En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Social, Services... > Baby sitter

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Baby sitter

Le baby-sitter, nounou ou garde d’enfant, veille à la sécurité, au confort et au bien-être des petits dont il a la charge en l’absence des parents. C’est un métier enrichissant et épanouissant, qui offre de multiples avantages et des opportunités d’embauches nombreuses.
Comment devenir Baby sitter ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Baby sitter

Qui n’a jamais joué au baby-sitter quand il était adolescent ? Pourtant, garde d’enfant est un métier à part entière, qui ne consiste pas seulement à surveiller bébé pendant que les parents profitent d’une soirée de libre. Et qui plus est, un métier essentiel, puisque le ou la baby-sitter veille au bien-être de l’enfant sur tous les plans, en le nourrissant, en s’assurant de sa sécurité et en l’accompagnant dans son développement. Le public concerné est large : nourrissons, bébés, jeunes enfants, jeunes adolescents, ainsi qu’enfants souffrant de maladies ou de handicaps. Si vous souhaitez devenir baby-sitter, sachez que vous aurez, en fonction des circonstances, à :
• préparer les repas et les boissons de l’enfant, puis les lui donner ;
• prendre en charge sa toilette et ses soins, le changer ;
• entretenir son environnement et son linge (veiller à la propreté des lieux et de ses vêtements) ;
• l’accompagner dans ses activités ludiques et d’éveil, contribuer à son développement psychomoteur, lui enseigner les gestes du quotidien ;
• suivre l’évolution de son comportement et, au besoin, signaler tout problème aux parents, aux proches et/ou au personnel éducatif ;
• apporter une aide scolaire ;
• mettre en pratique des exercices éducatifs, notamment pour les enfants qui souffrent de déficiences.
À noter qu’en tant que baby-sitter, vous travaillez presque toujours au domicile des parents (à l’exception de sorties ponctuelles dans le cadre d’activités). C’est pourquoi on parle aussi de garde d’enfant à domicile. N’oubliez pas également que vous exercez votre métier en respectant les règles fixées par les parents et applicables au sein de leur foyer : en ce sens, vous n’êtes pas libre de faire tout ce que vous voulez !

Fiche Métier : comment devenir Baby sitter
Camille, 16 ans, garde des enfants, leurs lit des histoires, les surveille... - Crédit Photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • garde d'enfant, gardien d'enfant à domicile, babysister, nounou, nourrice

Devenir Baby sitter : Qualités requises

Pour exercer comme baby-sitter, il vous faut être extrêmement patient, maître de vos émotions, poli, respectueux de vos clients et des enfants que vous gardez, ainsi que de leur cadre de vie et des règles imposées par les parents. Vous devrez donc vous montrer discret, consciencieux, tolérant, pédagogue et être capable de vous adapter aux circonstances. Dans la mesure où vous allez seconder des parents, nécessairement anxieux à l’idée de laisser leur progéniture seule avec un(e) inconnu(e), à vous de parvenir à instaurer une relation de confiance pour qu’ils partent sereins. En outre, devenir garde d’enfant nécessite de maîtriser des compétences cruciales, comme les gestes de premier secours, la sécurité domestique, les éléments de base de la psychologie enfantine, les techniques d’éveil, les notions de relation entre l’enfant et son environnement, etc. Enfin, il faut le souligner même si cela semble évident : vous devez aimer les enfants et être parfaitement à l’aise en leur compagnie !

Baby sitter : carrière / possibilité d’évolution :

Baby-sitter ou garde d’enfant, vous allez vous rendre au domicile des parents pour veiller au confort du bout de chou qui sera sous votre responsabilité. Si le métier vous plaît, que vous êtes parfaitement à l’aise avec les enfants, que les questions de développement psychologique et psychomoteur de l’enfant vous passionnent, et que vous désirez continuer dans cette voie, vous pouvez imaginer suivre une formation pour devenir assistant(e) maternel(le), puériculteur/trice, voire pédiatre (à condition de ne pas craindre les longues études).

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1480 €

Devenir Baby sitter : formation nécessaire

Devenir baby-sitter n’exige aucun diplôme, ni aucun agrément : il faut avant tout aimer les enfants. Toutefois, vous pouvez choisir de suivre une formation spécialisée :
• CAP/BEP petite enfance ou carrières sanitaires et sociales ;
• CQP (certificat de qualification professionnelle) garde d’enfant, niveau CAP-BEP ;
• Titre d’assistant(e) de vie aux familles ;
• PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1) pour apprendre à gérer les situations d’urgence et les accidents ;
• BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur).
Ces formations peuvent grandement vous aider dans vos tâches quotidiennes comme garde d’enfant. Cependant, gardez à l’esprit que ce ne sont pas les études qui font un(e) bon(ne) baby-sitter, mais la qualité de la relation avec les enfants… et avec les parents !

Situation du métier / contexte pour devenir Baby sitter

Dans le langage commun, vous n’exercez pas exactement le même métier si vous êtes baby-sitter ou garde d’enfant. Le premier s’entend comme un service ponctuel rendu aux parents, pour qu’ils puissent laisser leur enfant en sécurité le temps d’une soirée ou d’une journée. Le garde d’enfant à domicile suit, quant à lui, le développement de l’enfant sur une plus longue durée, parfois des années. Les deux activités se rejoignent cependant, car elles exigent les mêmes qualités. Quel que soit le cas de figure, le métier de baby-sitter est par ailleurs épanouissant : il offre des horaires très flexibles, permet de lier un grand nombre de contacts humains et la rémunération, au Smic, peut être majorée en fonction de multiples facteurs, comme le nombre d’enfants à garder ou les horaires de travail. Toutefois, prenez bien en compte le fait qu’une part non négligeable de votre activité se fera à des moments où les parents auront besoin de vous, à savoir en soirée et le week-end. Enfin, bien que la profession soit très féminisée, les hommes y sont les bienvenus.


Secteurs associés au métier : Social, Services à la personne,
Matières associées au métier : Culture générale et expression,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L’EISTI est une école d’Ingénieurs en Informatique et en Mathématiques...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...