En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Hôtellerie,... > Barman

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Barman

Le barman est chargé de la préparation et du service des boissons dans un bar, une boîte de nuit ou un restaurant. Il est très souvent en contact direct avec la clientèle et doit savoir créer une ambiance propre à son environnement de travail.
Comment devenir Barman ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Barman

Le barman occupe un rôle central dans les établissements abritant un espace bar. Sa première mission est de préparer des boissons simples et d'élaborer des cocktails. Il peut être amené à prendre en charge le service et l'accueil de la clientèle lorsqu'il est seul en salle. En imposant son style et sa personnalité, il contribue à la création d'une atmosphère adaptée à son lieu de travail. Il est très souvent le dépositaire de l'identité de son établissement.

Rôle du barman
S'il opère souvent derrière le comptoir, le barman joue un rôle polyvalent. Sa fonction nécessite un profil complet.
Sous la direction du directeur d'établissement, il travaille souvent de manière autonome et va :
• Préparer et nettoyer la salle et les tables avant son ouverture au public ;
• S'occuper de l'entretien de ses outils de travail (percolateurs, réfrigérateurs?) ;
• Assurer la plonge des verres avant, durant et après son service ;
• Gérer le stock de boisson en passant les commandes auprès des fournisseurs et en s'occupant de leur réception et de leur rangement ;
• Accueillir les clients, prendre leur commande et se charger de l'encaissement ;
• Jouer un rôle de conseil auprès de la clientèle ;
• Préparer les boissons et élaborer des cocktails ;
• Diriger les garçons de comptoir ou assurer lui-même le service lorsqu'il n'est pas secondé par des serveurs ;
• Créer des animations et une atmosphère autour de son bar.

Fiche Métier : comment devenir Barman
CC BY 2.0 SLR Jester

Synonymes du Métier

  • Barmaid

Devenir Barman : Qualités requises

Le barman est en contact direct avec la clientèle de son établissement. Aussi, il doit faire preuve d'excellentes capacités relationnelles en se montrant toujours convivial et serviable. Lorsqu'il établit des liens privilégiés avec certains de ses clients, il doit savoir se montrer toujours discret et diplomate.
Un barman travaille dans un environnement souvent bruyant et quasiment toujours dans la position debout. Il doit donc être doté d'une bonne condition physique pour tenir des services lourds se terminant parfois à la fin de la nuit.
Pour assurer un service rapide, gérer les encaissements et contrôler les stocks de boisson, un barman doit être organisé et réactif. Il doit savoir prendre seul des décisions en cas de problème durant son service.
La maîtrise de l'anglais est presque obligatoire pour ceux qui se destinent au métier de barman. La connaissance d'autres langues est un atout considérable, notamment dans les secteurs touristiques ou dans les grandes villes où la clientèle est souvent internationale.

Barman : carrière / possibilité d’évolution :

Un barman n'éprouve pas de difficultés particulières pour accéder à son premier poste. Bien au contraire : les centres de formation, syndicats et associations de barmans sont de formidables réseaux d'offres d'emploi laissant leur chance aux débutants. Pour réussir, il faudra savoir faire parler de soi, car le bouche-à-oreille joue un rôle souvent déterminant dans le recrutement.
Avec les années et l'expérience, un barman peut évoluer vers un poste de chef barman. Il pourra également s'installer à son compte s'il complète sa formation par un diplôme en gestion. Les possibilités d'évolution au sein d'un même établissement sont en revanche assez limitées.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Barman : formation nécessaire

Le métier de barman est encore accessible à des candidats formés sur le tas. Toutefois, les recruteurs privilégient de plus en plus les titulaires d'un diplôme spécialisé. Deux niveaux de formation sont envisageables pour intégrer la profession :
• Les filières CAP offrent un diplôme en deux années pour des élèves de niveau 3e. Le CAP restaurant et le CAP service en brasserie sont les plus appréciés par les professionnels du secteur. Pour les titulaires d'un autre CAP de l'hôtellerie-restauration, il est conseillé de compléter la formation initiale par une MC employé barman (mention complémentaire) qui s'obtient en une année ;
• Les diplômes de niveau Bac sont également accessibles aux élèves de 3e. Le Bac pro commercialisation et services en restauration ainsi que le Bac techno hôtellerie permettent une formation en 3 ans.
Pour espérer évoluer dans les palaces ou dans les grands hôtels, le Brevet professionnel barman est un atout indéniable. Cependant, si le barman est parvenu à se faire un nom dans le secteur, sa personnalité suffira à lui ouvrir de nombreuses portes.

Situation du métier / contexte pour devenir Barman

En intégrant la profession, les barmans entrent dans une grande famille. Mais pour pouvoir espérer perdurer dans le métier, il faudra faire preuve à la fois de résistance et de mobilité. La plupart des postes induisent des horaires de travail importants et décalés et sont généralement localisés dans les grandes villes ou les zones touristiques. Enfin, le barman est un artiste ! Plus il imposera sa personnalité, plus les opportunités intéressantes de travail s'ouvriront à lui.


Secteurs associés au métier : Hôtellerie, Restauration, Tourisme,
Matières associées au métier : Gestion hôtelière,


L'actualité du secteur / métiers liés

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...