascensoriste

Vous cherchez une filière d'avenir ? Orientez-vous vers le métier d'ascensoriste ! La nouvelle loi d'urbanisme et d'habitat implique de mettre aux normes tous les ascenseurs sur notre territoire. Le chantier devrait durer une trentaine d'années. De plus, les escaliers mécaniques et trottoirs roulants tendent à se développer dans notre société. Aussi, entre la maintenance, la modernisation, le dépannage et l'installation des équipements, les ascensoristes ont de beaux jours devant eux.


Secteurs associés au métier : Maintenance, entretien, Mécanique,
Matières associées au métier : Enseignements technologiques transversaux, Sciences de l'ingénieur,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...